Nous suivre

Cyclisme

Kuurne-Bruxelles-Kuurne : Mads Pedersen l’emporte au sprint devant Anthony Turgis

Avatar

Publié

le

Paris-Nice 2021 : nos favoris pour la 5ème étape
Photo Cor Vos

CYCLISME – Au terme d’une course haletante, l’ancien champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo) a remporté ce dimanche Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Le Danois, le plus rapide au sprint, devance le Français Anthony Turgis (Total Direct Energie) et Tom Pidcock (INEOS Grenadiers). Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a fait le show.

Quelle course ! Ce dimanche, Kuurne-Bruxelles-Kuurne a tenu toutes ses promesses. Au terme d’une course animée, le Danois Mads Pedersen s’est donc imposé au sprint. L’ancien champion du monde a devancé le Français Anthony Turgis (Total Direct Energie) et le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers). Et pourtant, Pedersen, 25 ans et vainqueur de Gand-Wevelgem l’an dernier, a bien failli ne pas lever les bras à Kuurne. La faute à un énorme numéro de Mathieu van der Poel à l’avant de la course.

Van der Poel – Narvaez, duo explosif

Sauf que cette fois-ci, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) n’était pas tout seul. À 82 km de l’arrivée, le Néerlandais a attaqué et dynamité le peloton, accompagné par Jhonatan Narváez (INEOS Grenadiers) dans les pentes du Kanarieberg. Les deux hommes ont d’abord réussi à boucher un trou de trois minutes sur les échappés du jour. Parmi ces derniers, seuls Gamper, Zakharov et Hvideberg parvenaient à prendre la roue du duo néerlando-équatorien dans les 50 derniers kilomètres, après le Vieux-Quarement et le Kruiseberg.

Derrière, un groupe de costaud, avec entre autres Matteo Trentin (UAE Team Emirates), le vainqueur sortant Kasper Asgreen (Deceuninck – Quick-Step) mais aussi Greg Van Avermaet (AG2R Citroën), faisait la chasse. Sans jamais parvenir à revenir sur le groupe de tête, avant que le reste du peloton, emmené par la Trek Segadredo de Pedersen et la Lotto Soudal de Degenkolb, ne rentre sur ce deuxième échelon de la course. Le groupe van der Poel, lui, était revu à moins de 3 km de l’arrivée. La suite, c’est la domination de Mads Pedersen, injouable ce dimanche au sprint.

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?