L’avenir grenoblois est dans le pré #51 : reprise et déplacement à Agen


Chaque semaine, la section espoirs du FC Grenoble rugby viendra vous parler de son actualité, de ses entraînements ou encore de ses matchs dans sa chronique « L’avenir grenoblois est dans le pré ». Pour ce nouvel épisode, c’est Benjamin Cartier, centre du FCG espoirs, qui évoque la reprise de l’entraînement et le premier match de 2019 face à Agen.

✔ Notre semaine d’entraînement

On a repris mercredi dernier avec trois séances d’entraînement. On a beaucoup couru pour se remettre en forme. Mercredi, c’était une séance très physique mais basée sur du jeu. Jeudi a été un peu plus calme pour souffler. Enfin, vendredi, on a fait des tests physiques, un test BRONCO pour savoir un peu l’état de forme du groupe, et tout le monde s’est bien donné, donc ça s’est très bien passé. Ces trois séances ont vraiment permis de nous remettre dans le bain pour que l’on soit prêt pour cette nouvelle année et le premier match face à Agen. Hier (lundi), on a encore fait un entraînement avec beaucoup de courses mais tout en étant basé sur du jeu collectif.

Six questions à Benjamin Cartier

Quel bilan fais-tu de cette première partie de saison ?

Il est vraiment positif par rapport à la saison dernière, on a fait des bons matchs. Ce qui est dommage, c’est que sur certaines rencontres, on aurait du prendre le bonus offensif, mais on a laissé quelques points en route. Mais à côté de cela, vraiment positif malgré les deux matchs où on est passés à côté, face à Bordeaux et Toulouse. Si on veut participer aux phases finales, il faut se dire que c’était nos deux jokers de la saison et c’est à nous de confirmer sur la phase retour les bonnes choses qu’on a montrées sur la première partie de saison.

A titre personnel, es-tu satisfait de tes performances ?

Je fais une meilleure saison que les années précédentes car je suis moins blessé déjà, grâce à une meilleure préparation physique et une perte de poids. Je pense que la vie du groupe permet à tout le monde de faire de bonnes performances, tout le monde se sent bien et cela fait vraiment notre force. On a vraiment un groupe riche et de qualité, la concurrence est saine ce qui fait que les performances de chacun sur le terrain sont bonnes.

Pour repartir du bon pied, quel a été le discours des entraîneurs après la défaite face à Toulouse ?

Ils nous ont dit que même si il y avait une grosse équipe en face, ce n’était pas la cause de notre contre-performance, on aurait dû mieux faire. Ils nous ont dit que c’était un mauvais moment et que cette pause allait nous permettre de repartir de plus belle en 2019. On sait que les équipes vont nous attendre, donc il faut vraiment se remotiver pour ne plus laisser de points en route.

Agen ce week-end, tu avais joué à l’aller. A quel type match t’attends-tu ?

Au match aller, on avait réussi à bien mettre notre jeu en place et cela avait fonctionné, on fixait avant d’écarter sur les ailes pour s’imposer 35 à 10. On les avait bien bousculés mais là, ce sera chez eux, ils vont être revanchards et ça reste une équipe solide sur les basiques du rugby.

FC Grenoble Rugby Espoirs

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des