L’avenir grenoblois est dans le pré #53 : une victoire face à Pau, concurrent direct pour la qualification


Chaque semaine, la section espoirs du FC Grenoble rugby viendra vous parler de son actualité, de ses entraînements ou encore de ses matchs dans sa chronique « L’avenir grenoblois est dans le pré ». Pour ce nouvel épisode, c’est Nicolas Peyraud, 3ème ligne du FCG espoirs, qui revient sur la victoire face à Pau, un concurrent direct dans la course aux phases finales.

✔ Notre semaine d’entraînement

Lundi, c’était repos pour ceux qui avaient fait le déplacement à Agen et ceux qui n’ont pas joué ont fait de la préparation physique. Le mardi, on s’est entraîné dans la halle, c’était du jeu mais plutôt tranquille, en reprise. Jeudi, on a fait la vidéo d’Agen, on a dit qu’on avait perdu le match tout seul et qu’on avait besoin de retravailler la défense. C’était notre point fort de début de saison mais on commence à le perdre. Ensuite, on est allé sur le terrain et on a fait une bonne séance avec une opposition de 30 minutes à XV contre XV basée sur la défense. C’était une bonne séance qui nous a permis de trouver nos repères. Vendredi, mise en place, devant on a fait des touches et derrières, des lancements. C’était assez court.

✔ Victoire importante face à Pau

On fait une mauvaise entame, on fait deux mauvaises sorties de camp qui nous coûtent deux essais, donc on est rapidement mené 14 à 0. Après, on réussit à revenir avant la mi-temps, d’abord une pénalité puis un essai pour rentrer aux vestiaires à 14-10. On est toujours derrière mais au moins, on est revenu dans le coup, c’est encourageant et motivant.

En début de deuxième période, on encaisse deux pénalités, ce qui fait qu’on est vite mené 20 à 10 mais une nouvelle fois, on va réagir. On marque un premier essai pour recoller au score et on va finalement passer devant grâce à un essai sur maul porté de plus de 20 mètres. La fin de match a été tendue, ils ont obtenu plusieurs pénalités sur nos 5 mètres, ils choisissent la mêlée. Nos deux piliers qui ont joué la première partie du match sont de nouveau entrés et ils les ont enfoncés, ce qui nous permet de gagner une pénalité et de dégager en touche. Gagner un match après avoir été mené 14 à 0, c’est beau. Les entraîneurs étaient contents de l’investissement qu’on a mis tout en disant qu’on leur a donné trop de points.

Deux questions à Nicolas Peyraud

Gagner ce genre de match, ça donne encore plus de motivation pour aller chercher les phases finales ?

Oui, surtout que si on perdait ce match-là, on aurait été décrochés dans la course à la qualification alors que là, nous sommes toujours dans le bon wagon. Il faut qu’on aille prendre des points à Mont-de -Marsan pour être bien avant la trêve.

Est-ce que tu es satisfait de ton début de saison ? Quels objectifs pour la suite ?

Je suis en tutorat donc j’ai beaucoup joué avec La Bièvre en Fédérale 2 jusque-là. J’ai réussi à bien intégrer l’équipe pour faire de belles prestations et sur cette deuxième partie de saison, j’ai envie de faire le plus de matchs possibles avec les espoirs et de gagner un maximum de temps de jeu.

FC Grenoble Rugby Espoirs

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des