Nous suivre

Légendes du sport

Bleu, Blanc, Rouge #7 : Laura Flessel, la guêpe aux dents longues

Klay

Publié le

Laura Flessel

Votre blog dicodusport.fr revient pour vous sur un moment de légende réalisé par un sportif français. Episode 7, cette semaine, Laura Flessel devient la première championne olympique de l’épée féminine.

Née en Guadeloupe, le 6 novembre 1971, Laura Flessel est une épéiste française. Plongée très jeune dans le monde de l’escrime, dès l’âge de 6 ans, elle gravit petit à petit les échelons. Amatrice de fleuret également et titrée sur son île, puis aux championnats panaméricains, elle rejoint la métropole et l’INSEP en 1990. Médaillée de bronze aux championnats du monde en individuel et d’argent par équipes, 5 ans plus tard, elle se présente comme une des favorites aux Jeux Olympiques d’Atlanta, l’année suivante. Le 21 juillet 1996, la jeune guadeloupéenne, numéro 3 mondiale, parvient jusqu’en finale en se débarrassant de deux hongroises aux tours précédents. Le dernier assaut l’oppose à sa compatriote, deuxième dans la hiérarchie internationale, Valérie Barlois. Après un départ tonitruant qui la voit mener 9 touches à 3, ‘la guêpe’ s’impose 15 à 12 et décroche le titre olympique à 25 ans, le premier de l’épée féminine olympique, dans un sport qui résonne tellement la langue de Molière.

Trois jours plus tard, les deux françaises, associées à Sophie Moressée-Pichot, terminent leur carton plein avec la victoire dans l’épreuve par équipes, 45 à 42 face aux italiennes. Les débuts de l’épée féminine aux JO permettent à Laura Flessel de se couvrir de deux médailles d’or. La suite de sa carrière sera marquée de hauts et de bas. Elle participe à 5 olympiades, elle en ramène 2 médailles supplémentaires en individuel ( bronze en 2000 et argent en 2004 ) et une médaille de bronze par équipes en 2004. Elle ajoute 11 médailles mondiales dont 6 titres à son immense palmarès, en individuel en 1998 et 1999, en équipes à 4 reprises entre 1998 et 2008, mais également 2 médailles d’argent et 3 de bronze.

Lors de sa dernière participation aux Jeux, en 2012 à Londres, elle est choisie pour représenter la France lors de la cérémonie d’ouverture. La porte-drapeau a 39 ans et termine sa carrière sur une note de bonheur qui adoucit son échec rapide dès le deuxième tour. Éliminée en quart de finale en 2008, elle ne décrochera pas de médailles sur 4 olympiades différentes. Son aventure sportive est également marquée par un contrôle positif à un produit dopant en 2002 qui lui provoque une suspension de 3 mois et laisse une tâche indélébile sur son parcours. Engagée politiquement derrière le nouveau président Emmanuel Macron, elle se retrouve propulsée ministre des sports en 2017, dans le gouvernement d’Edouard Philippe fraîchement mis en place. Laura Flessel a 45 ans, un passé doré et un futur à faire briller.


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une