Nous suivre

Boxe

Le combat du week-end : Aleksandr Povetkin vs Dillian Whyte, acte 2

Publié

le

Boxe - Le combat du week-end - Aleksandr Povetkin vs Dillian Whyte, acte 2
Photo Mark Robinson / Matchroom

BOXE POIDS LOURDS – C’est un combat revanche attendu depuis plusieurs mois. Huit mois après l’acte I, le Russe Aleksandr Povetkin et le Britannique Dillian Whyte se retrouvent sur le ring, ce samedi, à Gibraltar. 

Souvenez-vous du premier combat. C’était en août 2020. A ce moment-là, les combats de boxe recommencent tout juste, après une première partie d’année marquée par la pandémie de Covid-19. Dillian Whyte, l’un des plus grands espoirs chez les poids lourds, est favori face au vétéran Aleksandr Povetkin. Lors des premiers rounds, Whyte domine son adversaire. A la quatrième reprise, le Britannique envoie même le Russe au tapis, par deux fois. Mais au tout début du round suivant, Aleksandr Povetkin ne se prive pas de s’engouffrer dans la petite brèche que lui ouvre son adversaire. Le Russe sort, de nulle part, un uppercut qui assomme instantanément le Britannique. Le natif de Port Antonio, en Jamaïque, ne se relève pas.

Une revanche entre deux boxeurs du top 10 des poids lourds

Dillian Whyte s’est donc incliné sur KO à la cinquième reprise, au grand dam de son promoteur, Eddie Hearn, qui n’avait certainement pas envisagé un tel scénario. Conscient du potentiel de Dillian Whyte, Hearn n’a pas trainé pour proposer un combat revanche au Russe. Pourtant, Povetkin venait de s’emparer de la ceinture intérim de champion du monde WBC. Ce titre intermédiaire aurait pu lui ouvrir les portes d’un nouveau championnat du monde. Malgré tout, Povetkin a accepté la revanche. Le combat retour devait se dérouler en novembre. Seulement, le Russe a contracté la covid-19, ce qui a provoqué un report en mars (d’abord le 6, puis le 27).

Aleksandr Povetkin a débuté sa carrière professionnelle en 2005, après une carrière amateur marquée par un titre olympique en 2004, à Athènes. Le boxeur russe de 41 ans comptabilise 39 combats professionnels, pour 36 victoires, dont 25 par KO, deux défaites et un nul. Ces deux défaites ont été concédées lors de championnats du monde. En 2013, il perd aux points, face au champion ukrainien Wladimir Klitschko (64 v, 53 KO, 5 d), au sommet à cette époque. En 2018, Povetkin s’incline contre Anthony Joshua (24 v, 22KO, 1 d), par KO technique à la 7ème reprise. Pour BoxRec et Ring Magazine, le Russe est le quatrième meilleur boxeur poids lourds de la planète, actuellement.

Povetkin ne sera toujours pas favori

Comme pour le premier combat, Aleksandr Povetkin ne sera pas favori. Lors du premier affrontement, le boxeur russe a été malmené durant les quatre premiers rounds, avant de sortir le coup gagnant à la surprise générale. Pour le Russe, qui s’est exprimé en conférence de presse cette semaine, « Ce n’était pas un coup de chance ». Povetkin préfère d’ailleurs évoquer le combat qui arrive samedi. « Maintenant, on doit oublier ce combat. La revanche sera une histoire différente, mais je suis confiant ». A 41 ans, le Russe cherche une dernière chance de se battre pour un titre mondial. Néanmoins, en 2021, les opportunités risquent d’être bloquées à cause des deux combats qui se préparent entre Anthony Joshua et Tyson Fury.

Dillian Whyte, quant à lui, est plus jeune (32 ans) et pourra davantage patienter avant d’obtenir des opportunités. Le Britannique est, lui aussi, très bien classé chez les poids lourds. BoxRec le classe 8ème chez les lourds et Ring Magazine le place en 5ème position. Son palmarès est de 29 combats, pour 27 victoires, dont 18 avant la limite, et seulement deux défaites. En 2015, Whyte avait affronté Anthony Joshua, qui n’était pas encore champion du monde. Il s’est incliné par KO technique au 7ème round. Depuis, Whyte a enchainé des combats de très hauts niveaux. Parmi les pugilistes qu’il a battu, on peut citer Joseph Parker (28 v, 21 KO, 2 d), Oscar Rivas (27 v, 19 KO, 1 d) ou encore Dereck Chisora, par deux fois (32 v, 23 KO, 10 d).

Whyte affiche sa détermination

Inutile de préciser que la défaite face à Aleksandr Povetkin, en août, fut un véritable coup d’arrêt pour le Britannique. Heureusement, son promoteur a sauvé les meubles en persuadant Povetkin de rejouer le match. Cette fois, The Body Snatcher ne compte pas passer à côté. « C’est le combat le plus important de ma carrière » disait-il en conférence de presse, cette semaine. « Ce combat est capital mais je ne suis pas du genre à m’inquiéter avec la pression ». Le Britannique assure, lui aussi, qu’il s’agira d’un nouveau combat. «J’ai digéré ce qu’il s’est passé la dernière fois. Quand je le toucherai cette fois, son corps tremblera. Je viens pour faire ce que je fais de mieux, à savoir infliger de la souffrance. Cette fois, ce sera une histoire différente. » On l’aura compris, ce combat revanche promet. Il se déroulera à Gibraltar, samedi soir, à partir de 19h.

Alexandre Jeffroy


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une