Nous suivre

Actualités

Le comeback d’Arsène Wenger se précise !

Avatar

Publié

le

Selon les informations de France Football, Arsène Wenger se serait engagé avec le Milan AC. Un retour au premier plan qui pourrait être officialisé dans les semaines, voire les jours à venir.

Comme il l’annonçait en mai dernier à Sky Sports, Arsène devrait bientôt reprendre du service. « Je serai quelque part au début de l’année prochaine  mais je ne sais pas où », a déclaré l’ancien entraîneur d’Arsenal, il y a quelques mois. Longtemps annoncé au PSG en tant que manager général, le Français aurait plutôt opté pour l’Italie.

L’heure des retrouvailles ?

Arsène Wenger retrouverait l’un de ses anciens collègues Ivan Gazidis – Getty Images

A en croire François Verdenet pour France Football, son choix se serait porté sur le Milan AC. Malgré une actuelle 4e place, les nouveaux investisseurs : Paul et Gordon Singer, ne seraient pas pleinement satisfaits des résultats de Gennaro Gattuso (40 ans). D’autant plus qu’ils se déplacent souvent en Angleterre et sont des fans d’Arsenal. Tout serait déjà bouclé selon certaines sources. En s’engageant dans le club lombard, l’ancien entraîneur de Monaco aurait un poste plus étendu dans ses fonctions auprès du directeur sportif : Leonardo. Il retrouverait également Ivan Gazidis. Directeur général d’Arsenal depuis novembre 2008, ce dernier avait démissionné suite au départ de Wenger.

De plus, Gazidis prendra officiellement ses fonctions le 1er décembre 2018. A moins d’un mois de sa prise de pouvoir, la potentielle arrivée d’Arsène Wenger ne semble plus être un simple hasard.

Quel schéma tactique pour Wenger ?

Arsène Wenger pourrait donner confiance aux joueurs milanais comme ce fut le cas pour Cesc Fábregas, à Arsenal – Photo AP

En vingt années à la tête d’Arsenal, le coach strasbourgeois a imposé une vision idyllique du football. En d’autres mots, une envie d’attaquer tout en pratiquant le beau jeu. Une philosophie qui manque aujourd’hui au Milan AC, tentant de renouer avec ses belles années. La première solution serait le célèbre 4-4-2 ayant fait le succès des « Invincibles » (2003-2004). Une saison durant laquelle les hommes de Wenger n’ont perdu aucun match de championnat et ont fini avec 90 points pour 26 victoires et 12 nuls. Un système de jeu permettant au buteur Thierry Henry de finir avec 30 buts en championnat. Ce qui peut être encourageant pour Gonzalo Higuain.

A partir de la saison 2009-2010, Arsenal passe en 4-3-3 voulant garder le contrôle au milieu de terrain et donner de la liberté au meneur de jeu : Cesc Fábregas. Dans le cas de Milan, Hakan Calhanoglu occuperait ce rôle. Enfin, il pourrait rester sur les bases de ses dernières années à Arsenal et revenir à une défense à trois. Pour rappel, Arsène Wenger compte à ce jour trois titres de Premier League et sept Coupes d’Angleterre. De quoi nourrir les ambitions du club au sept Ligues des champions…

Charlie Creteur


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?