Nous suivre

Actualités

Le karaté, l’oublié de Paris 2024

Quentin Marchesan

Publié

le

Hier, le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris (COJO) dirigé par Tony Estanguet a annoncé la liste des sports invités en 2024. Dans cette liste figurent trois sports déjà invités à Tokyo (24 juillet au 9 août 2020). Cependant, le karaté, lui, semble oublié. Une réelle désillusion pour l’ensemble des pratiquants.  

Les sports de rue favorisés

La volonté de casser les codes clairement affichée depuis des mois par Tony Estanguet est une première explication à l’absence du karaté. Le COJO souhaite atteindre un nouveau public et pour cela, quoi de mieux que des sports de rue comme le skateboard et le breakdance ? D’autant plus que les stars de ces sports ont l’avantage des followers sur les réseaux sociaux. C’est en effet un argument avancé, le faible nombre de followers sur Twitter du champion du monde Steven Da Costa (1602 abonnés) n’a apparemment pas satisfait le COJO. L’organisation mise également sur des sports de plus en plus tendances, à l’image du skateboard ou du surf qui comptent de plus en plus de pratiquants chaque année.

Par ailleurs, le COJO nous explique que des sports comme le surf comptent de nombreux jeunes pratiquants. Mais cet argument n’est plus tellement valable lorsque l’on sait que, rien qu’en France, sur 250 000 licenciés, le karaté compte 120 000 jeunes. S’interroger sur l’absence du karaté aux Jeux Olympiques 2024 est donc tout à fait légitime, d’autant plus que c’est un sport alliant spectacle en kumite (combat) et esthétique en kata (suite de mouvements codifiés).

Le karaté, un sport pour les médailles !

Cette décision apparaît comme incompréhensible puisque le karaté peut rapporter de nombreuses médailles à la délégation française. En effet, la Fédération compte dans ses rangs un certain nombre de médaillés internationaux, dont certains qui se sont emparés de la plus belle breloque. Alexandra Recchia est championne du monde et championne d’Europe, Steven Da Costa quant à lui, est champion du monde et double champion d’Europe 2016. Kenji Grillon, de son côté, est double champion du monde et triple champion d’Europe, pour ne citer qu’eux. En tout, ce sont 15 titres mondiaux remportés lors des quatre derniers championnats du monde.

Alexandra Recchia, l’une des têtes d’affiche du karaté tricolore – AFP

Si l’on regarde le ranking World Karate Federation (WKF, classement des meilleurs karatékas), nous n’avons pas moins de 10 karatékas dans le top 10 de leur catégorie. Sans compter le fait que la France termine à chaque compétition dans le top 3 des pays médaillés. Ce fut le cas la semaine dernière à Dubaï (3ème nation), mais aussi à l’Open de Paris en début d’année (2ème nation). Pas suffisant pour convaincre le COJO 2024 ? Étonnant.

2020, et après ?

Le karaté, au même titre que le skateboard, le surf et l’escalade, fait partie des sports invités aux Jeux Olympiques de Tokyo, un événement pour lequel la fédération française se prépare depuis plusieurs années. Mais tous ces efforts seront donc sans lendemain. Le rêve olympique de milliers d’athlètes s’effondre et nos karatékas n’auront pas l’opportunité de combattre devant leur public dans la plus belle compétition. Alors il leur faudra tout donner à Tokyo, puisque ce sera peut-être la seule et dernière apparition du karaté aux JO. Tant d’efforts pour retomber dans l’oubli, ou presque.

De nombreuses réactions

La réaction de la Fédération Française de Karaté (FFK) ne s’est pas faite attendre. Elle a publié hier dans la journée un communiqué dans lequel elle exprime son incompréhension et son exaspération. Cependant, elle ne semble pas vouloir se battre pour faire changer d’avis le COJO pendant qu’il en est encore temps.

Steven Da Costa, contacté par de nombreux médias, a également exprimé son dégoût. Lui se battra pour devenir champion olympique en 2020 mais se sent trahi par son pays. La WKF a aussi publié son communiqué dans lequel elle fait part de son mécontentement et rappelle que la France fait partie des meilleures nations de ce sport. Enfin, le karaté s’est vu recevoir le soutien de nombreux anonymes sur les réseaux sociaux faisant part de leur incompréhension. Une pétition a également été mise en ligne. Dans tous les cas un seul mot d’ordre : se relever et continuer à se battre comme le karaté l’a toujours fait.

Le CIO décidera en décembre 2020

Pour l’instant, rien n’est encore réellement joué puisque la décision finale revient au Comité International Olympique (CIO). Celui-ci devra approuver ou non les quatre sports proposés par le COJO en décembre 2020, quelques mois après les Jeux de Tokyo. Le karaté doit donc continuer à se battre et montrer lors des JO 2020 qu’il mérite sa place en tant que sport olympique. Le breakdance, principal concurrent pour la place en 2024, a de son côté déjà eu l’occasion de s’exprimer lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (octobre 2018). Affaire à suivre.

Quentin Marchesan


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Rugby à XV

[Vidéo] En 2018, les Bleuets devenaient champions du monde à domicile

Nico

Publié

le

Par

Icon Sport

RUGBY – En juin 2018, l’équipe de France U20 devenait championne du monde à domicile, en dominant l’Angleterre en finale, sur le score de 33 à 25. 

À Béziers, devant leur public, les Bleuets emmenés par Romain Ntamack, Louis Carbonel et Jordan Joseph venaient à bout des Anglais, au terme d’une fantastique finale. En demi-finale, les Français avaient dominé les Baby Blacks (7-16). Un an plus tard, les U20 tricolores remettaient le couvert en Argentine. Une vraie génération dorée.

Dicodusport


Lire la suite

Formule 1

Officiel : Fernando Alonso de retour chez Renault en 2021

Avatar

Publié

le

Par

The Canadian Press

FORMULE 1 – C’est désormais officiel. Après les rumeurs insistantes de ces derniers jours, l’Espagnol Fernando Alonso effectuera bel et bien son retour en F1 chez Renault la saison prochaine, aux côtés d’Esteban Ocon. Le Taureau des Asturies avait mis entre parenthèses sa carrière en Formule 1 il y a deux ans.

Il est de retour au bercail. Fernando Alonso va retrouver la Formule 1, chez Renault, l’écurie pour laquelle il a remporté deux titres de champion du monde des pilotes en 2005 et 2006. Suite à un départ très contrasté chez McLaren Mercedes en 2007, Nando avait effectué une deuxième passage mitigé chez Renault F1 (2008 et 2009).

Depuis sa « retraite » et son départ de chez McLaren fin 2018, le natif d’Oviedo multiplie les expériences automobiles, en Indycar (Andretti), mais aussi en courses d’endurance et en rally-raid avec Toyota. Alonso a d’ailleurs remporté les 24 heures du Mans à deux reprises avec le constructeur nippon, en 2018 et 2019, avant de participer au Dakar cette année, achevé à la 13ème place.



Un contrat longue durée

Fernando Alonso, qui aura 39 ans fin juillet, s’est engagé pour un contrat de longue durée, soit plus de deux ans. Le pilote aux 312 départs et 32 victoires en F1 remplacera l’Australien Daniel Ricciardo qui sera au volant d’une McLaren la saison prochaine. Ce retour de l’Espagnol sonne comme un immense défi pour Esteban Ocon, arrivé chez Renault en 2020. Le Français va en effet avoir du pain sur la planche, dans l’optique de s’imposer comme le pilote numéro au sein de l’écurie au losange.

La réaction de Fernando Alonso

Renault est ma famille, mes plus beaux souvenirs de Formule 1 avec mes deux titres de champion du monde, mais je regarde maintenant vers l’avenir. C’est une grande source de fierté et c’est avec une immense émotion que je reviens dans l’équipe. – Twitter Renault F1 Team

Dicodusport


Lire la suite

Snowboard

Mort d’Alex Pullin, double champion du monde de snowboardcross

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

SNOWBOARD – Alex Pullin, double champion du monde de snowboard cross, est décédé en pleine mer au large de l’Australie à l’âge de 32 ans, selon les informations de l’AFP.

Drame en pleine mer au large des côtes australiennes. Double champion du monde de snowboardcross en 2011 et 2013, Alex Pullin, 32 ans, a trouvé la mort alors qu’il pêchait au harpon. Son corps a été retrouvé au large la Gold Coast, précisent les médias locaux. Porte-drapeau de la délégation australienne aux JO d’hiver de Sotchi en 2014, Pullin avait pris la 6ème place lors des Jeux de Pyeongchang, en 2018.

L’hommage de Ian Chesterman, chef de mission de l’Australie pour les JO d’hiver de Vancouver, Sotchi et Pyeongchang

C’est un jour extrêmement triste pour nous tous. « Chumpy » était un champion tout court, en plus d’être un champion sportif. Il avait un grand charisme qui lui permettait d’être un leader naturel. Alex était toujours prêt à donner de son temps pour développer les sports d’hiver dans ce pays. Il était tellement passionné par ce qu’il faisait. Son enthousiasme était contagieux et son impact sur le sport olympique ne peut pas être ignoré. – Propos rapportés par l’AFP

Dicodusport


Lire la suite

Biathlon

[Vidéo] En 2019, les Bleus réalisaient un quadruplé historique sur l’individuel d’Ostersund

Nico

Publié

le

Par

Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe
Nordic Focus

BIATHLON – Grâce à la chaîne Youtube du média Biathlon Live, revivez le quadruplé historique des Français sur l’Individuel d’Ostersund en 2019.

Martin Fourcade en vainqueur. Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet sur le podium et Émilien Jacquelin avec la médaille en chocolat. Ce jour-là, rien ne pouvait arrêter les Tricolores.

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XV

La LNR pourrait attaquer World Rugby devant la commission européenne

Avatar

Publié

le

Par

Icon Sport

RUGBY – Selon les dernières informations de Midi Olympique, la LNR et les clubs professionnels pourraient attaquer World Rugby, en cas de validation d’un calendrier imposant l’organisation du championnat de décembre à juillet.

Si l’apaisement pourrait vite intervenir entre la Ligue et la Fédération, ce n’est pas forcément le cas vis-à-vis de World Rugby. Selon les informations de Midi Olympique, la FFR devrait, ce matin, valider la proposition de la LNR concernant l’organisation du championnat de Top 14. Mais c’est bel et bien à l’instance mondiale du rugby que la Ligue Nationale de Rugby pourrait mener la vie dure.

La règle 9 au centre des débats

Et pour venir chatouiller World Rugby, la LNR sait déjà comment s’y prendre. La Ligue, qui refuse catégoriquement que l’institution qui gère le rugby mondial lui impose l’organisation des championnats entre décembre et juillet, souhaiterait s’embarquer dans une opération commando, avec la fameuse règle 9, celle qui régit la libération des joueurs internationaux. Afin de mettre la pression sur World Rugby dans l’optique des négociations de la réforme du calendrier mondial, Ligue et clubs sont prêts à aller devant la commission européenne. Une procédure qui serait longue et périlleuse. Toujours selon le Midol, World Rugby ne devrait pas se prononcer avant plusieurs semaines sur le nouveau calendrier international. En attendant, la guerre couve.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Rugby à XVIl y a 11 minutes

[Vidéo] En 2018, les Bleuets devenaient champions du monde à domicile

RUGBY - En juin 2018, l'équipe de France U20 devenait championne du monde à domicile, en dominant l'Angleterre en finale,...

Formule 1Il y a 58 minutes

Officiel : Fernando Alonso de retour chez Renault en 2021

FORMULE 1 - C'est désormais officiel. L'Espagnol Fernando Alonso effectuera son retour en F1 chez Renault la saison prochaine. Le...

SnowboardIl y a 3 heures

Mort d’Alex Pullin, double champion du monde de snowboardcross

SNOWBOARD - Alex Pullin, double champion du monde de snowboard cross, est décédé en pleine mer au large de l'Australie...

Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe
BiathlonIl y a 4 heures

[Vidéo] En 2019, les Bleus réalisaient un quadruplé historique sur l’individuel d’Ostersund

BIATHLON - Grâce à la chaîne Youtube du média Biathlon Live, revivez le quadruplé historique des Français sur l'Individuel d'Ostersund...

Rugby à XVIl y a 6 heures

La LNR pourrait attaquer World Rugby devant la commission européenne

RUGBY - Selon les dernières informations de Midi Olympique, la LNR et les clubs professionnels pourraient attaquer World Rugby, en...

FootballIl y a 18 heures

Football – Liga : notre pronostic pour FC Barcelone – Espanyol Barcelone

LIGA - Le FC Barcelone continue sa chasse du Real Madrid avec un derby face à l'Espanyol. Notre pronostic pour...

CyclismeIl y a 19 heures

Tour de France : Il y a 19 ans, Christophe Moreau remportait le prologue de Dunkerque

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans...

FootballIl y a 19 heures

Football – Serie A : notre pronostic pour AS Rome – Parme

Serie A - Parme se déplace sur la pelouse de l'AS Rome pour le compte de la 31ème journée du...

VTTIl y a 21 heures

VTT – Coupe du monde : Le nouveau calendrier 2020 pour le mountain bike

VTT - Ce mardi, l'UCI a annoncé que l'étape de Coupe du monde de VTT prévue aux Gets (19 et...

CyclismeIl y a 22 heures

Julian Alaphilippe probablement présent aux championnats de France

CYCLISME - Interrogé par nos confrères du Télégramme, Franck Alaphilippe, cousin et entraîneur de Julian Alaphilippe, s'est montré optimiste quant...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés