Le phénomène Ajax


Qualifié pour le dernier carré de la Ligue des Champions après avoir éliminé le Real Madrid et la Juventus, l’Ajax Amsterdam surprend et fascine le monde du football. Retour sur l’équipe qui malmène les géants européens en 2019.

Le succès d’une stratégie globale

« Les petits-enfants de Johan Cruyff » selon le grand quotidien néerlandais De Telegraaf sont au centre de l’attention du football mondial cette semaine. C’est un petit miracle qui se réalise aux Pays-Bas, après 14 ans d’absence à ce niveau pour une équipe hollandaise. En un mois, l’Ajax a montré toute l’étendue de sa formation et de sa stratégie de recrutement.

75 millions. C’est le budget confortable du club de l’Ajax Amsterdam, mais bien moins conséquent que ses derniers adversaires, éliminés logiquement par l’équipe entraînée par Erik Ten Hag (49 ans, Pays Bas). « On construit un club, on a un plan. On a une philosophie, une structure, ça se développe. Petit à petit, on avance », a savouré l’entraîneur ajacide Erik ten Hag, mardi soir.

C’est aussi l’histoire d’un renouvellement sans cesse. Des joueurs formés au club et performants (Frenkie de Jong, Mattias de Ligt) qui devront quitter le club pour des sommes importantes, que l’Ajax remplace en amont par sa propre formation ou des recrutements peu onéreux et ciblés. En interne, ce sont 100 techniciens et un tiers du budget qui sont consacrés à la formation. Il n’y a pas de mystère, en corrélation avec une cellule de recrutement qui connaît les besoins et les joueurs à cibler en fonction des manques (Dailey Blind en provenance de Manchester United pour 16 millions € par exemple). Le style de jeu proposé en formation se doit d’être le même pour tous, afin d’être prêt rapidement à jouer au plus haut niveau.

L’Ajax avait éliminé Sturm Graz au 2ème tour préliminaire de la LDC en juillet 2018 – Reuters

Si l’Ajax est devenue la première équipe de l’histoire qui se qualifie dans le dernier carré de la Ligue des Champions après avoir passé 3 tours préliminaires, c’est aussi la réussite d’un mélange entre individualités et joueurs intégrés dans un collectif. Après l’observation des victoires face au Real et la Juve, la philosophie offensive de l’Ajax a porté ses fruits, emmenée par des individualités (Neres, Ziyech) qui sont au service de l’équipe. Le football total du Cruyff n’est pas très loin de l’identité de cette équipe.

Un effectif qui attise toutes les convoitises

Une équipe qui fonctionne attire toujours les regards des grands clubs. Et les pépites néerlandaises sont sous le feu des projecteurs. Entre les Oranje qui reviennent sur le devant de la scène depuis la Ligue des Nations et l’explosion de l’Ajax, les recruteurs des grandes écuries ne lâchent pas les de Ligt, Van de Beek et Ziyech entre autres. Le groupe de l’Ajax est aujourd’hui estimé à 420 millions €, quand il valait trois fois moins au début de la saison. Frenkie de Jong, déjà parti à Barcelone (75 millions €), Mattias de Ligt devrait suivre rapidement en Catalogne. S’en suivent les Danny Van de Beek et David Neres, suivis fortement par le Paris Saint-Germain, entre autres.

Romain Delanis

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des