Nous suivre

Roland-Garros 2020

Le phénomène Iga Swiatek

Avatar

Publié

le

Corinne Dubreuil / FFT

ROLAND-GARROS 2020 – La Polonaise s’est révélée aux yeux du grand public ces deux dernières semaines. Portrait d’Iga Swiatek, finaliste de Roland-Garros.

Un Roland-Garros 2020 de haute volée

Iga Swiatek, 19 ans, 54e mondiale, n’a pas perdu un set depuis le début du tournoi. Mieux, elle n’a jamais perdu plus de 5 jeux face à ses adversaires (Hsieh au deuxième tour). Depuis le début de la quinzaine, elle a été impressionnante face à la finaliste 2019 Vondrousova (6-1 6-2), Hsieh (6-1 6-4), Bouchard (6-3 6-2), Halep (6-1 6-2), Trevisan (6-3 6-1) et Podoroska (6-2 6-1). Bosseuse, elle ne s’arrête jamais et utilise le double (éliminée en demi-finales avec Nicole Melichar) comme entraînement.

Elle est ainsi la troisième Polonaise à atteindre une finale de Grand Chelem après Jedrzejowska (Wimbledon 1937 et Roland-Garros 1939) et Radwanska (Wimbledon 2012). Si elle l’emportait, elle serait la première Polonaise à remporter un titre du Grand Chelem. Après sa demi-finale, elle a confié qu’elle ne pensait pas joueur aussi bien au début du tournoi mais qu’elle avait toujours su que si elle était en finale de Grand Chelem un jour, ça serait à Roland-Garros, ce qui est un rêve pour elle.

Une famille de sportifs

Chez les Swiatek, le sport c’est de famille. Son père Tomasz Swiatek est un ancien rameur. Il a participé à la finale des JO 1988 de Séoul dans la catégorie quatre de couple. Il a voulu que ses deux filles soient des athlètes de haut niveau. Iga a choisi le tennis pour faire comme sa sœur et la battre. De trois ans son aînée, Agata a dû renoncer après quelques années sur le circuit ITF en raison de blessures.

Une confirmation de son potentiel

Iga Swiatek n’est pas là par hasard. Si être performant en juniors ne garantit pas des résultats en seniors, c’est une très bonne base. En 2016, elle remportait le premier tournoi professionnel qu’elle disputait après avoir reçu une invitation pour les qualifications. Cette année-là, elle a remporté la Fed Cup junior avant d’atteindre la finale de double juniors à l’Open d’Australie en 2017. L’année suivante, elle a été éliminé en demi-finale lors du tournoi juniors de Roland-Garros par Caty McNally mais a remporté le double avec celle-ci. Le mois suivant, elle remportait Wimbledon. Elle a ponctué sa « carrière junior » par une victoire lors du double des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2018 à Buenos Aires. En 2019, elle a disputé sa première finale WTA à Lugano, atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros et fini la saison dans le Top 100 (61).

La psychologie, maillon essentiel dans sa préparation

Avant Roland-Garros, Swiatek avait fait un troisième tour à l’US Open après une élimination au premier tour à Cincinnati. Sur terre, elle a également été battue au premier tour à Rome par Arantxa Rus. La reprise post-COVID a été compliquée pour elle. Elle a ressenti de la pression à l’US Open avec l’absence de plusieurs joueuses et elle était stressée. Entre New York et Rome, elle a travaillé en Pologne avec son coach Piotr Sierzputowski et la psychologue du sport Daria Abramowicz. Elle travaille avec cette dernière depuis deux ans et Abramowicz voyage régulièrement avec elle lors des gros tournois.

Je ne pense pas qu’il y a beaucoup de personnes qui parlent de la psychologie dans le tennis. Mais je crois que le mental, être dure mentalement, c’est sûrement l’une des choses qui comptent le plus dans le tennis, parce que tout le monde peut sortir un très haut niveau de tennis. Mais celles qui sont costaudes mentalement, peuvent mieux gérer la pression, et ce sont les meilleures joueuses. J’ai toujours voulu évoluer dans ce sens.

Swiatek prend clairement son entraînement mental aussi sérieusement que son entraînement physique. Il est rare de voir une aussi jeune athlète avoir un psychologue à plein temps dans son équipe et parler ouvertement de la gestion de ses tensions psychologiques liées au statut d’athlète professionnel. Cela prouve la maturité de la joueuse qui confie qu’Abramowicz contribue à ce qu’elle ait un niveau de confiance plus élevé. Et il faut être solide pour arriver où elle en est. Contrairement à d’autres joueuses, elle a rarement eu des invitations pour des tournois et dans le passé, cela l’a frustrée. Mais une fois qu’elle a accepté cela, elle s’est remotivée à travailler pour gagner sa place dans ces tournois par elle-même.

Adoubée par ses pairs

Ils sont nombreux à la féliciter et si elle a vu le message de félicitations de Naomi Osaka après son match face à Halep, elle essaie de ne pas trop regarder son téléphone pour rester déconnectée.

Amies depuis leur match en Coupe Rogers l’été dernier, le parcours de la Japonaise à l’US Open est une source d’inspiration pour elle : “C’est une joueuse qui a fait ce qu’il fallait faire. Et ça a payé”. Après sa défaite au troisième tour à l’US Open, Swiatek avait déjà reçu les compliments de son adversaire Azarenka. Et si Mats Wilander est un habitué des polémiques, il dit aussi des choses intéressantes. L’ancien champion compare Swiatek à Djokovic et pense qu’elle peut dominer le tennis féminin. Morceaux choisis :

Je n’ai pas vu une joueuse aussi jeune qu’elle aussi complète pour ce qui est de construire des points et d’avancer, de prendre la balle tôt. La faiblesse de la plupart des femmes est le deuxième service et elle va les punir sur n’importe quelle surface. Son jeu de base me rappelle Novak Djokovic, qui reste là, près de la ligne de fond mais qui saisit chaque occasion sur des balles plus molles et courtes pour vous faire mal avec. Elle a une incroyable variété dans son jeu. Maintenant, il s’agit simplement d’améliorer la technique, en particulier la volée du revers, mais elle bouge bien, elle est forte, elle frappe fort, elle donne des effets à la balle.

Joue-la comme Nadal

Toutes proportions gardées, il y a un côté Nadal chez elle. Elle joue simple et efficace, tout est réfléchi. Comme elle l’a dit, elle a abordé sa demi-finale comme si c’était un match du premier tour. Nadal joue chaque point comme si c’était une balle de match et on retrouve un peu de cela dans son jeu. Le fait que l’Espagnol soit son idole n’y est peut-être pas étranger. Quand elle était jeune, elle ne regardait que les matchs de Nadal. Et dès qu’elle en a l’occasion, elle regarde les matchs du Marjorquin. Elle a d’ailleurs regardé 20 minutes de sa rencontre face à Sinner qui s’est jouée après son propre quart face à Trevisan.

Le circuit WTA est très dense, sans une joueuse qui se détache. Quand les meilleures pourront toutes concourir en même temps, on verra si des joueuses comme Barty, Kenin ou Osaka peuvent s’installer sur la durée et créer des rivalités. Alors selon vous, Iga Swiatek, simple phénomène 2020 ou partie pour durer au plus haut niveau ?

Iga Swiatek, partie pour rester ?

Arlette


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Roland-Garros 2020

Rafael Nadal assomme Novak Djokovic et triomphe pour la 13ème fois à Roland-Garros

Avatar

Publié

le

Par

Rafael Nadal assomme Novak Djokovic et triomphe pour la 13ème fois à Roland-Garros
Sky Sports

ROLAND-GARROS 2020 – Jamais inquiété ou presque, Rafael Nadal a largement dominé Novak Djokovic en finale de Roland-Garros ce dimanche. L’Espagnol s’est imposé en trois manches sèches (6-0, 6-2, 7-5). Nadal, en remportant le Grand Chelem français pour la 13ème fois, égale par la même occasion Roger Federer au nombre de majeurs remportés, avec 20 tournois dans la poche.

Le maître des lieux, incontesté, a encore frappé. Et les chiffres parlent pour lui. Ce dimanche, à l’occasion de sa 13ème victoire à Roland-Garros, Rafael Nadal a remporté son 100ème match Porte d’Auteuil, sa 999ème victoire en carrière.

Face à Novak Djokovic, numéro un mondial, l’Espagnol a réalisé une performance exceptionnelle. Imprenable lors des deux premières manches (6-0, 6-2), Rafa a certes bien été aidé par le Serbe, auteur de 30 fautes directes lors des deux premiers sets, contre 6 seulement pour le numéro deux mondial. La troisième manche était plus disputée, et pour la première fois de la rencontre, Novak Djokovic breakait le Majorquin dans le sixième jeu du troisième acte. Insuffisant pour contrer un Rafael Nadal imperturbable, qui s’imposait 6-0, 6-2, 7-5, en 2h40 de jeu. Ce dimanche, il n’y avait rien à faire face à un Rafael Nadal à ce niveau.

La balle de match de Rafael Nadal face à Novak Djokovic

Dicodusport


Lire la suite

Roland-Garros 2020

Iga Swiatek remporte Roland-Garros !

Avatar

Publié

le

Par

Roland-Garros

Roland-Garros – HISTORIQUE ! En patronne, Iga Swiatek a remporté son premier titre du Grand Chelem à Roland-Garros en s’imposant 6-4 6-1 face à Sofia Kenin.

C’est son premier titre WTA et quel titre ! À 19 ans, Iga Swiatek s’est imposée en finale de Roland-Garros.

En deux temps

Swiatek a débuté tambours battants cette finale, solide et agressive, elle a rapidement mené 3-0 avec 4 coups gagnants. Mais petit à petit, Kenin a refait son retard et provoqué les fautes de son adversaire. Swiatek, finalement rattrapée par l’enjeu, et alors qu’elle avait remporté 12 des 15 premiers points, a fait plus de fautes et un mauvais jeu de service pour remettre en course Kenin qui est revenue à 3-3. Il y a alors eu deux gros jeux de service et c’est Swiatek qui après avoir sauvé sa mise en jeu a également réalisé le break après 9 minutes de jeu. À 5-3, elle servait pour le set mais Kenin a sauvé une balle de set et débreaké. C’est finalement sur le service de Kenin que Swiatek a remporté le set 6-4.

Après le retour des vestiaires, Kenin a breaké d’entrée mais Swiatek a contré ce break. On sentait le dépit sur le visage de l’Américaine qui a ensuite fait appel au kiné. Elle a dû retourner aux vestiaires pour se faire soigner. Elle avait un bandage à la cuisse gauche, une compression a été rajoutée. Pendant ce temps, Swiatek s’amusait sur sa chaise avec le public. Puis, pour ne pas se refroidir, elle a fait quelques services. Comme lors de tout son tournoi, Swiatek est parvenue à prendre le jeu à son compte. Ses frappes lourdes et ses capacités athlétiques pour couvrir le terrain lui ont permis de déborder l’Américaine. Kenin, diminuée mentalement (et probablement physiquement) a tout tenté mais la lauréate de l’Open d’Australie 2020 est tombée sur plus forte qu’elle.

La fin de match a été à sens unique pour Swiatek qui s’est imposée 6-4 6-1.

En patronne

Finalement, la numéro 6 mondiale (qui deviendra numéro 4 lundi) aura pris le même tarif que les autres : Swiatek n’a perdu que 5 jeux, son maximum en un match.

Première Polonaise titrée en Grand Chelem, elle est également la quatrième plus jeune gagnante après Monica Seles, Arantxa Sanchez Vicario et Steffi Graf.

Après avoir regardé son idole Rafa soulever le trophée tant de fois, elle a déclaré que c’était un rêve de pouvoir le faire. C’est également un cadeau pour la psychologue du sport qui la suit, Daria Abramowicz qui fête son anniversaire aujourd’hui.

Pendant deux mois lors du confinement, Iga Swiatek a étudié pour passer l’équivalent du baccalauréat (qu’elle a obtenu). C’est seulement ensuite qu’elle a commencé sa pré-saison. Lundi, elle sera au 17e rang mondial.

Arlette


Lire la suite

Roland-Garros 2020

Roland-Garros – Elsa Jacquemot remporte le tournoi junior !

Avatar

Publié

le

Par

Loïc Wacziak/FFT

Roland-Garros 2020 – Elle l’a fait ! Elsa Jacquemot a remporté le simple filles de Roland-Garros 2020. Elle s’est imposée 4-6 6-4 6-2 face à Alina Charaeva.

Breakée d’entrée, Elsa Jacquemot a profité d’un mauvais jeu de service de son adversaire (2 doubles fautes) pour recoller à 3-3. Mais Alina Charaeva a réalisé un nouveau break derrière. À 5-4 service à suivre pour la Russe, la Française a tenté de mettre la pression notamment sur les deuxièmes services de son adversaire qui était un peu fébrile mais ça n’a pas suffi et Charaeva a remporté le set 6-4.

Après une pause aux vestiaires, Jacquemot a débuté la manche avec autorité et est parvenue à mettre son jeu en place. Après un break/débreak, Charaeva parvenait à mieux faire bouger Jacquemot et réalisait un nouveau break à 3-2. Jacquemot ne s’est pas découragée et a mis la pression sur chaque jeu de service de la Russe. Et après un long échange, elle est parvenue à fixer son adversaire et débreaker pour revenir à 4-4. Cela l’a remotivé et elle a fait un jeu blanc derrière pour mener 5-4. Deux beaux revers le long de la ligne lui ont permis d’obtenir deux balles de break et une faute directe en coup droit de Charaeva a remis les deux joueuses à égalité : 1 set partout.

Jacquemot fait craquer Charaeva

La Française, n°6 chez les juniors, était la favorite de cette finale et elle est parvenue à renverser la Russe, n°38 qui avait sorti la numéro 4 et tête de série n°2 en demi-finale.

C’est elle qui a commencé à servir et elle a ensuite réalisé le break. Après un nouveau jeu blanc, elle a mené 3-0. Elle a rallongé les échanges et poussé son adversaire à la faute. Elle a mené 4-0 mais a finalement concédé le break. Après un gros jeu de retour elle a servi pour le match à 5-1 mais a de nouveau concédé le break. Mais son adversaire n’y était plus. Et c’est sur une double faute que Jacquemot s’est imposée 4-6 6-4 6-2.

En début de match, Charaeva touchait bien les amorties et distribuait le jeu. La Française ne parvenait pas à conclure ses points après des gros services et était débordée. Mais petit à petit, elle est parvenue à inverser la tendance, à frapper plus fort, c’est elle qui réalisait des amorties gagnantes et elle a finalement remporté « son » tournoi à domicile.

Jacquemot succède à Mladenovic

Depuis Kristina Mladenovic en 2009, aucune Française n’était parvenue à s’imposer à Roland-Garros chez les juniors. C’est désormais chose faite. Elsa Jacquemot est la huitième Française de l’ère Open à s’imposer après Pascale Paradis (1983), Julie Halard (1988), Amélie Cocheteux (1995), Amélie Mauresmo (1996), Virgine Razzano (2000), Alizé Cornet (2007) et donc Mladenovic.

Arlette


Lire la suite

Pronostics

Roland-Garros : notre pronostic pour Novak Djokovic – Rafael Nadal

Nico

Publié

le

Par

Dicodusport

ROLAND-GARROS 2020 – Novak Djokovic défie Rafael Nadal en finale de Roland-Garros. Notre pronostic pour le match.

Novak Djokovic – Rafael Nadal : Dimanche 11 octobre, 15h00

Rafael Nadal n’a fait qu’une bouchée de Diego Schwartzman, même si l’Argentin l’a poussé dans le tie-break au troisième set. Même quand l’Espagnol a des temps faibles, il parvient à faire le nécessaire pour rester devant au score et n’a toujours pas perdu le moindre set depuis le début de la quinzaine. Novak Djokovic a d’abord déroulé face à Stefanos Tsitsipas avant de coincer et concéder deux manches. Contre le maître des lieux, ce sera encore un autre niveau et si le Serbe semble pouvoir accrocher un set, ce sera compliqué de faire plus. On part sur une victoire et un sacre de Rafael Nadal.

Dimanche 11 octobre, 15h00 1 2
Novak Djokovic – Rafael Nadal 2.35 1.60

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Roland-Garros 2020

Roland-Garros – Rafael Nadal disputera une 13ème finale

JMPPMJ

Publié

le

Par

Icon Sport

ROLAND-GARROS 2020 – Diego Schwartzman n’a pas réussi à faire mentir l’Histoire ni les probabilités. Rafael Nadal l’a nettement battu 6/3-6/3-7/6[0] et se qualifie pour une 13ème finale à Paris.

Diego, libre sur la terre

Par moments. Sur certains points. Sur quelques minutes, Diego Schwartzman a été en mesure de déborder Rafael Nadal. Des points sur lesquels l’Argentin a su s’arracher. Des coups où sa main a pu faire la différence. Contre le meilleur joueur de l’histoire de la surface ocrée c’est bien. Ce n’est jamais suffisant. Le plus dur est de tenir l’avalanche des coups de boutoir. Rester physiquement et mentalement dans le match. Surtout, on ne sait jamais à Roland si c’est Nadal qui perd un coup ou son adversaire qui le gagne.

Pour cette fois-ci la chose est entendue : c’est bien Rafael Nadal qui a gagné sa demi-finale. C’est bien le Majorquin qui va retrouver SA finale pour la 13ème fois, la 4ème consécutive. Évidemment, on ne peut pas ne pas se demander si Schwartzman n’était pas entamé par son quart de finale et ses 5 heures de jeu contre Dominic Thiem. On ne peut pas non plus s’empêcher de se dire que cela nous aurait, tout au plus, permis d’assister à un set ou deux supplémentaires.

Rafael Nadal, une joie et une souffrance

Car malgré toute l’estime qu’on peut éprouver pour l’Argentin, et malgré sa victoire récente contre Nadal à Rome, on a la sensation d’une fatalité. La fatalité d’une joie et d’une souffrance. La joie d’abord qu’il y a à voir évoluer un joueur dans son jardin. Rafael Nadal, qui tentera d’égaler le record de Roger Federer de 20 victoires en Grand Chelem dimanche, est le meilleur joueur de l’histoire du tournoi parisien. C’est une évidence que l’Espagnol ne cesse de rappeler depuis 2005. Sa préparation, son intelligence, son obstination, sa force, tout le rappelle. Sa capacité à s’adapter aussi puisque son jeu a su faire avec les contraintes nouvelles que son corps lui imposait.

La souffrance aussi que cela doit être d’avoir à subir. Subir la violence de coups toujours plus lourds, toujours plus hauts, toujours plus loin. En être réduit à l’exploit. Face à cela, Diego Schwartzman n’a jamais trouvé de solution viable et pérenne. Réduit donc à l’exploit, et à la prière. Prier pour que Nadal soit un tout petit peu moins bien, un tout petit peu moins stable, un tout petit peu déréglé. Comme dans cette fin de 3ème set, qui aura duré plus que prévu. Dans un jeu qui aurait dû permettre à Nadal de mener 5/2, l’Espagnol a un peu tremblé, un peu réfléchi et laissé Schwartzman revenir à 4/3. Bientôt 4/4. Remis en selle, l’Argentin lâche ses coups. Déstabilisé, l’Espagnol réussit tout un peu moins bien. Jusqu’au jeu décisif du 3ème set. Nadal enquille 7 points d’affilée. Victoire 6/3-6/3-7/6[0]. Merci au revoir.

En finale, Rafael Nadal rencontrera le vainqueur de la rencontre entre Djokovic et Tsitsipas.

JMPPMJ


Lire la suite

Fil Info

Un troisième combat entre Mike Tyson et Evander Holyfield ? Un troisième combat entre Mike Tyson et Evander Holyfield ?
BoxeIl y a 2 heures

Un troisième combat entre Mike Tyson et Evander Holyfield ?

Vingt-trois ans après leur dernier affrontement, Tyson et Holyfield pourraient de nouveau se retrouver face à face sur le ring.

Vendée Globe 2020 : le classement de la course Vendée Globe 2020 : le classement de la course
Vendée Globe 2020Il y a 2 heures

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

VOILE - Découvrez le classement en temps réel du Vendée Globe 2020, la 9ème édition de la course autour du...

CyclismeIl y a 3 heures

Cyclisme – Transferts 2020/2021 : le tableau du mercato

Cyclisme 2020/2021 - Retrouvez toutes les rumeurs ainsi que les transferts du mercato des équipes UCI WorldTeam, mais aussi des...

Biathlon - Coupe du monde : le programme complet de Kontiolahti Biathlon - Coupe du monde : le programme complet de Kontiolahti
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 3 heures

Biathlon – Coupe du monde : le programme complet de Kontiolahti

BIATHLON - COUPE DU MONDE 2020-2021 - La saison se poursuit ce jeudi, avec une deuxième étape à Kontiolahti (Finlande)....

Biathlon - Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint femmes Biathlon - Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint femmes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 3 heures

Biathlon – Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint femmes

COUPE DU MONDE DE BIATHLON – KONTIOLAHTI – Troisième course de la saison pour les dames, avec un deuxième sprint...

NBAIl y a 8 heures

NBA : Les Rockets et les Wizards s’échangent Russell Westbrook et John Wall !

NBA – C’est une rumeur qui était sortie il y a quelques semaines, mais avait disparue depuis. Finalement, un coup...

Carnet noir : Valéry Giscard d'Estaing est mort Carnet noir : Valéry Giscard d'Estaing est mort
Carnet noirIl y a 12 heures

Carnet noir : Valéry Giscard d’Estaing est mort

Il a été président de la République entre 1974 et 1981. Amateur de sport, de tennis, de chasse et de...

Biathlon - Kontiolahti - La startlist du deuxième sprint femmes Biathlon - Kontiolahti - La startlist du deuxième sprint femmes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 16 heures

Biathlon – Kontiolahti : la startlist du deuxième sprint femmes

COUPE DU MONDE DE BIATHLON – KONTIOLAHTI – Découvrez la startlist du deuxième sprint femmes de Kontiolahti (Finlande). Départ prévu...

Biathlon - Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint hommes Biathlon - Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint hommes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 17 heures

Biathlon – Kontiolahti : notre pronostic pour le deuxième sprint hommes

COUPE DU MONDE DE BIATHLON - KONTIOLAHTI - Troisième course de la saison 2020-2021 pour les hommes, avec un deuxième...

Biathlon - Kontiolahti : la startlist du deuxième sprint hommes Biathlon - Kontiolahti : la startlist du deuxième sprint hommes
Coupe du monde de biathlon 2020-2021Il y a 17 heures

Biathlon – Kontiolahti : la startlist du deuxième sprint hommes

COUPE DU MONDE DE BIATHLON – KONTIOLAHTI – Découvrez la startlist du deuxième sprint hommes de Kontiolahti (Finlande). Départ prévu...

Advertisement

Sondage

Dans la légende, Lewis Hamilton a-t-il dépassé Michael Schumacher ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés