NBA : le Rudy Gobert version 2019 est en feu !


Le Francais et pivot des Utah Jazz s’éclate toujours autant en NBA pour sa sixième saison, déjà, dans le championnat américain. Avec humilité et travail, Rudy Gobert devient une référence défensive en NBA après avoir été élu défenseur de l’année en 2018.

Roi du double-double

En fin de saison dernière, les spécialistes de basket et de NBA restaient sur leur faim. Rudy, si performant soit-il défensivement, manquait de statistiques pour passer le cap du « franchise player » dans l’esprit de tous. S’il a participé à la belle saison du Jazz (5èmede conférence ouest) jusqu’en demi-finale de Play-offs en 2018 (défaite face à Houston, après avoir éliminé Oklahoma) avec sa grande envergure et la dissuasion qu’il apporte à ses adversaires dans la raquette, ses statistiques pures laissaient un petit goût amer (13,5 pts / 10,7 rebonds en moyenne).

Le Jazz vit une saison bien plus compliquée (8èmede conférence ouest aujourd’hui). Si les résultats s’améliorent en 2019, c’est que l’alchimie revient peu à peu et que les cadres, comme Rudy, reviennent à leur niveau. Encore hier, The Stiffle Tower s’est offert son 37èmedouble-double en 46 rencontres cette saison ! Avec 23 points et 22 rebonds, une vraie progression aux lancers-francs (9/10 hier) et une 5èmevictoire consécutive de Utah, le français risque de rentrer de nouveau dans les débats pour être candidat à sa propre succession de meilleur défenseur de l’année.

Belle performance de Rudy Gobert hier face aux Clippers – Reuters

À 26 ans, Rudy Gobert continue de progresser sur tous les aspects qui font de lui un pivot de plus en plus moderne. Avec 14,9 pts de moyenne cette saison et 13 rebonds, le Tricolore fait évoluer ses statistiques tout en restant au service de son équipe. Parfois trop collectif, Rudy doit savoir jouer pour lui sur certaines situations offensives, mais ce n’est pas dans son caractère. Hier, Rudy Gobert a déclaré : « Je pense que la chose la plus importante pour moi c’est que les gens arrêtent de regarder juste les stats standards et regardent l’impact. Vous savez il y a beaucoup de joueurs qui peuvent scorer plus mais qui pénalisent parfois leur équipe encore plus. Puis il y a beaucoup de joueurs qui font des actions qui font gagner et vous ne le voyez pas dans les stats habituelles ». À quand la première participation du français au All-Star Game ?

Statistiques de Rudy Gobert avant la rencontre d’hier remportée face au Clippers – Basket.com

Romain Delanis

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des