Nous suivre

Handisport

Les championnats du monde de ski handisport reportés en 2022

Maxime

Publié

le

Les championnats du monde de ski handisport reportés en 2022
Simon Bruty / AFP

Initialement prévus en février prochain à Lillehammer (Norvège), les championnats du monde de ski handisport ont été repoussés à 2022. La faute à la pandémie mondiale de Covid-19 et à l’incertitude du respect des mesures sanitaires. Les premiers mondiaux handisport « conjoints » attendront donc janvier 2022.

Une situation qui n’arrange personne

Que ce soit les supporters, les sportifs ou les organisateurs, tous auraient préféré voir les Mondiaux maintenus. Une décision prise par l’Association norvégienne de ski, le comité olympique et paralympique norvégien et World Para Snow Sports. Cette annonce fait suite aux nombreux dialogues avec les autorités sanitaires norvégiennes. Erik Roste, le président de l’Association norvégienne de ski a déclaré que « Le risque de propagation de l’infection chez les bénévoles, les concurrents et la communauté locale ne rend pas justifiable la compétition comme prévu. »

Ces championnats mobilisent pratiquement 800 athlètes de 30 nations, mais également 700 bénévoles. Ils conserveront cependant le nom de Lillehammer 2021. Les dates précises de ce report ne sont pour l’instant pas décidées.

Des championnats historiques pour le handisport

Pour la première fois dans les disciplines de sports d’hiver, le ski alpin, le snowboard, le biathlon et le ski de fond seront réunis dans un seul et unique championnat du monde. Une sorte de Jeux Paralympiques en version réduite, de manière à créer un réel engouement autour du handisport.

Le report de ces championnats vient bouleverser la saison 2021, mais également 2022. En effet, du 4 au 13 mars 2022 auront lieux les Jeux Paralympiques de Pékin, ce qui signifie que les Jeux et les Mondiaux seront programmés la même saison. S’il est déjà difficile pour un sportif d’avoir son pic de forme au bon moment, il faudra en avoir deux, ou bien choisir ! Parmi nos sportifs tricolores concernés, Marie Bochet, Arthur Bauchet (ski alpin), Benjamin Daviet, Thomas Clarion, Anthony Chalençon (biathlon/ski de fond), Maxime Montaggioni, Cécile Hernandez (snowboard), pour ne citer qu’eux.

Maxime Boulard


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Handisport

Jeux Paralympiques de Tokyo : les premiers athlètes français sélectionnés

Maxime

Publié

le

Par

Jeux Paralympiques de Tokyo - Les premiers athlètes français sélectionnés
Photo F.Pervillé

À un peu plus de 200 jours des Jeux Paralympiques de Tokyo, l’heure est aux sélections pour l’équipe de France. Si le report des Jeux est venu chambouler la préparation des athlètes, il n’a cependant pas remis en cause la qualification déjà acquise en 2020 pour certains d’entre eux. À ce jour, une quarantaine de sportifs français est assurée de se rendre au Japon.

Les noms en gras sont déjà montés sur un podium paralympique.

Athlétisme

  • Timothée Adolphe (T11) Paris Université Club (75)
  • Pierre Fairbank (T53) Handi Club Calédonien (98)
  • Mandy François-Elie (T37) Foyal Club Handisport (97)
  • Manon Genest (T37) Paris Université Club (75)
  • Ronan Pallier (T11) Stade Nantais Athletic Club (44)
  • Dimitri Pavadé (T64) Club d’Athlétisme ATHLÉ 632 (31)
  • Gloria Agblemagnon (T20) Saran Loiret Athletic Club (45)

Boccia (Pétanque d’origine gréco-romaine)

  • Samir Van Der Beken (BC3) Handisport Ladapt Cambria
  • Sonia Heckel (BC3) Handisport Ludres
  • Rodrigue Brenek (BC3) Handisport Ladapt Cambria

Natation

  • Laurent Chardard (S6) Guyenne Handi Nages (33)
  • Ugo Didier (S9) Jeunesse Sportive Cugnaux Omnisports (31)
  • Alex Portal (S13) Cercle des Nageurs de l’Ouest de Saint-Germain-en-Laye (78)
  • Anaëlle Roulet (S10) Les Sables d’Olonnes natation
  • Claire Supiot (S8) Angers natation

Taekwondo

  • Laura Schiel (K44 +58kg) Tækwondo Dourdan (91)
  • Bopha Kong (K43 -61kg) CKF Bondy (93)

Tennis de Table

  • Maxime Thomas (Classe 4) CS Charcot
  • Nicolas Savant-Aira (Classe 5) Marseille Provence TTH
  • Stéphane Molliens (Classe 2) Moulins-Lès-Metz Handisport
  • Florian Merrien (Classe 3) Bayard Argentan OHTT
  • Fabien Lamirault (Classe 2) Marseille Provence TTH
  • Isabelle Lafaye (Classe 2) CS Charcot
  • Thu Kamkasomphou (Classe 8) Olympique Hyères TPM
  • Matéo Bohéas (Classe 10) Les Loups d’Angers
  • Anne Barnéoud (Classe 7) TT Gerland
  • Lucas Créange (Classe 11) Olympique Remois tennis de table

Sports Collectifs

  • Equipe de France masculine de rugby fauteuil
  • Equipe de France masculine de cécifoot B1

Au cours des prochains mois, d’autres noms viendront enrichir cette liste. Il reste encore plusieurs Tournois de Qualification Paralympique (TQP) ainsi que des championnats pour réaliser les minimas requis.

Maxime Boulard


Lire la suite

Handisport

Chronique tricolore : Marie Bochet, une skieuse hors du commun

Maxime

Publié

le

Par

Chronique tricolore - Marie Bochet, une skieuse hors du commun
AFP

Skieuse alpin handisport, Marie Bochet a fait de son handicap une force. Véritable légende, elle a révolutionné sa discipline dès son plus jeune âge. Depuis ses premiers Jeux Paralympiques en 2010 à seulement 16 ans, elle a absolument tout remporté, plusieurs fois. Aujourd’hui, elle compte plus de 150 victoires internationales, ce qui fait d’elle la skieuse française la plus titrée.

Ses débuts et des premiers Jeux frustrants

Marie Bochet est née le 9 février 1994 à Chambéry. Dès sa naissance, on lui diagnostique une agénésie de l’avant-bras gauche, c’est-à-dire une absence ou malformation du membre. Elle découvre le ski vers 5 ans grâce à son grand frère et adhère ensuite au club des Saisies. D’abord en compétition contre des skieurs valides, elle rejoint à 12 ans, le club handisport d’Albertville où elle évoluera jusqu’au haut niveau.

Alors qu’elle a intégré le lycée un an plus tôt, Marie Bochet est sélectionnée pour participer aux Jeux Paralympiques de Vancouver 2010. Si à 16 ans elle est surtout là pour prendre de l’expérience, ses premiers Jeux resteront frustrants pour elle. En effet, elle échoue par deux fois au pied du podium en terminant 4ème du combiné alpin et du slalom. À cela, elle ajoute une 7ème place en géant et deux 8èmes places en Super-G et descente. Des résultats plus que corrects, après lesquels elle se promet de travailler encore plus pour faire mieux en 2014.

Premières médailles et premiers gros globes

L’année 2011 lui permet d’éclore au grand jour. Elle participe alors à ses premiers championnats du monde à Sestrières (Italie) où elle remporte 4 médailles. En épreuves individuelles, elle devient vice-championne du monde de descente et de Super-G et remporte le titre en géant. Et pour couronner le tout, elle remporte le titre mondial par équipes avec ses coéquipiers de l’équipe de France. Cette même année, Marie Bochet remporte son premier gros globe de cristal du classement général ainsi que les petits globes de slalom et géant. Les premiers d’une longue série ! La saison suivante, en 2012, elle confirme sa domination en décrochant son second gros globe de cristal consécutif, mais aussi ceux du slalom et de combiné.

2013-2016, domination sans partage

À seulement 18 ans, elle est déjà la meilleure de sa catégorie. Pour sa troisième saison en Coupe du monde, Marie Bochet doit céder son trône à sa meilleure concurrente de l’époque, l’Allemande Andrea Rothfuss. Elle parviendra tout de même à prendre le petit globe de la descente et la deuxième place au général. Cependant, l’objectif principal de la saison était ailleurs, à La Molina (Espagne) pour les championnats du monde. La skieuse de Chambéry a bien fait puisqu’elle réalisera un quintuplé historique en remportant les 5 épreuves (descente, super-g, géant, slalom, combiné). À la fin de cette saison, et après avoir concilié sport plus études, elle obtient son baccalauréat Economique et Social.

Sélectionnée pour les Jeux Paralympiques de Sotchi en 2014, elle aborde la compétition avec le sentiment d’inachevé de Vancouver. Cette fois, elle ne se rate pas et ne gagne pas seulement un titre, mais 4 ! Elle devient championne paralympique de descente, de super-g, de combiné et de géant. Elle partage même par deux fois le podium avec sa compatriote Solène Jambaqué. Cette performance exceptionnelle a été le début de la reconnaissance du grand public. En fin de saison, elle remporte également son troisième gros globe de cristal.

À partir de 2015, les superlatifs commencent à manquer. Toujours pas rassasiée, Marie Bochet réalise la saison parfaite. Elle remporte une quatrième fois la Coupe du monde et 3 petits globes supplémentaires. Si réaliser le grand chelem au Mondiaux était déjà inouï, elle repousse les limites du réel en le faisant une deuxième fois aux Mondiaux de Panorama (Canada) en 2015. Les années se suivent et se ressemblent pour la skieuse tricolore. Lors de la saison 2015-2016, elle réalise l’exploit de remporter toutes les courses auxquelles elle a pris part et dépasse les 50 victoires en carrière. Au terme de cette saison, une nouvelle fois dantesque, elle s’adjuge logiquement tous les globes mis en jeu.

Des médailles à n’en plus finir

Une fois n’est pas coutume, l’année 2017 n’est pas vraiment réussie, bien que beaucoup se contenteraient de cette saison. En Coupe du monde, elle n’a pas pu défendre ses chances, elle ne termine que 6ème du général et ne remporte aucun globe. Cependant, comme toutes les années impaires, les Mondiaux de ski alpin sont organisés à Tarvisio (Italie). Après deux quintuplés en or, Marie Bochet est enfin battue, malgré l’argent en géant et en slalom, elle remporte tout de même le titre en descente, Super-G et combiné.

Après une année de Coupe du monde moyenne, la Française repart en 2018 avec les Jeux de Pyeongchang en ligne de mire. Porte-drapeau, elle se devait de montrer l’exemple et elle l’a fait. Comme à Sotchi, elle réalise un quadruplé doré où elle remporte, entre autres, le titre en slalom qui lui avait échappé quatre ans auparavant. À le suite de ces Jeux, elle renouera avec le gros globe de cristal, son sixième.

Après 2013 et 2015, Marie Bochet confirme l’adage jamais deux sans trois, en prenant les cinq titres mondiaux individuels à Kranjka Gora et Sella Nevea. Une performance extraordinaire qu’elle rend pratiquement banale tellement elle est au-dessus de ses concurrentes. Par le suite, elle remporte, presque logiquement, la Coupe du monde ainsi que trois petits globes. L’an dernier, malgré une saison raccourcie à cause du Covid-19, elle est parvenue à glaner un huitième globe de cristal.

Un palmarès inégalable

Au cours de ses 10 premières années de carrière, Marie Bochet s’est construit un des plus grands palmarès du sport tricolore, et elle n’a que 26 ans.

  • 27 victoires en Coupe d’Europe (36 podiums)
  • 98 victoires en Coupe du monde (104 podiums)
  • 8 gros globes de cristal, 21 petits globes
  • 20 médailles d’or et 4 argent aux mondiaux
  • 8 médailles d’or paralympiques

Maxime Boulard


Lire la suite

Handisport

Handisport : les évènements sportifs à suivre en 2021

Maxime

Publié

le

Par

Handisport - Les évènements sportifs à suivre en 2021
Photo Athlétisme Handisport

HANDISPORT – Si le handisport est encore très peu évoqué dans les médias, l’année 2020 n’a rien arrangé. Après des annulations et des reports à la pelle, les athlètes espèrent enfin pouvoir concourir de nouveau. Si le virus laisse le sport tranquille, l’année 2021 pourrait être belle. Au programme, des Coupes du monde, des championnats d’Europe et du monde mais surtout, les Jeux Paralympiques.

Les sports blancs chamboulés

Si la saison des sports d’hiver est déjà courte, elle le sera encore plus cette année. Le ski alpin débutera le 20 janvier pour la première étape de Coupe du monde qui ira en Suisse, à Veysonnaz. Du 1er eu 7 février, c’est à Saalbach (Autriche) que les skieurs se retrouveront pour la seconde étape. Les finales de Coupe du monde de ski alpin auront lieu à Sakhaline (Russie) du 25 février eu 7 mars. Des finales au terme desquelles les globes de cristal seront décernés.

Le snowboard aussi voit sa Coupe du monde raccourcie. La première étape aura lieu à Pyha (Finlande) du 12 au 14 février. Le site de La Molina en Espagne organisera la seconde étape dix jours plus tard, du 22 au 24. Initialement prévus du 7 au 20 février, les championnats du monde handisport qui regroupaient le ski alpin, le ski de fond, le biathlon et le snowboard, ont été reportés en 2022. Les étapes pré-paralympiques de Pékin ont également été annulées.

Tennis : les tournois du Grand Chelem toujours présents

Du 8 au 21 février aura lieu l’Open d’Australie, premier des quatre tournois majeurs. Lors du tournoi de tennis fauteuil, on pourra compter, entre autres, sur Nicolas Peifer et Stéphane Houdet. Un des rares évènements handisports dans l’hexagone, les Internationaux de France (Roland-Garros) seront biens programmés du 17 mai au 6 juin. Seul tournoi du Grand Chelem annulé la saison passée, Wimbledon se déroulera du 28 juin au 11 juillet. Ce sera le dernier tournoi de la saison pour les joueurs de tennis fauteuil, puisque l’US Open se déroulera en même temps que les Jeux Paralympiques.

L’athlétisme s’en sort bien

Si on en croit le calendrier, l’athlétisme fait partie des disciplines qui s’en sortent bien. Huit Grands Prix sont pour l’instant au programme. L’ouverture de la saison se fera à Dubaï (10-13 février). Il faudra ensuite attendre un mois pour les prochains Grand Prix, du 18 au 20 mars : ce sera à Tunis puis à Sao Paulo entre le 25 et le 27 mars. En avril, on revient en Europe et plus précisément en Italie (16-18 avril) avant de repartir pour la capitale chinoise, Pékin (23-25 avril). Malgré son annulation en 2020, le HOP, Handisport Open de Paris sera bien présent du 5 au 7 mai. Le second Grand Prix du mois de mai se déroulera à Nottwil (14-16 mai) et la dernière étape en Arizona n’a pour l’instant aucune date fixée.

Avant l’objectif final des Jeux, les athlètes auront une répétition générale lors des championnats d’Europe d’athlétisme du 1er au 5 juin à Bydgoszcz (Pologne).

Les autres grands rendez-vous

Côté escrime, les jeunes seront à l’honneur puisque du 24 au 26 avril prochain auront lieux les championnats du monde jeunes (U17- U23) en Thaïlande. Le mois de mai sera chargé pour les escrimeurs, les 1er et 2 mai se déroulera le Challenge International de Sarrebourg. Il y aura également les championnats d’Europe à Eger (Hongrie) du 12 au 18 mai avant de finir par une Coupe du monde à Rio de Janeiro (25-28 mai).

En natation, les nageurs rentreront dans le grand bain du 16 au 22 mai pour les championnats d’Europe à Funchal au Portugal. Quant aux World Series de Berlin, ils n’ont à l’heure actuelle pas de date arrêtée. Il en est de même pour les championnats d’Europe pour sourds, qui n’a ni date, ni lieu.

Peu médiatisé, le tir à l’arc sera à l’honneur cette année. La ville d’Olbia (Italie) sera le théâtre des championnats d’Europe du 30 avril au 9 mai, avec à la clé des qualifications paralympiques. Si ces championnats ne suffisent pas pour aller aux Jeux, le Tournoi mondial de qualification paralympique se tiendra à Nove Mesto (République Tchèque) du 5 au 11 juillet. Enfin, du 10 au 12 avril, les pongistes se rendront à Lasko, en Slovénie, pour le Tournoi de Qualification Paralympique. Trois jours durant lesquels ils essayeront de gagner leur place pour Tokyo.

Les événements multisports

Rassemblement peu connu, les Invictus Games sont une compétition multisports regroupant des soldats et des vétérans de guerres, blessés et handicapés. D’abord prévus en 2020, ils ont été décalés du 29 mai au 5 juin 2021 et se dérouleront à La Haye (Pays-Bas). Ce sera la 5ème édition de ces Jeux.

Évidemment, comment ne pas évoquer les Jeux Paralympiques d’été de Tokyo ? Ils sont pour beaucoup d’athlètes l’objectif n°1 de la saison. Après leur report de 2020 à 2021, on espère cette fois qu’ils se dérouleront aux dates prévues, c’est à dire du 25 août au 6 septembre.

Maxime Boulard


Lire la suite

Handisport

Championne des Championnes françaises 2020 : Marie Bochet (6ème), la reine des neiges

Maxime

Publié

le

Par

Championne des Championnes françaises 2020 - Marie Bochet (6ème), la reine des neiges
Photo Facebook Marie Bochet

MULTISPORTS – Icône du ski alpin handisport, Marie Bochet a une nouvelle fois dominé la saison dernière. Vainqueur de trois globes de cristal et auteure d’une douzaine de podiums, la skieuse de Chambéry est 6ème du classement Championne des Championnes françaises 2020.

Encore une fois, Marie Bochet n’a laissé que des miettes à ses adversaires. Les années se suivent et se ressemblent puisqu’en effet, en 2020, elle a remporté son 8ème gros globe de cristal en catégorie « debout ». Et ce n’est pas tout. À cela, elle ajoute les petits globes de Descente et de Super-G. Avec pratiquement 100 victoires en Coupe du monde, Marie Bochet rend l’exceptionnel presque banal. Une hégémonie qui n’est pas prête de s’arrêter puisqu’à seulement 26 ans, l’octuple championne paralympique vise désormais les Jeux de Pékin en 2022.

Pour en savoir plus sur Marie Bochet

Le championnes du Top 10 déjà dévoilées

Maxime Boulard


Lire la suite

Handisport

Champion des Champions français 2020 : Arthur Bauchet (7ème), au sommet de son art

Maxime

Publié

le

Par

Champion des champions français 2020 - Arthur Bauchet (7ème), au sommet de son art
Facebook Arthur Bauchet

MULTISPORTS – Skieur alpin handisport, Arthur Bauchet n’en finit plus d’impressionner. Déjà quadruple médaillé d’argent aux Jeux à 20 ans, il sort d’une saison 2020 exceptionnelle. Avec vingt podiums et 3 globes de cristal, il est 7ème du classement Champion des Champions français 2020.

Skieur en catégorie debout, Arthur Bauchet, le nouveau chouchou du public français, a réalisé une saison pleine. Sur 22 départs en Coupe du monde lors de l’exercice 2019-2020, il est monté 20 fois sur le podium et a remporté 18 courses. Rarement inquiété, il a maîtrisé sa saison de bout en bout. Une performance inouïe qui lui a permis de décrocher les petits globes de Descente ainsi que de Slalom Géant, mais aussi et surtout le gros globe de cristal du Général. Vainqueur une seconde fois consécutive du classement général, il est bien parti pour régner plusieurs années.

Pour en savoir plus sur Arthur Bauchet

Les champions du Top 10 déjà dévoilés

 

Maxime Boulard


Lire la suite

Fil Info

Bundesliga - Leverkusen se relance contre Dortmund Bundesliga - Leverkusen se relance contre Dortmund
FootballIl y a 7 heures

Bundesliga : Leverkusen se relance contre Dortmund

Bundesliga - 17ème journée - Le championnat allemand arrivait à mi-chemin. Respectivement 3ème et 4ème, le Bayer Leverkusen et le...

Toyota Thaïland Open : Anne Tran Ronan Labar Toyota Thaïland Open : Anne Tran Ronan Labar
BadmintonIl y a 9 heures

Toyota Thailand Open : c’est déjà terminé pour deux paires françaises

BADMINTON - Premier jour de compétition au Toyota Thaïland Open et deux paires de doubles françaises sont déjà malheureusement éliminées....

Rugby international : l'Afrique du Sud déterminée à affronter les Lions Rugby international : l'Afrique du Sud déterminée à affronter les Lions
Rugby à XVIl y a 10 heures

Rugby international : l’Afrique du Sud déterminée à affronter les Lions

RUGBY - Depuis plusieurs semaines, la Tournée des Lions Britanniques et Irlandais en Afrique du Sud apparaît fortement menacée. Pour...

Top 14 2021-2022 - Transferts - Le point sur le mercato du Stade Rochelais Top 14 2021-2022 - Transferts - Le point sur le mercato du Stade Rochelais
Rugby à XVIl y a 10 heures

Top 14 2021/2022 – Transferts : le point sur le mercato du Stade Rochelais

TRANSFERTS TOP 14 2021/2022 - Découvrez les mouvements du mercato au sein de l'effectif du Stade Rochelais en vue de la...

Vendée Globe 2020 : le classement de la course Vendée Globe 2020 : le classement de la course
Vendée Globe 2020Il y a 11 heures

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

VOILE - Découvrez le classement en temps réel du Vendée Globe 2020, la 9ème édition de la course autour du...

Top 14 2021/2022 - Transferts : le point sur le mercato de l'ASM Clermont Top 14 2021/2022 - Transferts : le point sur le mercato de l'ASM Clermont
Rugby à XVIl y a 11 heures

Top 14 2021/2022 – Transferts : le point sur le mercato de l’ASM Clermont

TRANSFERTS TOP 14 2021/2022 - Découvrez les mouvements du mercato dans les rangs de l'ASM Clermont, en vue de la...

Le prochain combat de Tony Yoka officialisé Le prochain combat de Tony Yoka officialisé
BoxeIl y a 14 heures

Le prochain combat de Tony Yoka officialisé

BOXE POIDS LOURDS - Déjà dans les tuyaux depuis trois semaines, le combat entre le Français Tony Yoka et le...

Football - Ligue 1 notre pronostic pour Marseille - Lens Football - Ligue 1 notre pronostic pour Marseille - Lens
FootballIl y a 14 heures

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Marseille – Lens

LIGUE 1 - 9ÈME JOURNÉE - Marseille reçoit Lens en match en retard de la 9ème journée du championnat français....

Football - Supercoupe d'Italie notre pronostic pour Juventus Turin - Naples Football - Supercoupe d'Italie notre pronostic pour Juventus Turin - Naples
FootballIl y a 14 heures

Football – Supercoupe d’Italie : notre pronostic pour Juventus Turin – Naples

SUPERCOUPE d'ITALIE - La Juventus affronte Naples pour le premier titre de la saison en Italie. Notre pronostic de la...

Pinot, Démare, Gaudu, le programme des leaders de la Groupama-FDJ en 2021 Pinot, Démare, Gaudu, le programme des leaders de la Groupama-FDJ en 2021
CyclismeIl y a 15 heures

Pinot, Démare, Gaudu, le programme des leaders de la Groupama-FDJ en 2021

CYCLISME 2021 - Ce mardi, à l'occasion de 25ème présentation de la Groupama-FDJ, les programmes de Thibaut Pinot, Arnaud Démare...

Advertisement

Sondage

[Sondage] À quelle place le XV de France va-t-il terminer le Tournoi des 6 Nations 2021 ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés