Nous suivre

Coupe du monde 2018

Les coulisses de Dicodusport #1 : Champions du monde 2018 !

Sophie Clapier

Publié

le

Il y a une semaine jour pour jour, l’équipe de France de football masculine était à une marche d’offrir un souvenir indélébile dans la tête de ses supporters. Il y a une semaine heure pour heure, les Bleus attaquaient un match mémorable, un match pour une deuxième étoile, pour l’Histoire. Après être passés par toutes les émotions durant la compétition, voici comment quelques membres de la rédaction ont vécu la finale et surtout, la victoire.

Hors de l’Hexagone …

Arlette, qui est en Belgique depuis plus d’un an, a suivi la rencontre depuis Bruxelles. Si certains endroits étaient plutôt français, les supporters belges présents autour d’elle avaient tendance à basculer du côté croate. Pas étonnant, la parade des Diables Rouges ayant eu lieu l’après-midi, et l’équipe de France ayant éliminé la Belgique au tour précédent.

 

Damien habite bien plus loin, il est au Canada depuis fin janvier. Grâce à lui, voici quelques images de la victoire tricolore à Montréal. Oui, il n’y avait pas qu’en France qu’on faisait la fête pour cette seconde étoile. Et pas qu’un peu !

 

puis dans les grandes villes …

Tristan a suivi la rencontre depuis la fan-zone de Strasbourg. Après une demi-heure de voiture pour accéder au Jardin des Deux Rives, il est bien arrivé à destination, vers 15h. Oui, il fallait s’y prendre tôt. Surtout que la foule était au rendez-vous, ce sont près de 30 000 personnes qui sont venues encourager l’équipe de France, deux fois plus que pour la demie contre la Belgique .

  

… comme dans les petites !

Pour ma part, j’ai suivi le match chez moi avant de sortir fêter ça dans les rues d’une ville bien plus petite : Issou. Située près de Mantes-la-Jolie, les habitants ont eux aussi participé aux vibrations sismiques relevées en France. Quant à moi, je continue aujourd’hui de crier CHAMPIOOOOONS DU MOOOONDE ! J’espère que vous aussi …

 

On se retrouve bientôt, on croise les doigts, pour de nouveaux titres tricolores, et ce peu importe le sport ! Pensez à encourager et suivre TOUTES les équipes de France, ce ne sont pas les disciplines qui manquent.

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une