Les échanges de Matéo Boheas #18 : retour à la compétition avec Tokyo en point de mire


Tous les mois, vous retrouvez la chronique de Matéo Boheasle jeune pongiste français, qui, après avoir participé aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016, rêve de devenir le numéro un mondial et de ramener de Tokyo, dans deux ans, le titre suprême. Aujourd’hui, dans les échanges de Matéo Boheas, il évoque sa reprise de la compétition et le premier Open de la saison, avec Tokyo 2020 en point de mire. 

Mon actualité

Ça fait un petit moment que je n’ai pas écrit ma chronique. La raison ? J’étais en préparation de concours et il y avait peu à dire sur le tennis de table de par ma faible quantité d’entraînement. Après avoir passé mon concours la semaine dernière, je suis reparti à fond à la salle et je pars aujourd’hui en tournoi international en Italie pour le premier Open de l’année. Il va être important pour commencer à se projeter sur les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020 car c’est cette année que va se jouer la qualification. Concernant le valide, nous sommes montés en Nationale 1 à la fin d’année 2019. Le niveau est bien plus relevé. Après avoir gagné par forfait notre premier match suite à une erreur de règlement de nos adversaires (nous avons perdu 8-1 en réalité lors du match), nous avons ensuite subi deux défaites, dont la dernière en date contre une équipe largement à notre portée mais contre laquelle nous avons réalisé un très mauvais match.

Mes objectifs

Mes objectifs sont simples. Tout d’abord, retrouver un réel niveau de jeu grâce à l’augmentation de mes heures d’entraînement puis essayer d’aller gagner quelques matchs en Nationale 1, en sachant que tous les joueurs que je joue sont mieux classés que moi. Après, pour le maintien dans la division, cela va être difficile mais on va tout faire pour y parvenir. Concernant le handisport, le premier objectif va être de bien figurer en Italie afin de pourquoi pas, grimper un petit peu dans le classement mondial. Et le deuxième va être de remporter le dernier tour d’individuel fin mars mais étant descendu au dernier tour pour cause de forfait (suite au concours qui arrivait), cela devrait être moins relevé, même si certains joueurs qui y figurent peuvent être difficiles à battre.

Le monde du sport

Il est obligatoire de commencer par mon club de cœur, le FC Nantes, qui vit une saison relativement difficile mais qui je l’espère va rebondir l’année prochaine. Le maintien est quand même en bonne voie et la demi-finale de Coupe de France contre le PSG est désormais un des gros objectifs de la fin de saison, même si cela risque d’être difficile. Autrement, je trouve que la Ligue des Champions cette année est surprenante avec des équipes favorites qui passent à la trappe comme le PSG où la fin du règne du Real Madrid. Par contre, pour la fin du règne de Cristiano Ronaldo, on repassera car il est peut-être en passe de gagner sa 4ème Ligue des Champions consécutive grâce à son immense performance hier soir au Juventus Stadium.

Autrement, pour finir sur le sport nantais, le HBC Nantes n’a pratiquement plus que la Ligue des Champions à jouer en cette fin de saison, en espérant que le club réitère son parcours de la saison dernière mais aille au bout cette fois. Pour ce qui est du championnat, cela risque d’être difficile derrière l’ogre parisien.

Le handisport

Je n’ai pas trop suivi ces derniers temps, même si je vois que les skieurs continuent de tout rafler dans leurs différentes compétitions, ils ont vraiment une sacrée génération avec Marie Bochet et Arthur Bauchet. Mais dans toutes les disciplines, les Français vont devoir réaliser de bons résultats car les qualifications pour les Jeux Paralympiques sont de plus en plus difficiles. Il va donc falloir réaliser une année pleine afin d’emmener une grande délégation au Japon et espérer un grand nombre de médailles.

Matéo Boheas

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des