Les essais de Julien Pierre – Spécial 6 Nations #1 : les Gallois pour bien commencer


Le retour de la chronique « les essais de Julien Pierre », spécial Tournoi des 6 Nations. Pour ce premier numéro, l’ancien international français évoque la rencontre inaugurale face au Pays de Galles.

De retour pour une chronique après plusieurs mois pour parler du XV de France et des 6 Nations, dernier Tournoi avant la Coupe du monde et donc, dernière revue d’effectif, même si le groupe est probablement arrêté à 90% pour le sélectionneur. Début des hostilités un vendredi soir, c’est inhabituel, ça n’a pas dû arriver souvent pour un 6 Nations. L’adversaire, le Pays de Galles, est une équipe solide qui fait partie des meilleures nations mondiales depuis plusieurs années.

La composition des Bleus

Côté Tricolores, le retour de Morgan Parra va amener beaucoup de leadership dans cette équipe, mais aussi son envie et ses automatismes avec Camille Lopez. La grosse surprise, c’est la titularisation de Paul Willemse. Je trouve ce choix un peu surprenant mais le sélectionneur a fait appel à lui, donc on va attendre de le voir sur le terrain. Il va amener beaucoup de puissance et certainement gratter quelques ballons précieux. A côté de lui, Sébastien Vahaamahina est devenu le taulier à son poste. Pour la première ligne, pas vraiment de surprise, avec notre capitaine Guilhem Guirado à qui je souhaite que les victoires arrivent. Pour la 3ème ligne, Louis Picamoles et Wenceslas Lauret sont « fixés » depuis quelques temps déjà. Enfin, Arthur Iturria qui prend sa place à ce nouveau poste pour lui, il a fait des très bonnes sorties, que ce soit pendant la tournée ou avec son club, il est épatant.

Pour les lignes arrières, Mathieu Bastareaud est écarté au centre pour laisser place à Wesley Fofana et Romain Ntamack, c’est le choix du jeu, de l’attaque, de la vitesse et de la jeunesse. A voir en défense ce que ça peut donner, car on connaît les qualités de Mathieu dans ce secteur, rarement pris si ce n’est jamais et un très bon gratteur de ballons. Sans oublier qu’en attaque, il monopolise plusieurs joueurs à chaque fois. Teddy Thomas n’est pas là mais il y a Yoann Huget sur une aile et Maxime Médard à l’arrière, ce sont des joueurs d’expérience. Sur l’autre aile, on retrouve le funambule Damian Penaud qui peut vraiment faire basculer des matchs.

Sur le banc de touche, ça fait plaisir de voir des jeunes comme Julien Marchand qui fait une saison extraordinaire avec Toulouse. Il y a aussi le pilier droit de Brive, Demba Bamba, champion du monde des – de 20 ans et le 3ème ligne de La Rochelle, Grégory Alldritt. Je l’ai vu faire de très gros matchs avec le Stade Rochelais.

Tous les choix sont discutés ou discutables, mais le plus important est que les joueurs donnent tout sur le terrain comme ils ont pu le faire à l’automne, même si les résultats n’étaient pas là. On veut voir une équipe de France qui gagne et puis pour ceux qui ont annoncé que ça serait le dernier Tournoi, il va avoir un excédent de motivation.

Allez les Bleus !

Julien Pierre

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des