Nous suivre

Insolite

Les plus grands pétage de câbles en conférence de presse

Idriss Ahamada

Publié

le

Les plus grands pétage de câbles en conférence de presse
Photo Getty Images

Il ne fallait pas les chercher. Dicodusport a préparé pour vous cette compilation des plus grands moments de rage en conférence de presse.

Darko Milicic – Eurobasket 2007

Nous sommes en 2007 à l’Eurobasket. Après un match serré et tendu, la Serbie s’incline dans les dernières secondes face à la Grèce (67-66). Une défaite qui provoquera une crise de nerfs du pivot Darko Milicic. Le flop de la Draft 2003 s’est déchaîné en conférence de presse. Les arbitres, et la quasi intégralité des branches féminines de leurs arbres généalogiques ont été copieusement insultés.

Cette vidéo est le dernier souvenir de Milicic avec le maillot de son pays. Il a été exclu de la sélection le lendemain. Et plus jamais rappelé jusqu’à sa retraite en 2011.


Djibril Cissé – Coupe de Grèce 2011

Alors joueur du Panathinaikos, Djibril Cissé s’est présenté en conférence de presse après l’élimination de son club face à l’AEK Athènes. Et cette défaite n’est pas passée. Face aux médias, l’Arlésien a alors exprimé son ressenti face à certaines décisions arbitrales, qu’il a comparé à une pratique sexuelle qui peut parfois faire mal. Son pauvre traducteur a eu du mal à cacher sa gêne face à la vulgarité de l’attaquant français.


José Mourinho vs AS

Du temps où il dirigeait le Real Madrid, Jose Mourinho entretenait des relations tendues avec la presse espagnole. Et le journal AS a été l’une de ses principales victimes. Invité lors d’une conférence de presse, « Mou » était resté silencieux et avait laissé s’exprimer son adjoint de l’époque, Aitor Karanka. En guise de protestation, plusieurs journalistes espagnols avaient quitté la conférence avant la fin. Un geste qui n’a pas plu à José Mourinho. Lors de la conférence de presse suivante, en réponse à une question d’un journaliste d’AS, Mourinho a lancé :

  • « Vous êtes le directeur de AS ? »
  • « Non »
  • « Alors je ne vous répondrais pas. Parce que dans ma philosophie, si vous ne parlez pas à mon adjoint, moi je ne parle qu’à votre directeur.


Pascal Dupraz n’aime pas les fessées

Alors coach d’Evian Thonon-Gaillard, Pascal Dupraz s’est présenté face aux médias après une lourde défaite (6-2) face à Rennes. Une fessée de mauvaise augure à une semaine d’un duel face au PSG. Ce score sera une belle occasion pour le coach de rappeler qu’il n’aime pas les fessées. Et aussi qu’il ne fréquente pas les boites qui s’adonnent à ce genre d’activité.


Giovanni Trapattoni rhabille ses joueurs pour l’hiver

Le Trap’ est un peu un pionnier dans ce domaine. Bien avant les reprises en boucle sur YouTube, l’ex-coach du Bayern s’est lâché face au comportement de certains de ses joueurs. 3 minutes 30 de cours magistral dans un allemand approximatif, où il a détruit certains de ses joueurs. Fatigué « de se comporter comme leur père et de les défendre », Trapattoni s’est alors mis à les enfoncer. Mehmet Scholl et Mario Basler ont été jugés comme passant « plus de temps à se plaindre qu’à jouer » et « faibles comme des bouteilles vides » (oui ça ne veut rien dire). Et l’infortuné Thomas Strunz a été vertement critiqué aussi à cause de ses blessures à répétition.

23 ans après, cette crise de nerfs n’a pas pris une ride.


Laurent Sciarra n’aime pas les dauphins et Copacabana

Last, but not least. Ex-entraîneur de Vichy en Pro B, Laurent Sciarra a fait une des conférences de presse les plus mémorables de ces dernières années en 2012. À coup de métaphores légendaires comme « d’un dauphin t’en fais pas un requin », le coach a détruit ses joueurs. 7 minutes de masterclass, sponsorisées par les éditions Jean-Claude Van Damme.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?