Nous suivre

Football

Liga : Statu quo dans le derby de Madrid entre l’Atlético et le Real

Publié

le

Liga - Statu quo dans le derby de Madrid entre l'Atlético et le Real
Photo Real Madrid

Liga – 26ème journée – Le Real Madrid jouait son match de l’espoir pour le titre, cet après-midi, face à son meilleur ennemi : l’Atlético Madrid. En effet, une victoire permettait aux hommes de Zidane de revenir sur leur adversaire du jour. Après avoir mené très tôt dans la partie, les Colchoneros ont vu les Merengues revenir en toute fin de rencontre . Score final : 1-1.    

Avec seulement 2 défaites et 16 buts encaissés en championnat, les hommes de Diego Simeone semblent très bien partis pour filer vers le titre. D’autant plus que le Barça et le Real sont un peu à la traîne depuis le début de la saison. Une victoire dans le derby de ce dimanche  leur permettait de prendre une avance non-négligeable puisque derrière, ça revient fort.

L’inévitable Suarez

16h15, le coup d’envoi était donné au Wanda Metropolitano. On pouvait facilement imaginer que nous allions assister à un derby très serré, tant l’enjeu était important pour les deux équipes. Il n’était alors pas surprenant de voir ce qui ressemblait plus à un round d’observation dans les premiers instants de la rencontre. Ainsi, il fallait attendre la 15ème minute pour voir une première occasion franche. Celle-ci était à mettre à l’actif des Colchoneros et elle faisait mouche. Depuis son côté droit, Marcos Llorente lançait parfaitement Luis Suarez dans le dos de la défense. El Pistolero se présentait seul face à Thibaut Courtois et ne se faisait pas prier pour le tromper d’un astucieux extérieur du pied droit (1-0).

Par conséquent, il fallait vite réagir pour des Merengues qui étaient mis en difficulté par ce but encaissé très tôt. Ce n’était bien sûr pas une mince affaire, quand on sait la capacité défensive de l’Atlético lorsqu’elle marque la première. D’ailleurs, le Real ne trouvait pas la solution pour égaliser avant la pause et était toujours mené par la plus petite des marges.

L’indispensable Benzema

Les 22 acteurs étaient de retour sur le rectangle vert pour la seconde période. Il restait donc 45 minutes aux coéquipiers de Karim Benzema pour inverser la tendance. Pour ce faire, ils tentaient de prendre le jeu à leur compte mais devaient être très attentifs aux contre-attaques adverses qui pouvaient leur faire très mal.

Tandis que l’heure de jeu pointait le bout de son nez, le temps coulait en faveur des locaux qui étaient toujours devant d’un but. Qui plus est, ils n’étaient pas beaucoup inquiétés par les offensives trop peu incisives des hommes de Zinedine Zidane. Il faut dire aussi que, comme à son habitude, le bloc défensif de l’Altéti était impérial.

De cette manière, le match touchait tout doucement à sa fin en entrant dans le dernier quart d’heure. Le Real était enfin dangereux par l’intermédiaire de Karim Benzema qui mettait, à bout portant, Jan Oblak à contribution (80’). Et l’attaquant français offrait un point inespéré à son équipe en toute fin de match. Après un superbe une-deux avec Casemiro, il entrait dans la surface pour égaliser (88’, 1-1). De cette façon, les deux formations se séparaient sur un score de parité. 1-1, score final.

Les buteurs :

Luis Suarez (15′) pour l’Atlético Madrid et Karim Benzema (88′) pour le Real Madrid.

Christophe Beaumont


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - C'était à 13h15, le 24 mai 1994, qu'était donné le coup d'envoi de ma vie. Emmené très tôt dans le mythique Stade Nungesser de Valenciennes par mon père et mon grand-père, ma passion pour le Football ne pouvait pas mieux démarrer. Tandis que je jouais derrière la tribune de fer pendant la quasi totalité des rencontres, ce n'est qu'au moment où Steve Savidan écrivait les plus heures de VA que je commençais à m'intéresser à ce qui se passait sur le rectangle vert. C'est alors par hasard que je me suis mis à jouer au Billard durant l'adolescence. Aujourd'hui, mon amour pour ces deux sports est intacte, et Dicodusport me permet de vous conter les histoires de toutes celles et ceux qui les font. En toute humilité, pour vous les passionnés, et ce jusqu'au coup de sifflet final.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une