Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 : Lille s’impose à domicile face à l’OM

Publié le

Ligue 1 Lille s’impose à domicile face à l'OM
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2021-2022 : Dans un contexte particulier suite au décès de Bernard Tapie, les Lillois recevaient les Marseillais au stade Pierre-Mauroy pour le compte de cette 9ème journée de championnat. Rythmée et plaisante, la partie a été remportée par les locaux, plus réalistes et entreprenants dans le jeu (2-0). Grâce à ce succès, le LOSC remonte au 8ème rang avec le même nombre de points que son adversaire. Pour l’OM, les doutes commencent à s’installer. 

Le peuple marseillais s’est réveillé groggy, la tête dans les jambes et le cœur meurtri ce matin. Leur dirigeant emblématique entre 1986 et 1995, Bernard Tapie s’est éteint à 78 ans. Alors forcément, l’équipe de Jorge Sampaoli était investie d’une mission cet après-midi pour lui rendre un digne hommage. En face, Lille souhaitait se rattraper de sa contre-performance en ligue des Champions dans la semaine, et capitaliser avec un troisième succès consécutif en ligue 1.

Du rythme, de l’agressivité et le LOSC devant à la pause

D’entrée de jeu, les deux formations mettent du rythme. Décomplexés, les Lillois s’offrent la première situation. Burak Yilmaz voit Pau Lopez se coucher sur son centre à ras-de-terre (2’), tout comme Grbic qui intercepte sans difficulté la frappe cadrée de Dieng (4’). Sur un centre de Rongier, ce même Dieng ne met pas assez de puissance sur sa volée pour inquiéter le portier du LOSC (9’). Après quelques premières minutes difficiles, les Olympiens semblent prendre le dessus dans la tenue du ballon. En apparence seulement. Car à cause d’un déchet technique, les visiteurs subissent deux grosses opportunités. D’abord avec la frappe croisée de Jonathan Ikoné, que repousse Lopez (15’). Ensuite avec la tentative de Yilmaz qui, servi aux neuf mètres par David dévisse totalement son tir (17’).

Le meilleur Marseillais de ce début de match, Guendouzi ne profite pas d’une mauvaise relance de Grbic pour ajuster la mire (25’). Finalement, c’est le LOSC qui trouve la faille en premier. Sur l’aile droite, Celik déborde et centre au premier poteau pour Jonathan David. Ce dernier profite d’un cafouillage de Saliba pour venir tromper Lopez (1-0 ; 28’). Ouverture du score logique qui reflète la prestation très sérieuse des Lillois.

Les 22 acteurs se livrent beaucoup de duels cet après-midi. Au bal des cartons jaunes, avantage pour l’OM (2 contre 1 côté lillois). La réponse olympienne intervient sur un coup franc tiré par Ünder. Grbic repousse des deux mains le danger (39’). A la pause, tous les voyants sont au vert pour les hommes en rouge.

Lille fait le spectacle, Marseille inquiète

Rapidement, on devine une envie de réagir du côté de l’OM. Par les changements, avec les entrées de Kamara et de Milik. Et sur le terrain, cela se confirme. Ünder obtient un premier corner (48’) qui ne donne rien. Les intentions sont là. Dans la surface lilloise et à gauche du but, Milik distille le cuir à Gerson, mais son tir fuit le cadre (52’). Quelques instants plus tard, David lance Yilmaz qui seul devant Lopez, croise trop son ballon (53’). Les situations franches se multiplient chez les deux équipes, mais les approximations techniques nous empêchent d’assister à davantage de buts.

Vient ensuite l’incompréhension. Le LOSC croit obtenir un penalty mais la VAR sanctionne Yilmaz pour une simulation (65’). Enfin peut-on dire, tellement la VAR est décriée en toute légitimité. Derrière, les fautes hachent le rythme d’une rencontre très plaisante certes, mais techniquement limitée par les déchets dans les transmissions.

Lille est à un doigt de mettre l’OM au supplice. Mais toutes les opportunités filent à côté, ou sur les montants, tel Ikoné qui trouve la barre transversale (72’) et le poteau (74’). A cause d’un pied haut, Ünder récolte un second carton jaune et est exclu (77’). Les Olympiens doivent finir le match à 10. Kamara s’essaye aux 25 mètres, sans que sa frappe ne soit assez enroulée (83’). Dans le temps additionnel, les hommes en blancs font le siège du but de Grbic sans pour autant se montrer suffisamment dangereux. Et Weah sert David en retrait et sur un plateau pour conclure la marque (2-0 ; 90+5’).

Avec ce succès, Lille se rassure et remonte à la huitième place quand l’OM stagne au cinquième rang et voit les premiers doutes s’installer.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une