Nous suivre

Football

Ligue 1 Conforama – 25ème journée : nos tops et flops

Publié

le

AFP

Pour chaque journée de Ligue 1 Conforama, Dicodusport fait un retour sur les moments marquants du week-end, entre réussites et échecs, sans langue de bois !

Les Tops

L’OM s’envole (Lille 1-2 Marseille)

Jusqu’à l’heure de jeu, difficile de croire que l’OM allait renverser la vapeur tant les Marseillais étaient dominés et sans solution face à un LOSC plutôt attrayant. Mais le manque d’inspiration offensif et la baisse de régime des Lillois après leur ouverture du score ont profité à Marseille. Après le but d’Osimhen, le visage de l’OM de Villas-Boas va complètement changer : pressing haut, qualité technique, prise d’initiative sur le terrain… les coéquipiers de Morgan Sanson ne seront plus inquiétés jusqu’à la fin de la rencontre. Un coup de tête de Valère Germain dévié par un défenseur nordiste dans son but et une finition de près de Dario Benedetto vont venir donner les 3 points à un OM qui s’envole vers la Ligue des Champions (+ 11 sur Rennes 3ème et +12 sur Lille 4ème). Énorme coup pour Marseille qui continue sa série d’invincibilité en Ligue 1 Conforama.

Ce Monaco là peut viser très haut (Monaco 1-0 Montpellier)

Duel de haut de tableau à Louis II vendredi soir où les Monégasques, toujours en rodage avec leur nouvel entraîneur Robert Moreno, recevaient Montpellier avec l’objectif de passer devant leur adversaire du soir. La confiance semble revenue côté AS Monaco avec les deux dernières victoires. Avec le trio offensif très intéressant Ben Yedder-Slimani-Jovetic, les joueurs de la Principauté n’ont pas laissé de miettes à Montpellier. Même si Monaco s’est procuré de nombreuses situations dans la surface adverse, c’est sur corner, comme lors du dernier match, que Slimani a offert la victoire aux Asémistes. Cette victoire permet à Monaco de revenir à proximité de la 3ème place en se positionnant à la 5ème place de Ligue 1 Conforama. Qu’on se le dise, ce Monaco sera difficile à aller chercher pour la suite de la saison.

Sur les deux dernières rencontres, Islam Slimani aura offert deux fois la victoire à Monaco – AFP

Amiens s’est complètement lâché (Amiens 4-4 Paris)

Quel match de fou au stade de la Licorne samedi après-midi ! Face à un Paris Saint-Germain privé de Neymar et Mbappé, les Amiénois n’ont pas fait de complexe d’infériorité, bien au contraire. Un match très ouvert où Amiens menait tout de même 3-1 à la mi-temps, dans un premier acte survolté grâce au jeu mis en place par les hommes d’Elsner, le coach picard. En deuxième période, le jeu s’est inversé au profit du PSG qui a repris le contrôle du match, au point de revenir au score par deux fois par le jeune Kouassi sur corner. Avec le 4ème but marqué par Icardi, Amiens se voyait déjà repartir bredouille de la rencontre. Mais c’était sans compter sur les qualités de finition de Guirassy qui a égalisé dans les arrêts de jeu, permettant à Amiens de prendre un point face au PSG dans ce match complètement fou.

Le Stade Brestois se donne de l’air  (Brest 3-2 Saint-Etienne)

Face à un concurrent au maintien, le Stade Brestois s’est fait peur dans son stade Francis Le Blé. Il faut dire qu’à la mi-temps, les Bretons menaient 3-0 dans une ambiance folle face à des Stéphanois à côté de leur rencontre, comme souvent ces derniers temps. Il faut dire aussi que les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont mis les ingrédients rapidement pour faire mal aux Verts, d’une fébrilité défensive déconcertante. Poussé par son entraîneur Claude Puel, Saint-Etienne s’est remis dans le droit chemin en deuxième période en revenant par deux fois dans la rencontre. Insuffisant face aux solidaires Brestois qui tiendront la victoire jusqu’au bout du match. Brest se détache du bas de tableau (7 points du barragiste) tandis que Saint-Etienne (8 défaites sur les 9 derniers matchs) est en crise et se retrouve proche de la zone de relégation.

Les Flops


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une