Nous suivre

Actualités

Ligue 1 : l’équipe type de la rédaction de Dicodusport

Avatar

Publié

le

Deux jours après la Cérémonie des Trophées UNFP, la rédaction vous propose sa propre équipe type de cette édition 2017-2018, du championnat français. Dans un dispositif en 4-3-3, nous avons sélectionné les footballeurs ayant sublimé notre Ligue 1, tout au long de cette saison. 

Le onze type de cette Ligue 1, vu par la rédaction du Dicodusport – LFP.fr

Meilleurs joueurs de Ligue 1

Benjamin Lecomte (Montpellier) : Arrivé en provenance de Lorient en Ligue 2, le Montpelliérain est l’un des grands artisans de la montée du club dans le top 10, longtemps engagé dans une course à l’Europe. Ils sont nombreux à avoir été écœurés par ses parades. Paris, Marseille, Monaco ou encore Lyon n’ont d’ailleurs pu ramener qu’un point du Stade de la Mosson face aux sauvetages du natif de paris.

Jérôme Roussillon (Montpellier) : Comme pour son compagnon, sa solidité aura permis à la défense de Montpellier de grappiller des points hors de ses terres. Décisif en attaque comme en défense (3 buts et 3 passes décisives), Jérôme Roussillon est l’un des piliers de la meilleure défense à l’extérieur, avec seulement 13 buts encaissés.

Presnel Kimpembe (Paris) : Du haut de ses 22 ans, le « titi parisien » n’aura pas été qu’un simple remplaçant de luxe pour Unai Emery. Titularisé à 26 reprises, Kimpembe aura brillé par ses relances et sa qualité de passe, n’hésitant pas à jouer vers l’avant. Plus utilisé que Thiago Silva (24 titularisations), il a su renverser la hiérarchie et peut encore prétendre à une place en Bleus, dans la liste finale de Didier Deschamps.

Marquinhos (Paris) : Souvent aligné aux côtés de Kimpembe cette saison, le brésilien a montré qu’il était l’un des patrons de la défense francilienne, ne prenant qu’un seul carton jaune. Présent dans l’équipe type des Trophées UNFP, il n’est pas étranger au fait que Paris soit la meilleure défense de Ligue 1, avec seulement 29 buts encaissés.

Hiroki Sakai (Marseille) : Comme son nom l’indique, le Japonais n’a pas froid dans le dos. Sur son flanc droit, il est devenu une pièce maîtresse de l’effectif marseillais (32 matchs joués), de par sa fermeté dans les duels aériens et une défense propre (un seul carton jaune cette saison). Blessé au genou depuis fin avril, son absence se fait ressentir côté phocéen, alors que la finale d’Europa League se joue demain…

Houssem Aouar (Lyon) : Véritable révélation de cette saison, le jeune lyonnais de 19 ans s’est fait une place dans l’effectif de Bruno Génésio, disputant 31 matchs. « La relève du club » selon Karim Benzema, a impressionné par sa sérénité dans le dernier geste, distillant des merveilles de ballons pour ses partenaires. Avec ses 6 buts et 4 passes décisives, Houssem Aouar pouvait prétendre au titre de Meilleur Espoir.

Luiz Gustavo (Marseille) : Arrivé cet été en provenance de Wolfsburg, le trentenaire brésilien est la plaque tournante du milieu concocté par Rudi Garcia. Titulaire à chaque apparition (33), l’ancien pensionnaire du Bayern Munich est le deuxième joueur le plus utilisé du top 5 européen.  Egalement performant en défense centrale, il n’y a rien à redire sur la saison de Luiz Gustavo, si ce n’est une grande accumulation de cartons (10 cartons jaunes et 1 rouge). Il est logiquement intégré au onze type des Trophées UNFP.

Nabil Fekir (Lyon) : Arborant le brassard de capitaine, Nabil Fekir est de très loin le leader offensif de cette équipe lyonnaise, deuxième meilleure attaque du championnat (84 buts marqués). Malgré une absence de trois semaines pour blessure, l’international français comptabilise pour sa dernière saison sous les couleurs lyonnaises, 18 buts et 6 passes décisives. Il complète le milieu de l’équipe plébiscitée, lors de la cérémonie.

Florian Thauvin (Marseille) : Co-meilleur buteur du championnat (22 buts et 11 passes décisives), le natif d’Orléans est clairement l’un des meilleurs joueurs de la saison phocéenne. De par son pied gauche décisif et ses dribbles, l’ancien pensionnaire du SC Bastia aura su guider ses partenaires tout au long de la saison pour  prétendre à une place en Ligue des Champions, et dans la liste de Didier Deschamps.

Edinson Cavani (Paris) : Meilleur buteur du championnat en activité (116 buts) puis meilleur buteur de l’histoire du PSG (170 buts), Cavani explose les records. Moins tranchant (28 buts contre 35 en 2017), « El matador » continue d’impressionner sur le terrain, de par son envie et ses efforts généreux. Plus appliqué techniquement cette saison (5 passes décisives), l’Uruguayen continue de prouver que sa maladresse ne l’empêche pas de faire partie des meilleurs attaquants européens.

Kylian Mbappé (Paris) : L’enfant de Bondy confirme toutes les attentes placées en lui. Reparti sur les mêmes bases que sa saison monégasque, « Donatello » affiche des statistiques plus que correctes malgré son jeune âge (13 buts et 7 passes décisives). Sans surprise, il a à nouveau décroché le titre de Meilleur Espoir, déjà remporté l’année dernière et fait partie avec Cavani, des sept parisiens de l’équipe type.

Meilleur entraîneur de Ligue 1

Rudi Garcia (Marseille) : A la peine en début de saison, le coach marseillais aura su mobiliser l’effectif autour de lui pour garder en vue cette course à la Ligue des Champions. A la tête de la quatrième meilleure attaque de Ligue 1 (78 buts), Rudi Garcia aura prôné un jeu porté vers l’avant, capable de coachings gagnants comme en témoigne les 4 buts de Konstantinos Mitroglou, en tant que remplaçant.

 

Charlie Creteur


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?