Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 – FC Nantes : la stabilité ou la continuité du changement

Publié

le

Ligue 1 - FC Nantes : la stabilité ou la continuité du changement
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

LIGUE 1 2021-2022Dans quelques jours, notre bonne vieille Ligue 1 revient dans les stades. La rédaction de Dicodusport vous propose un tour d’horizon des équipes engagées. On commence avec le FC Nantes qui devra changer s’il veut que rien ne change.

L’histoire du FC Nantes en Ligue 1

Est-il vraiment nécessaire de faire une histoire du FC Nantes en Ligue 1 ? Faut-il vraiment rappeler aux mémoires des oublieux (y en a-t-il seulement) les noms de José Arribas, Coco Suaudeau ou Raynald Denoueix ? S’en trouvera-t-il pour avoir oublié que ces trois-là ont apporté six titres de champion au FC Nantes, deux Coupes de France et des parcours solides en coupes européennes ?

A cette histoire glorieuse qu’il n’est sans doute pas nécessaire de rappeler s’est substitué celle plus récente du FC Nantes. Un président fantasque, des entraîneurs qui tombent comme à Gravelotte, une identité de jeu disparue, des sauvetages à la dernière journée. Voilà ce qu’il reste peu ou prou du FC Nantes. C’est-à-dire pas grand chose.

Les joueurs clefs du FC Nantes

Les arrivées les plus notables du côté de la Jonelière sont certainement celles d’Alban Lafont (définitivement transféré donc) et de William Cyprien. Tandis que le premier concrétise son engagement après 2 ans de prêt, le second est prêté par Parme.

Pour bien figurer cette saison, le FC Nantes aura besoin que ses cadres Fabio, Andrei Girotto, Pedro Chirivella, Randal Kolo Muani ou encore Imran Louza soient à la hauteur. Ludovic Blas, meilleur buteur nantais la saison passée, et Moses Simon, seront eux aussi capitaux. Miné par des problèmes de forme, Jean-Kevin Augustin, s’il joue cette saison, pourrait apporter beaucoup au FC Nantes.

Et Antoine Kombouaré

Que peut apporter cette saison le Général Kombouaré ? Appelé à la rescousse d’un club menacé de relégation, et travaillant à fond le filon du stage commando, peut-il faire évoluer son discours vers un horizon plus positif et construit ?

Probablement n’aura-t-il pas le choix s’il veut que Nantes engrange de bons résultats rapidement. Surtout s’il veut conserver son poste, puisqu’on sait que Waldemar Kita n’hésitera pas à appuyer sur le bouton. Antoine Kombouaré devra dans tous les cas distiller dans les esprits et les pieds de ses joueurs un football plus inspiré que le souvenir de celui qui a laissé à Dijon ou Toulouse.

Notre pronostic

Sur le papier, l’effectif des Nantais est loin d’être sans talent. Pourtant, il y manque ce on-ne-sait-quoi, ce presque-rien jankélévitchien pour que mayonnaise et le jeu prennent. Une vision d’un football cohérent sur le long terme sans doute. On souhaite aux Canaris une saison loin des places de galère sans imaginer qu’ils ne flirteront pas avec toutefois.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une