Nous suivre

Ligue 1 2022-2023

Ligue 1 (J11) : Le Paris SG s’offre le Classico et prend ses distances avec l’OM

Publié le

Ligue 1 (J11) Le Paris SG s’offre le Classico et prend ses distances avec l’OM
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2022-2023 – Au terme d’un match globalement maîtrisé, les Parisiens ont dominé l’Olympique de Marseille dans le Classico, ce soir, au Parc des Princes (1-0). Neymar a délivré son équipe peu avant la pause et permet au PSG d’être seul leader du championnat avec 29 points. Marseille enregistre une deuxième défaite d’affilée et quitte le podium.

Classique de notre championnat, le Paris SG et l’Olympique de Marseille sont à l’aube de cette journée distants de seulement trois unités. Leader, les joueurs de la capitale abordent ce match en restant sur trois matchs nuls toutes compétitions confondues. De leur côté, et malgré leur défaite surprise à domicile contre Ajaccio la semaine dernière, les Phocéens ont aligné deux victoires consécutives en C1 contre le Sporting.

Le PSG prend les devants grâce à Neymar

Les 22 acteurs de cette rencontre débutent la partie avec beaucoup de rythme. Et il ne faut pas attendre longtemps pour assister aux premières banderilles. Lionel Messi trouve les gants de Lopez (3’) et pousse ce dernier à repousser le cuir sur sa gauche dans la foulée (4’). Très impliqués, les Parisiens insistent de nouveau. Servi grâce à une longue ouverture de Neymar, Mbappé adresse un centre parfait pour Hakimi au second poteau. Le latéral gauche bute sur Lopez, irrésistible (5’).

Les Olympiens, après avoir laissé passer la tempête, tentent de réagir en combinant sur les côtés. Et sur un centre venant de la droite, Guendouzi reprend le ballon d’une volée qui file en dehors du cadre (12’). Derrière, Clauss entre dans la surface parisienne et centre pour Sanchez, qui dans le dos de Marquinhos est trop court pour le couper (16’).

Il n’empêche, un homme se dégage indéniablement dans la première demi-heure. Pau Lopez, le portier phocéen qui écœure les attaquants adverses. Mbappé, servi par Neymar, pense conclure d’un plat du pied mais est mis en échec (20’). Bis repetita sur une frappe enroulée contrée et qui termine au-dessus de la transversale (28’).

Entre-temps, Donnarumma se couche bien sur la frappe trop molle d’Harit (22’). Et voit passer le tir de Nuno Tavares à droite de ses buts (32’). L’équipe d’Igor Tudor fait jeu égal dans la combativité avec les locaux. Tavares, justement, envoie un missile que boxe le gardien de la sélection italienne (31’).

Les situations de part et d’autre se multiplient dans les deux surfaces. Messi est proche d’ouvrir le score mais son sublime coup franc s’écrase sur la transversale (36’). Et finalement, suite à une erreur de relance olympienne, Mbappé transmet une passe décisive pour Neymar qui conclut du plat du pied (1-0 ; 45+2’).

Le Paris SG s’offre le 103ème Classico de l’histoire

Après 45 premières minutes de très bonne facture, c’est l’OM qui repart avec les meilleures intentions. Dans un angle fermé, Mbemba arme une frappe qu’enlève Donnarumma pour empêcher l’égalisation (50’). Clauss profite ensuite d’un ballon en cloche de Sanchez pour se retrouver face à l’Italien… qui a le dernier mot avec sa sortie au sol (52’).

Avec plus de précision dans le dernier geste, l’OM pourrait prétendre à mieux. Alors qu’en face, le Paris SG garde certes la possession du ballon sans se procurer de véritables occasions de faire le break. Du moins jusqu’à l’heure de jeu. Car ensuite, Verratti a une balle de but mais de nouveau le portier espagnol détourne le danger (60’).

Christophe Galtier et ses hommes reprennent leur domination. Sur une ouverture somptueuse de La Pulga, Hakimi file se présenter devant Lopez qui s’interpose en fermant bien son angle (70’). Le tournant du match intervient quelques minutes plus tard quand Gigot fait faute sur Neymar et est expulsé par Clément Turpin, l’arbitre de ce Classico (72’). Un carton rouge qui s’avère sévère pour le défenseur olympien, même si le tacle semble impressionnant.

Avant sa sortie un peu surprenante, Messi manque son tir piqué sur Lopez et finit au-dessus des buts (79’). Pas assez entreprenant dans cette fin de match, l’OM n’apporte plus aucun danger dans le camp parisien. Il faut dire que l’expulsion de Gigot complique la tâche des visiteurs incapables d’inverser la tendance.

Au terme d’un match maîtrisé, le Paris SG domine l’OM et s’installe seul en tête du championnat. Si l’OM n’a pas à rougir de sa prestation, il quitte le podium et rétrograde à la quatrième place au classement.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Coupe de monde de football, Roland-Garros, 24h du Mans autos...Qu'importe la compétition sportive, je vis le sport à chaque instant de l'année. Passionné depuis l'adolescence par son histoire, ses enjeux ainsi que par le milieu du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Mon but ? Vous transmettre ma fièvre sur chacune des disciplines.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une