Nous suivre

Football

Ligue 1 (J17) : L’OL enchaîne, le trio de tête aussi, le résumé du multiplex

Etienne Goursaud

Publié le

Ligue 1 (J17) L'OL enchaîne, le trio aussi, le résumé du multiplex
Photo Icon Sport

LIGUE 1 2023-2024 – Le multiplex de la 17e journée a vu l’OL enchaîner un 3e succès de rang contre Nantes. Les Lyonnais ne sont plus relégables. Le PSG, Nice et Monaco se sont également imposés contre Metz, Lens et Toulouse. Ces derniers plongent dans la zone de relégation, alors que Lorient, qui a sombré à Brest, sur un quadruplé de Doumbia, est dernier.

Le trio de tête termine bien l’année, les poursuivants dans le dur

Ce n’est pas encore brillant et ce fut même franchement poussif tout une mi-temps. Mais le PSG termine la phase aller sur une bonne note, en dominant Metz, 3-1. La 12e victoire de la saison, avec des réalisations de Vitinha et doublé, dont un but exceptionnel, d’un Kylian Mbappé, plus que jamais meilleur buteur de la Ligue 1 et qui continue de tourner à un but par match depuis le début de la saison (18 buts). Avec 40 points, ils gardent leur avance. Mais les largesses, incarnées par le but de Matthieu Udol, continuent de laisser songeur.

Nice a longtemps souffert contre Lens, avant que Terem Moffi, entré en jeu dans ce match, ne délivre l’Allianz Riviera avec un doublé en moins de cinq minutes. D’abord sur penalty, puis avec opportunisme, pour punir un Racing Club de Lens qui a fini par craquer et réalise une très mauvaise opération (2-0). Nice garde sa deuxième place. Mais Monaco tient aussi la cadence. Des Monégasques d’abord bousculés par Toulouse, mais qui s’en sont remis à un doublé de Wissam Ben Yedder, pour s’en sortir 2-1. Malgré le carton rouge stupide d‘Alexander Golovine. Qui aurait pu pénaliser son équipe.



De son côté, Lille s’est effondré sur la pelouse de Strasbourg. Pourtant, les Lillois ont ouvert le score sur un but contre-son-camp d’Abakar Sylla. Avant qu’Emanuel Emegha n’égalise. Et que Junior Mwanga offre la victoire aux Alsaciens (2-1). La 3e de rang pour les hommes de Patrick Vieira, qui vont passer Noël dans une 9e place relativement confortable. Marseille n’en profite pas davantage, accroché par Montpellier qui a ouvert le score très tôt par Khalil Fayad, avant que Jordan Veretout, sans doute le meilleur marseillais de ce mercredi soir, ne sonne la révolte pour accrocher un point (1-1).



Brest la surprise de ce début de championnat

C’est définitif, Brest a acquis le statut de surprise de ce début de saison. Avec huit victoires, cinq nuls et quatre défaites en 17 rencontres, les Brestois se hissent à la 4e place, dans la peau d’un candidat à l’Europe. Évidemment, c’est trop tôt pour se projeter dans la bagarre avec la crème de la crème du championnat de France, mais avec 14 points d’avance sur le barragiste, cela commence déjà à sentir bon le maintien. Ce soir, un homme a vécu un rêve contre Lorient (4-0). Kamory Doumbia avait marqué cinq buts en professionnel avant ce match. Ce mercredi soir, il a inscrit un quadruplé en 25 minutes. Pour torpiller une équipe de Lorient très inquiétante et qui est désormais lanterne rouge. Pour les Merlus, la situation est grave, avec un point pris sur les derniers matchs.

D’autant qu’on n’arrête plus l’OL. Les hommes de Pierre Sage enchaînent un 3e succès de rang en écartant Nantes au Groupama Stadium (1-0). Sur une réalisation d’Alexandre Lacazette. Les Lyonnais totalisaient 8 points après 14 matchs et étaient derniers. Les voilà hors de la zone de relégation, 14e. C’est Toulouse qui s’y installe. Avec une nouvelle défaite contre l’AS Monaco (2-1). Avec un doublé d’un ancien de la maison Wissam Ben Yedder. Pour les Violets, la situation est presque aussi critique que pour Lorient, avec deux points pris sur les cinq derniers matchs. Clermont a longtemps cru prendre un point contre un Rennes en immense difficulté. Longtemps menés avec ce but de Shamar Nicholson, les Rennais ont fini par égaliser par Arnaud Kalimuendo. Et Désiré Doué a offert une victoire précieuse à Rennes, confirmée par Ludovic Blas (3-1). Qui va apporter un peu de baume au cœur, avec 19 points seulement à la mi-championnat.

Fin d’année 2023 bien négociée pour Reims qui a écarté Le Havre, 1-0. Sur une réalisation de Keito Nakamura. Reims termine la phase aller avec 26 points et reste un outsider à l’Europe. Surtout, après une fin d’automne compliquée, cela va faire du bien aux Champenois.

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *