Nous suivre

Football

Ligue 1 : l’OGC Nice en posture délicate

Publié

le

Ligue 1 - L’OGC Nice en posture délicate
Photo AFP

Ambitieux en début de saison avec un mercato effectué pour jouer l’Europe, Nice (16ème) déçoit et se retrouve à jouer le maintien avec seulement 29 points en 26 journées. Le départ de Patrick Vieira n’a pour l’instant pas l’effet escompté par le board niçois.

Des Niçois loin du niveau attendu

La jeune équipe de l’OGC Nice ne s’attendait certainement pas à une telle saison. Entre le départ de Patrick Vieira en décembre (remplacé par Adrian Ursea, ancien adjoint de Lucien Favre) et des résultats peu convaincants, les Niçois doivent regarder dans le rétroviseur même s’ils possèdent un petit matelas d’avance sur le 17ème (6 points d’avance sur Nantes). Avec seulement 2 victoires sur les 12 derniers matchs, Nice ne possède pas un rythme qui laisserait entendre un maintien paisible du côté de la Côte d’Azur. Hier face à Metz à l’occasion de la 26ème journée (défaite 1-2) à domicile, les Aiglons ont encore déçu, manquant de détermination, notamment en 1ère mi-temps.

Des erreurs qui coûtent cher comme à Marseille (défaite 3-2) dans la semaine et qui mettent l’OGC Nice dans l’embarras : « Une déception de plus, malheureusement. Avec de mauvaises mi-temps qui se répètent. Comme à Marseille, nous avons été à côté de nos pompes dans les 45 premières minutes. Je n’ai pas d’explication. » Touché mais pas abattu, Adrian Ursea peut se rattacher au sursaut d’orgueil, quasi automatique, de ses joueurs après être menés au score. Aussi, le jeu proposé par séquences par les Niçois est loin d’être de mauvaise qualité, bien au contraire.

Pire saison en 9 ans pour l’OGC Nice

L’inquiétante 16ème place occupée aujourd’hui par les Aiglons confirme la saison ratée en tous points du côté de l’Allianz Riviera. Longtemps en recherche de la meilleure formule possible sur le terrain, Patrick Vieira et Adrian Ursea ont finalement toujours eu les mêmes soucis. L’incapacité à avoir tous leurs joueurs disponibles dans le groupe, mais aussi de réussir à trouver la meilleure association sur le terrain.

Une défense centrale qui a longtemps posé problème à Patrick Vieira et qui s’est légèrement solidifiée avec Adrian Ursea grâce aux arrivées hivernales de Todibo et Saliba, prêtés respectivement par le FC Barcelone et Arsenal. La jeunesse du groupe en place va devoir maintenant faire preuve de courage et d’abnégation face à la menace bien présente de la zone rouge. Premiers éléments de réponse vendredi prochain lors d’un périlleux déplacement à Rennes.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une