Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 : L’OM cale contre Bordeaux dans un Vélodrome bouillant

Publié le

Ligue 1 – L’OM cale contre le FCG Bordeaux dans un Vélodrome bouillant
Photo Icon Sport

LIGUE 1 – C’est un grand classique de notre bonne vieille Ligue 1. L’OM et Bordeaux s’affrontaient ce soir dans un Vélodrome en fusion. Match nul 2 à 2, retour sur le match.

Le chiffre du match

Ils étaient 50 000 ce soir dans un Vélodrome incandescent. Un an et demi qu’on attendait qu’il soit plein et le revoilà bouillant. C’est donc un stade en fusion qui a accueilli l’OM et Bordeaux et qui avait à cœur de célébrer ce qui est ressenti à Marseille comme le renouveau de l’OM. Un renouveau que l’on a pu constater dans le jeu contre Montpellier la semaine passée, et confirmé ce soir par l’OM contre Bordeaux. La confirmation que les idées de Jorge Sampaoli ont été assimilées et qu’elles portent leurs fruits. Il reste ces sauts de concentration qui coûtent de nouveau deux buts aux Phocéens. Et deux points.

Un renouveau que les supporters bordelais attendaient sans aucun doute désespérément. Si les Girondins ont été sans inspiration en première période, ils sont revenus des vestiaires avec beaucoup plus d’allant. Enock Kwateng, Gideon Mensah et Timothée Pembélé ont été auteurs d’un bon match.

Le but du match

Dimitri Payet s’est de nouveau montré étincelant ce soir. Il avait déjà été l’homme providentiel pour l‘OM à la Mosson, ce soir contre le FCG Bordeaux, il a de nouveau fait parler la poudre. Mais il n’a pas sorti le canon d’artillerie ou le 357. Un tir à ras de terre a suffi à tromper Benoît Costil et inscrire le but du 2-0. Le Réunionnais avait certes avant cela disposé d’une défense girondine passive dans son style inimitable. Le meneur de jeu a disparu des radars marseillais quand son club avait éteint la lumière en début de seconde période.

L’homme du match

Timothée Pembélé a complètement changé le visage du FCG Bordeaux ce soir. Entré à la place de Mexer, il est l’auteur du premier but girondin, certes dévié par Luan Peres. A l’origine également du corner qui amène le but égalisateur d’Oudin, il est l’homme de la seconde période bordelaise.

Un enseignement tactique que retiendra Petkovic ? On ne peut pas dire qu’on retiendra particulièrement la prestation de Mexer ce soir.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une