Nous suivre

Ligue 1 2021-2022

Ligue 1 – LOSC : Maintenir l’excellence ou limiter la casse ?

Publié

le

Ligue 1 - LOSC : maintenir l'excellence ou limiter la casse ?
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

LIGUE 1 2021-2022 – Dans quelques jours, notre bonne vieille Ligue 1 revient dans les stades. La rédaction de Dicodusport vous propose un tour d’horizon des équipes engagées. Place au dernier champion de France, le LOSC. 

L’histoire du LOSC en Ligue 1

Le LOSC deviendra-t-il de manière pérenne une place fort du football français ? C’était l’ambition de Gerard Lopez en reprenant les Dogues, et c’est aussi celle du consortium luxembourgeois Merlyn Partners. Sur ce point, le titre remporté l’an passé au nez et à la barbe du PSG est une avancée significative.

Une avancée qui doit néanmoins être consolidée. La capacité du LOSC à garder sur le long terme ses meilleurs éléments en est une condition. C’est déjà en partie cela qui avait coûté sa place parmi les meilleurs clubs français à Lille au début des années 1950. Cela aussi qui avait empêché le LOSC de maintenir un degré d’excellence dans ses résultats après le doublé de 2011.

Les joueurs clés du LOSC

On peut estimer pour le moment que sur le terrain des transferts, le LOSC a limité la casse. Le club nordiste n’a en effet pas été dépouillé de ses bijoux de famille comme il est coutume après un titre. Exceptions faites (et notables) évidemment de Mike Maignan parti au Milan et Boubakary Soumaré tenté par Leicester.

Le groupe de Jocelyn Gourvennec aura donc l’avantage pour de la stabilité. La charnière Fonte-Botman maintenue, il y a fort à parier que Xeka occupera le poste de Soumaré à plein temps. Le duo d’attaque David-Yilmar sera décisif cette année encore, surtout s’il est servi par Bamba et Ikoné. Dans les buts, le LOSC a rappelé Leo Jardim de son prêt réussi à Boavista.

Jocelyn Gourvennec

On aurait pu imaginer un choix un peu plus audacieux de la part du LOSC. Finalement, Olivier Létang et la direction des Dogues ont fait celui de Jocelyn Gourvennec. Non sans que cela soit accompagné d’un haussement de sourcil dubitatif de la part des suiveurs et des supporters du LOSC. Il faut dire que les dernières expériences de Jocelyn Gourvennec sur un banc de Ligue 1 ne s’étaient pas soldées de la meilleure des façons. Le technicien breton n’a, il faut dire aussi, jamais fait montre d’un football spectaculaire ou d’idées fortes à propos du jeu.

Il faudra bien faire confiance à l’homme qui préside aux destinées des Dogues. Et jusqu’à présent rien ne donne tort aux dirigeants nordistes. Lille a déjà remporté dans son escarcelle le Trophée des Champions contre le PSG.

Notre pronostic

Difficile de savoir si la mayonnaise Gourvennec va prendre du côté de Pierre-Mauroy. Il faudra cette saison faire avec les exigences de la C1 et le calendrier surchargé qui va avec. Autant d’ingrédients qui pourrait rendre la sauce lilloise instable cette année et faire craindre une saison morose.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une