Nous suivre

Football

Ligue 2 : les enjeux de la 38ème journée

Antoine Ancien

Publié

le

Ligue 2 : les enjeux de la 38ème journée
Photo Icon Sport

LIGUE 2 – Alors que le rideau se lève samedi soir (20h) pour le compte de la 38ème et dernière journée de championnat, des enjeux sont encore présents à tous les étages.

Cette fois, c’est la dernière. Le feuilleton qui anime les amoureux de football et du championnat de France de Ligue 2 s’apprête à livrer son verdict. L’ultime épisode de cette campagne 2020-2021 à suivre dès ce soir permettra de connaître le nom des entités qui accompagneront Troyes en Ligue 1 la saison prochaine, celles qui disputeront des play-offs d’accession et celles qui rejoindront Châteauroux en National. Petit passage en revue des matchs ouùle suspense demeure entier et là où pendant 90 minutes (sans compter le temps additionnel), des clubs vont jouer leur saison. Sur un match.

SM Caen (18ème) – Clermont Foot (2ème)

Rien, vraiment rien ne semble cette fois-ci compromettre la montée en Ligue 1 des Auvergnats. Avec le match de nul de Toulouse face à Pau dans la semaine, il faudrait un improbable scénario pour que les hommes de Pascal Gastien n’accèdent pas à l’élite pour la première fois de leur histoire. Comptant trois points d’avance sur le TFC et une différence de buts largement en leur faveur, il est apparent qu’à 99% Clermont sera en Ligue 1. Une montée que souhaitaient les Malherbistes en début de saison, eux qui se retrouvent finalement à jouer leur survie ce soir. Tout autre résultat qu’une victoire et Caen pourrait se voir reléguer en National. Pas le choix donc : victoire impérative pour les Normands pour au moins avoir l’assurance de jouer un barrage contre le troisième de National. Un maintien direct parait désormais très compromis.

Dunkerque (17ème) – Toulouse FC (3ème)

Certes, on voit mal les Toulousains réaliser l’impensable et chiper la deuxième place aux Clermontois, synonyme de Ligue 1. Mais il faut pour les Violets se donner les moyens d’y croire, le football réservant par moment d’énormes surprises, parfois irrationnelles. De toute façon, le TFC n’a rien à perdre puisque sa troisième place n’est pas en danger. En face par contre, Dunkerque n’est pas encore sauvé et cherchera à bousculer son adversaire pour essayer de l’emporter. Mais un match nul suffira aux Nordistes pour valider leur maintien.

Grenoble (4ème) – Rodez AF (14ème)

Si les Ruthénois n’ont plus rien à jouer, le GF 38 ne doit pas se poser de question. Le Paris FC n’est qu’à un point des Grenoblois au classement tandis que les Auxerrois, malgré leur retard de trois points ont une meilleure différence de buts. Une victoire et les hommes de Philippe Hinschberger auront le loisir d’accueillir soit le club de la capitale, soit les Bourguignons lors du play-off 1 la semaine prochaine.

Paris FC (5ème) – Chambly (19ème)

D’un côté, conforter sa cinquième place ou mieux (en cas de contre-performance de Grenoble) pour le Paris FC. De l’autre, arracher les barrages voire le maintien direct pour Chambly. Le constat est simple : les deux équipes ont pour obligation de s’imposer. Un match nul ne ferait les affaires de personne, et les Parisiens seraient même menacés au classement par Auxerre (6ème). Même si un nul pourrait profiter aux Camblysiens en cas de défaite de Caen contre Clermont, les joueurs de l’Oise partiront avec l’objectif de remplir leur part de la mission qui les attend en prenant les trois points de la victoire.

Sochaux (7ème) – Auxerre (6ème)

Jean-Marc Furlan le sait : en ratant un penalty à la toute dernière seconde la semaine passée face à Grenoble, son équipe n’est plus maître de son destin. Pour continuer à espérer jouer les play-offs, les Bourguignons doivent d’abord gagner ce soir. Ensuite, il leur faudra compter sur un faux pas d’un de leurs concurrents directs (Grenoble ou le Paris FC) qui sont devant au classement. Sochaux tentera lui de s’offrir un dernier baroud d’honneur  à domicile.

Niort (16ème) – Guingamp (11ème)

Les Niortais n’ont besoin que d’une seule petite unité pour être maintenus. Leur différence de buts défavorable par rapport à ses adversaires ne permet même pas aux Chamois d’envisager une défaite, même 1-0. Alors il faudra sortir un dernier match solide contre une formation bretonne s’étant assurée du maintien samedi dernier en disposant de Châteauroux (2-0).

Pau (15ème) – Valenciennes (12ème)

La situation est identique à celle de Clermont. Même si officiellement, les Palois ne sont pas encore maintenus en Ligue 2, les trois points d’avance qu’ils comptent sur Caen (18ème) et Chambly (19ème) et une différence de buts nettement en leur faveur est suffisant. Mais nul doute qu’un point de plus pour se rassurer définitivement ne sera pas de trop.

Les matchs sans enjeux

Trois rencontres se disputeront sans aucun réel enjeu. L’ESTAC, pour sa dernière sortie en Ligue 2 avant de rejoindre la Ligue 1 aura à cœur d’offrir un nouveau succès à ses supporters en terre havraise. Pour Châteauroux qui accueille Ajaccio, l’objectif sera de conclure ce délicat championnat avec les honneurs en s’offrant une victoire. Enfin, le duel de milieu de tableau entre Nancy et Amiens sera intéressant à suivre avec des formations qui seront attendues en haut de tableau la saison prochaine.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une