Nous suivre

Football

Ligue des Champions (J3) : L’OM s’impose (enfin) face au Sporting et se relance

Nicolas Mezine

Publié le

Ligue des Champions (J3) L’OM s’impose (enfin) face au Sporting et se relance
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS 2022/2023 – Mené au score après moins d’une minute de jeu, l’Olympique de Marseille a profité de la passivité du gardien du Sporting Antonio Adan pour renverser la vapeur. Les Marseillais s’imposent 4-1 grâce à Harit, Sanchez, Balerdi et Mbemba. Une victoire qui fait du bien d’autant que l’OM jouait son va-tout ce soir. Il faudra confirmer à Lisbonne la semaine prochaine. 

Arrivé avec quinze minutes de retard au Stade Vélodrome, le Sporting Portugal de Ruben Amorim est pourtant entré tambour battant dans cette rencontre. Après moins d’une minute de jeu, l’ailier portugais Francisco Trincão a mystifié la défense olympienne avant de tromper Pau Lopez d’une belle frappe enveloppée. Privés de public ce soir à cause des débordements de leurs supporters face à Francfort, les Marseillais ne se sont pas dégonflés, bien au contraire. La bande à Igor Tudor jouait son avenir européen ce soir et a pu profiter d’un énorme trou d’air du gardien du Sporting Antonio Adan pour renverser cette rencontre.

Soirée à oublier pour les gardiens du Sporting

Insistant au pressing, Alexis Sanchez a été récompensé de ses efforts. Sur une relance d’Adan, l’attaquant chilien a contré le dégagement et a vu le ballon finir au fond des filets (1-1, 13′). Le deuxième but marseillais a également été causé par Antonio Adan. Sur une deuxième mauvaise relance consécutive, Amine Harit a parfaitement coupé la trajectoire du centre de Jonathan Clauss pour donner de l’avance aux siens (2-1, 16′).

Puis, sur une sortie totalement à contre-temps, ce même Antonio Adan a écopé d’un carton rouge, pour avoir touché le ballon de la main en dehors de sa surface. Entré à la rescousse, le gardien n°2 Franco Israel a également réalisé une belle boulette. Sur un corner, le gardien remplaçant du Sporting a été devancé sur sa sortie par Leonardo Balerdi, qui a inscrit le troisième but des Phocéens (3-1, 28′). En l’espace de vingt minutes, le Sporting a coulé, en grande partie à cause de la performance de ses gardiens.

Réitérer cette performance à Lisbonne

En deuxième période, les Marseillais se sont contentés de conserver leur avance de deux buts en faisant tourner le ballon. Désabusé par la performance de son gardien, l’entraîneur portugais Ruben Amorim a profité de la seconde période pour faire découvrir la Ligue des Champions à plusieurs jeunes pépites du centre de formation. En fin de match, Chancel Mbemba a conclu la soirée de rêve en inscrivant le quatrième but olympien, tel un renard des surfaces (4-1, 87′). Dernier du groupe avant cette rencontre, l’OM se relance à mi-parcours de la phase de groupes.

C’est seulement la deuxième victoire des Marseillais sur leurs 18 derniers matchs de Ligue des Champions. Celle-ci arrive toutefois au moment opportun, car une défaite aurait réduit à néant les chances de se qualifier pour les 8èmes de finale. Il faudra désormais s’imposer à Lisbonne dans quinze jours pour entretenir l’espoir d’une qualification, tant attendue par le peuple phocéen.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une