Nous suivre

Football

Ligue des Champions : Le PSG en quête d’un exploit historique

Julien Correia

Publié

le

Ligue des Champions - Le PSG en quête d'un exploit historique
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Pour le compte du match retour de la demi-finale, le PSG se déplace à l’Ethiad Stadium pour y affronter Manchester City. Le club de la capitale devra signer une performance de choix en terres anglaises. 

The show must go on. Ce soir, c’est le grand soir. Le PSG joue une très grande partie de sa saison sur la pelouse de l’Ethiad Stadium. Battus 2 buts à 1 à l’aller, les hommes de Mauricio Pochettino devront à minima gagner sur le même score pour s’offrir les prolongations. Une tâche loin d’être simple face à la meilleure défense de la compétition. Avec 4 buts encaissés, tout comme Chelsea, les Skyblues font preuve d’une grande solidité. Mais les Parisiens, auteurs d’exploits en terres étrangères depuis le début de la campagne européenne, ont des arguments à faire valoir. Et si Kylian Mbappe apparaît boitillant à quelques heures de ce match décisif, ses coéquipiers semblent déterminés à prouver qu’ils sont en capacité de tordre le cou aux statistiques.

Un esprit de guerriers annoncé

Parmi eux, son compère de l’attaque, Neymar, avait eu des mots assez forts ce week-end sur la chaîne PSG TV. « Je suis en première ligne, et je serai le premier guerrier qui partira au combat pour l’équipe. Pour cela, je vais donner le meilleur de moi-même. Je ferai tout pour ramener la victoire quoi qu’il arrive, même s’il faut mourir sur le terrain. » Plutôt décevant lors du match aller, le génie brésilien semble être déterminé à tirer son équipe vers le haut. Même son de cloche pour Il Guffeto.

Présent en conférence de presse, Marco Verratti était dans le même esprit. « Il faudra que nous soyons 11 guerriers sur le terrain et rendre le match difficile à Manchester City. On devra faire preuve de caractère. On doit passer par ce genre de matchs pour gagner la Champions League. » Une détermination légitime à l’aube de ce très grand rendez-vous.

Une prestation collective à affirmer

Mais si les Parisiens veulent avoir un peu plus que 7% de chances de passer ce tour, ils devront réaliser une performance de choix collectivement. Pour cela, il leur sera nécessaire de reproduire ce qui avait été réalisé lors des 45 premières minutes du match aller au Parc des Princes. Les Rouge et Bleu avaient impressionné, faisant jeu égal avec City en termes de possession notamment. Le pressing intense et la faculté à rendre inoffensifs De Bruyne et Foden avaient notamment été déterminants. Mais cela n’avait duré que 45 minutes. Il sera nécessaire pour les coéquipiers de Marquinhos de reproduire cela sur la totalité de la rencontre.

Ou si ce n’est le cas, d’avoir une meilleure gestion de leurs temps faibles. Car si les Parisiens sont ressortis avec une défaite la semaine dernière, paradoxalement, ils ont moins subi d’occasions franches que face au Barça ou au Bayern par exemple. Deux buts encaissés qui étaient évitables et une maîtrise retrouvée du milieu de City avaient eu raison des Parisiens dans le second acte. Autant d’erreurs à ne pas reproduire, pour pouvoir inscrire son nom dans le livre d’or de la compétition.

Faire basculer ce match dans l’irrationnel

Cette saison, depuis le début de la phase à élimination directe, chaque équipe ayant pris un ascendant à l’aller s’est qualifiée. Ce qui après les matchs aller nous donnerait une finale 100% anglaise entre City et Chelsea. Parisiens et Madrilènes ne l’entendent sûrement pas de cette oreille. Le PSG devra se donner les moyens d’inverser cette tendance ce soir. Et de faire basculer ce match dans l’irrationnel. Cela en s’inspirant de son propre parcours comme lors des victoires à Old Trafford (3-1) au Camp Nou (4-1) ou à Munich (3-2). Mais également de celui de son coach. L’exemple le plus récent d’une demi-finale renversante est bien à mettre à son actif.

Défaits 1-0 à domicile face à l’Ajax, les Spurs partaient avec un handicap au retour. Menés 2-0 après 35 minutes au retour, la messe semblait dite. Mais un triplé de Lucas allait par la suite offrir la première finale de C1 à son équipe. De plus, le technicien argentin a déjà joué un sale tour à son homologue catalan. C’était au tour précédent en 2019. Une soirée folle lors du match retour. Une défaite, certes, 4 buts à 3 mais suffisante pour se qualifier pour le tour suivant. Le scénario donne encore des sueurs froides au technicien catalan d’ailleurs. « C’est difficile de tout préparer, le foot peut vous surprendre. Personne ne peut contrôler le chaos, ce sport est imprévisible, on va essayer de minimiser le danger. »

Pour entrer dans l’histoire et atteindre une deuxième finale consécutive, le PSG devra donc s’en inspirer. Il pourra se remémorer également des exploits français en terres anglaises. De Bastia en passant par Lens, Monaco Marseille ou Lyon tous ont réussi par le passé des prouesses outre-Manche. Mais cela tombe bien, le PSG également. Et pour avoir un avenir, le club de la capitale devra avant tout être un (très grand) acteur de son présent. Le rendez-vous est pris ce soir à 21h.


Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?