Nous suivre

Football

Ligue des Champions : Lille prend un point face à Wolfsburg mais peut nourrir des regrets

Publié

le

Ligue des Champions Lille prend un point face à Wolfsburg mais peut nourrir des regrets
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Dominateur, Lille devra se satisfaire du point du match nul (0-0). Les Lillois n’ont pas su profiter de l’exclusion de Brooks, sorti à la 63e, pour forcer le verrou allemand. Wolfsburg a réalisé une pale prestation et n’a jamais été en mesure d’inquiéter Grbic ce soir.

Wolfsburg inoffensif dans le premier acte

Les deux équipes se neutralisent en ce début de match. L’entame de match des Lillois est rassurante, avec beaucoup d’intensité dans les duels. Parfois trop, à l’image de cette intervention de Celik sur Arnold (11e). La première frappe est à mettre à l’actif des Dogues, avec un coup franc de Yilmaz qui ne semblait pas cadré, mais qui est mis en corner par un Casteels qui a préféré assurer (13e). Sur ce coup de pied de coin, Botman coupe bien la trajectoire, mais le cuir passe au-dessus du but adverse (14e). Les Loups choisissent de calmer le jeu et de conserver le ballon pendant de longs instants. Mais ces derniers ne parviennent pas à créer du danger, contrairement aux joueurs de Jocelyn Gourvennec.

Sur un bon mouvement initié par Jonathan Ikoné, Yilmaz est trouvé en retrait mais glisse au moment d’armer sa frappe (21e). Lille investit de plus en plus la moitié de terrain allemande, mais la défense de Wolfsburg s’aligne bien et l’attaquant turc est mis à plusieurs reprises hors-jeu. Les joueurs de Mark Van Bommel ont énormément de mal à s’illustrer dans cette première période, incapables de se créer la moindre occasion. Ils se montrent impuissants, à l’image de cette passe catastrophique de Guilavogui qui termine en touche (43e). Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul et vierge, Lille semble pour le moment supérieur à son adversaire.

Un but refusé qui coûte cher

Les joueurs de Gourvennec accélèrent en début de seconde période et pensent ouvrir le score par l’intermédiaire de Jonathan David. Après vérification de la VAR, le but est annulé puisque le ballon est sorti au départ de l’action (47e). Après un quart d’heure de souffrance, les Loups se créent enfin une occasion, mais la frappe de Philip s’envole (59e). Mais Brooks, coupable d’une main volontaire, prend un second carton jaune et laisse ses partenaires à dix quatre minutes après ce premier frisson côté lillois (63e). Sur le coup franc qui suit, David oblige Casteels à se détendre (64e).

Après dix minutes de flottement, Lille confisque le ballon et met Wolfsburg sous pression, à l’image d’un Benjamin André omniprésent. Ce dernier aurait pu être le sauveur de son équipe, mais sa tentative passe au-dessus de la cage adverse (90e). Dans le temps additionnel, c’est José Fonte qui ne parvient pas à régler la mire sur son coup de casque (90e+4). Au bout du suspense, les Dogues pensent obtenir un penalty, mais la faute sur Onana est finalement à l’extérieur de la surface. Le coup franc ne donnera rien (90e+6). Le LOSC n’est pas parvenu à tromper le portier belge et doit se contenter d’un match nul.


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une