Nous suivre

Football

Ligue des Champions : Le PSG s’impose dans la douleur face à Leipzig

Publié le

Ligue des Champions Le PSG s'impose dans la douleur face à Leipzig
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Après le succès de Manchester City à Bruges, le PSG était dans l’obligation de s’imposer pour reprendre la tête du groupe. C’est chose faite après ce succès 3-2 face à Leipzig, grâce à son duo Mbappé-Messi.

Des Parisiens timorés en première période

Malgré les offensives allemandes du début de match (Laimer, André Silva), Kylian Mbappé a ouvert le score à la 10ème minute. En trois passes dont celle de Marquinhos, le PSG a remonté 80 m et sur sa vitesse, le prodige de Bondy a transpercé la défense de Leipzig avant d’allumer un pétard au premier poteau (1-0, 10′). Fragiles défensivement, les joueurs de Mauro Pochettino tentaient de faire sortir les Allemands afin de trouver des brèches dans le dos de la défense allemande.

A la 26ème minute, nouvelle grosse occasion allemande. Suite à un coup-franc de Nkunku bien remis par Mukiele, Orban était à deux doigts d’égaliser mais Marquinhos est intervenu pour écarter le danger. Une minute plus tard, nouvelle grosse occasion allemande. L’attaquant portugais André Silva a envoyé une belle frappe des 20m sur le poteau gauche de Keylor Navas, titulaire ce soir dans les buts parisiens. Peu après, le Portugais n’a cette fois pas manqué la cible. Après un beau mouvement entre Nkunku et Angelino, ce dernier centre au deuxième poteau pour André Silva qui catapulte le ballon au fond des filets, Navas ne pouvant pas faire grand chose sur cette action (1-1, 28′).

Avant la pause, Christopher Nkunku a une nouvelle fois mis le bazar dans la défense parisienne. Suite à une perte de balle de Verratti Haidara a parfaitement lancé l’homme en forme de Leipzig du début de saison. Après avoir mystifié Kimpembe d’un crochet extérieur, sa frappe a fui le cadre de Keylor Navas.

Egalité à la pause entre ces deux équipes (1-1) grâce à Mbappé côté PSG et André Silva côté RB Leipzig. Jesse Marsch, l’entraîneur américain, a très bien préparé ce match, puisque son équipe a posé énormément de problèmes aux Parisiens qui ont été dominés sur ce premier acte malgré un très bon Kylian Mbappé, auteur d’actions de classe.

Les erreurs allemandes ont coûté cher

Dès le début de la seconde période, Leipzig restait dans le même schéma tactique, essayant de récupérer des ballons hauts pour envoyer Silva ou Nkunku en profondeur. Les Allemands quadrillaient bien le terrain et les Parisiens n’arrivaient pas à trouver d’autres circuits pour sortir le ballon, Verratti étant toujours très bien muselé dans l’axe du milieu de terrain.

La domination allemande a été récompensée à l’heure de jeu. Tout part encore d’Angelino, qui envoie sa deuxième merveille de la soirée pour l’autre latéral, le Français Nordi Mukiele, qui fusille Navas à bout pourtant (1-2, 57′). Pour réagir à ce but concédé, l’entraineur argentin du PSG a décidé de changer les deux tiers de son milieu de terrain. Gueye et Herrera ont été remplacés par Danilo Pereira et Wijnaldum. Au même moment, Haidara est sorti blessé côté Leipzig après une gêne à la hanche. C’est l’ancienne pépite du FC Barcelone, Ilaix Moriba, qui a rejoint le club allemand libre à l’intersaison, qui le remplace.

Les Parisiens n’arrivaient toujours pas à construire leurs actions, toujours bien pressés par les Allemands. Herrera, Hakimi ou Verratti ont perdu énormément de ballons au cœur du jeu, répétant les erreurs techniques. Sauf que les Parisiens ont trouvé les moyens pour réagir. Suite à une perte de balle d’Adams dans sa moitié de terrain, Mbappé est entré dans le surface avant de centrer en retrait pour Léo Messi qui a bien ouvert son pied pour tromper Gulacsi et égaliser à deux buts partout (2-2, 67′). Les Parisiens sont revenus alors qu’ils n’arrivaient pas à se sortir du piège allemand après le deuxième inscrit par Mukiele.

Les Parisiens allaient une nouvelle fois prendre l’avantage suite à une deuxième erreur coup sur coup des joueurs de Leipzig. Sur une action pourtant anodine, Simakan pousse Mbappé dans la surface et l’arbitre italien du soir n’a eu d’autre choix que de siffler un pénalty pour le PSG. Comme à son habitude, Messi n’a pas tremblé pour le transformer, grâce à une sublime panenka (3-2, 74′). A 10 minutes de la fin du match, l’entraineur de Leipzig a jeté toutes ses forces offensives, en faisant entrer Poulsen, Forsberg et Henrichs. En fin de match, le PSG s’est contenté de gérer son avance au score en restant bloc bas dans leur moitié de terrain. A la dernière minute, Achraf Hakimi a obtenu un pénalty suite à une faute de Gvardiol, mais Kylian Mbappé a manqué le cadre.

Après ce succès 3 à 2, le PSG reprend la première place du groupe à Manchester City. Cependant, même si le bilan comptable reste bon pour le PSG, on reste encore sur notre faim concernant le jeu pratiqué par l’équipe de Mauricio Pochettino. Du côté de Leipzig, on peut avoir énormément de regrets, car l’équipe allemande s’est montrée très tranchante, avec un système de jeu bien préparé. Surtout, les trois erreurs commises en deuxième période coutent les trois points, et Leipzig reste dernier du groupe A


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une