Nous suivre

Basket-ball

Ligue des Champions : Strasbourg sera de la partie lors du Top 16

Publié le

Ligue des Champions  Strasbourg sera de la partie lors du Top 16
Photo FIBA

LIGUE DES CHAMPIONS 2021-2022 – En déplacement à Thessalonique pour y affronter le PAOK ce mercredi soir, Strasbourg a décroché un succès précieux lui permettant d’éviter un match d’appui. L’équipe de Lassi Tuovi décroche donc billet pour le Top 16. Un Top 16 qu’il disputera sans Jarrell Eddie.

Avant la rencontre, Jaromir Bohacik avait vu juste. Sur le site internet de la SIG, l’international tchèque avait évoqué ce deuxième match face au PAOK : « Ils se seront sûrement ajustés après le match aller. À nous d’être concentrés sur nos qualités et nos valeurs car il faut être prêt à ce que ce match soit totalement différent du match aller. Rien ne sera facile, il faudra réaliser une belle performance car ce sera un match difficile qu’il faudra aller chercher ».

Le craquage de David DiLeo sauve la SIG

Effectivement, après avoir donné une leçon au club grec durant la première manche (105-78), les hommes de Lassi Tuovi savaient que la donne serait différente en terres grecques, face à un adversaire revanchard. Pourtant, les Français sont bien en rythme en début de partie, et parviennent à limiter les Grecs offensivement. Rapidement, les Strasbourgeois prennent plus de dix points d’avance. On semble alors se diriger vers une nouvelle victoire facile, mais le momentum se renverse progressivement dans le deuxième quart. Dans le sillage de Marvin Jones (15 points) et Vladimir Jankovic, le PAOK passe un terrible 32-9 pour à son tour reléguer la SIG à plus de 10 points.

Cependant, cette dernière ne va pas lâcher prise, et rester à portée de fusil durant tout le dernier quart. C’est dans le money-time que la différence va se faire. À trois minutes du buzzer, une action de Jean-Baptiste Maille remet les deux équipes à égalité, lançant une fin de rencontre insoutenable. Si John Roberson (16 points) place sur orbite son équipe en mettant un panier clutch pour donner deux points d’avance aux siens, David DiLeo arrache trois lancers francs à la dernière seconde. Heureusement pour la SIG, le joueur craque, et n’en réussit qu’un, donnant ainsi la victoire à Strasbourg, 80-79.

Le Top 16 sans Jarrell Eddie

Auteur d’un magnifique parcours jusqu’en quarts de finale de la compétition la saison dernière, la SIG poursuit son petit bonhomme de chemin européen. Après avoir passé le premier tour sans encombre, elle est parvenue à s’extirper de ce barrage dangereux face au PAOK en faisant preuve d’autorité dans la première manche, puis de sang-froid dans la seconde afin de s’éviter un match trois tendu.

En attendant la suite de la compétition, la SIG va pouvoir se réorganiser puisque cette dernière a annoncé dans la matinée le départ de Jarrell Eddie. L’Américain s’est mis d’accord avec le club pour être libéré de son contrat. Il s’est en conséquence engagé avec la formation de Burgos, comme l’a annoncé le club espagnol vers midi. Meilleur marqueur en Grèce avec 19 points, le joueur part sur une excellente note, mais va laisser un vide dans l’effectif alsacien.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une