Nous suivre

Football

Ligue des Nations : L’Italie dispose de la Belgique et termine 3ème

Publié

le

Ligue des Nations : L'Italie dispose de la Belgique et termine 3ème
Photo Icon Sport

LIGUE DES NATIONS – Pour la petite finale entre l’Italie et la Belgique, la Squadra Azzurra s’est imposée 2 buts à 1 grâce à un but de Niccolo Barella et un pénalty de Domenico Berardi. Charles de Keteleare a réduit le score en fin de partie. L’Italie termine troisième de la Ligue des Nations. 

Italiens et Belges s’affrontaient cet après-midi à Turin pour se disputer la 3ème place de cette Ligue des Nations 2021.La première mi-temps fut animée, chaque équipe ayant eu sa période de possession. A la 21ème minute, l’attaquant de Sassuolo, Giaccomo Raspadori, voyait sa frappe détournée de belle manière par Courtois. Cinq minutes plus tard, les Belges répondaient à cette offensive italienne. Alexis Saelemakers, titulaire sur le flanc gauche à la place de Yannick Carrasco, voyait sa frappe heurter la barre transversale de Donnarumma, qui pouvait s’estimer heureux sur ce coup. En fin de période, c’est le virevoltant Federico Chiesa qui se procurait une belle occasion. Suite à un centre bien dosé, l’attaquant de la Juventus, qui évoluait à domicile ce soir, reprenait le ballon à bout pourtant mais le gardien belge fut une nouvelle fois bien présent sur sa ligne pour écarter le danger.

Score nul et vierge à la pause. L’enjeu n’était pas de taille pour ces deux équipes qui auraient préféré disputer la grande finale, mais on sentait deux équipes libérées. Les sélectionneurs avaient effectué plusieurs changements par rapport aux matchs de mercredi. Côté Italien, Acerbi remplaçait Bonucci en défense centrale qui a reçu un carton rouge face à l’Espagne, au milieu Locatelli et Pellegrini étaient titulaires à la place de Verratti et Jorginho tandis qu’en attaque, Raspadori et Berardi étaient alignés. Chez les Diables Rouges, moins de changements, mais la ligne d’attaque a été entièrement remodelée. Carrasco, titulaire au poste de piston gauche face à la France, était aligné au poste d’ailier gauche à la place d’Eden Hazard, Lukaku laissait sa place à Michy Batshuayi tandis que le joueur de Bruges Hans Vanaken remplaçait Kevin de Bruyne.

L’Italie fait le job

A la reprise du jeu, les Italiens ont pris l’avantage grâce au petit prodige de l’Inter Milan. Sur une frappe déclenchée des seize mètres, Nicolo Barella permettait à son équipe de mener 1 à 0. Un peu sonnés de cette ouverture du score, les Belges auraient pu réduire la marque à l’heure de jeu, si la frappe déclenchée par Michy Batshuayi ne s’était pas écrasée une nouvelle fois sur la barre transversale. Quelques minutes après cette occasion belge, on a assisté au tournant du match. Timothy Castagne commit une faute dans la surface de réparation et l’arbitre du soir, Mr Jovanovic, indiqua le point de penalty. Après visionnage de la VAR et de l’arbitre lui même, le penalty fut confirmé et transformé par Domenico Berardi (2-0, 65′) qui permettait à la Squadra Azzurra de prendre deux buts d’avance.

La Belgique a poussé en fin de match pour sauver l’honneur. Après deux occasions d’Alderwereild et de Carrasco, les joueurs de Roberto Martinez ont enfin trouvé la faille pour réduire le score. Bien servi par Kevin De Bruyne entré en deuxième période, Charles De Ketelaere, excellent face au PSG en Ligue des Champions, envoyait une frappe en pleine lucarne pour offrir 5 minutes de folie à cette rencontre (2-1, 85′). La fin de match fut bien gérée par les Italiens et le score ne changera pas.

Victoire des Italiens sur cette petite finale, ils terminent donc troisième de cette Ligue des Nations, dont le Final Fout fut organisé chez eux, en Italie. Pour les Belges, c’est un énième échec dans une grande compétition européenne, et les numéros 1 mondiaux au classement FIFA devront forcément passer par un gros résultat lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar pour permettre à cette grosse génération belge de gagner un trophée que tout le pays attend.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une