Nous suivre

Football

Ligue des Nations (J6) : L’Italie décroche son ticket pour le Final Four

Andréa Lamy

Publié le

Ligue des Nations (J6) L’Italie décroche son ticket pour le Final Four
Photo Icon Sport

LIGUE DES NATIONS – Victorieuse contre la Hongrie dans une opposition décisive pour accéder au Final Four (0-2), l’Italie parvient à ses fins et boucle son année 2022 sur une bonne note, avec la qualification pour le Final Four en prime.

La victoire était impérative au moment d’aborder le coup d’envoi de cette dernière journée de Ligue des Nations pour permettre à l’Italie de décrocher son ticket pour le Final Four. Absente à la Coupe du monde pour la deuxième édition consécutive, la Squadra Azzurra boucle son année 2022 avec l’objectif accompli de figurer dans le dernier carré européen de la compétition, un honneur minimaliste pour le vainqueur de l’Euro 2020.

L’Italie prend les devants

En début de rencontre, l’Italie est proche d’ouvrir le score rapidement en profitant d’une boulette du gardien hongrois (5e). Péter Gulácsi ne parvient pas à capter le ballon sur la tentative de Bryan Cristante. Attila Szalai vient alors effectuer un dégagement in extremis devant la ligne de but. Juste avant le quart d’heure de jeu, Giovanni Di Lorenzo apporte un nouveau danger dans la surface hongroise. Le défenseur italien réceptionne le centre de Giacomo Raspadori et place une tête qui manque de peu le cadre (12e). 

Buteur lors du match précédent contre l’Angleterre, Giacomo Raspadori récidive pour ouvrir la brèche, en profitant de l’arrêt du portier hongrois qui remet le ballon sur Wilfried Gnonto qui envoie le ballon au fond des filets (0-1 ; 27e). Quatre minutes plus tard, la Squadra Azzurra est proche de doubler la mise sur l’action de Giovanni Di Lorenzo qui réalise une frappe à ras de terre, frôlant le poteau (31e). Proche du doublé, l’attaquant napolitain tente sa chance en trouvant sur sa voie Milos Kerkez qui vient contrer le ballon (36e). Les Hongrois font preuve de maladresse sur une situation où Gianluigi Donnarumma est battu avec Attila Szalai qui rate sa reprise de la patte gauche (41e). Avant que le rideau ne se ferme pour symboliser la fin de ce premier acte, Dominik Szoboszlai y va de sa tentative, captée par le gardien italien (45e). 

La Hongrie ne se laisse pas faire

La Hongrie commence fort la seconde période. En moins d’une minute, Loïc Nego voit son tir arrêté par Gianluigi Donnarumma. Le portier du PSG décolle pour stopper la tentative de Callum Styles et réalise une parade sur la situation de Attila Szalai (49e). Après ce moment de panique vient le soulagement pour l’Italie qui aggrave le score par l’intermédiaire de Federico Dimarco (52e).

L’arrière gauche de l’Inter Milan hérite d’un ballon de Bryan Cristante et remporte son duel contre Loïc Nego pour trouver le chemin du but face à Péter Gulácsi (0-2). Trois minutes après ce coup de tonnerre italien, la Hongrie entrevoit l’espoir où Callum Styles s’illustre en forçant Gianluigi Donnarumma à effectuer une parade de la jambe (55e). Le dernier rempart italien montre son impérialité sur une nouvelle frappe de Callum Styles, cette fois-ci déviée par Leonardo Bonucci (63e). L’intensité diminue en fin de rencontre où les Italiens maintiennent à distance les Hongrois, acteurs de quelques offensives proches de faire basculer la confrontation. La mission est accomplie pour l’Italie au terme de cette prestation. Les Italiens ont validé leur place dans le dernier carré européen ! 


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une