Nous suivre

Football

Ligue des Nations : L’Allemagne surclasse l’Italie

Publié le

Ligue des Nations L'Allemagne surclasse l'Italie
Photo Icon Sport

LIGUE DES NATIONS – Lancés dès la 10ème minute de jeu par l’ouverture du score de Joshua Kimmich, les Allemands ont infligé une correction à la Squadra Azzura, en doublant la mise juste avant la mi-temps. Un doublé de Timo Werner plongeait alors l’Italie dans sa plus grosse défaite par la différence de buts face à la Mannschaft, mais les Italiens ont trouvé des ressources pour limiter la casse et un score si sévère au tableau d’affichage (5-2). 

L’Italie, première de son groupe avant le coup d’envoi de la confrontation face à l’Allemagne, a dégringolé après cette rencontre à la troisième place. La démonstration des Allemands (5-2), qui ont mené cinq buts à zéro, a fait perdre cette première et précieuse place, la seule qualificative pour le Final Four de la Ligue des Nations. Celle-ci profite désormais à la Mannschaft qui remporte sa première rencontre en quatre tentatives depuis le début de cette édition, avec notamment un nul au match aller.

La rencontre débute avec une première occasion pour les Allemands où Leroy Sané effectue un tir qui vient frôler le poteau du but gardé par Gianluigi Donnarumma (7e). Les Italiens répondent avec Giacomo Raspadori, qui s’empare du ballon en se jetant sur le centre en profondeur de Matteo Politano. Mais Manuel Neuer capte le ballon (9e). Une minute plus tard, la Mannschaft trouve la faille pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Joshua Kimmich (1-0). Sur l’action, David Raum centre au point de pénalty et adresse la passe décisive au milieu du Bayern Munich, qui marque du gauche (10e). 

L’Allemagne lance les festivités

Quatre minutes après l’ouverture du score, Antonio Rüdiger manque l’opportunité d’enfoncer le clou. Le nouveau défenseur du Real Madrid manque sa tête piquée qui fuit le cadre (14e). Bryan Cristante incarne l’espoir italien pour recoller au score, mais sa tentative passe juste au-dessus de la transversale (22e). L’Allemagne repasse à l’offensive avec Thomas Müller, qui transmet le ballon à Jonas Hofmann dont la frappe est stoppée par le portier italien (33e).

Le gardien de la Squadra Azzura est de nouveau sollicité sur les occasions de Leroy Sané (39e) et celle de Timo Werner (40e). L’Allemagne continue de dominer mais vient inscrire un but qui sécurise un peu plus ce résultat, sur un pénalty d’İlkay Gündoğan. Un deuxième but qui intervient juste avant la mi-temps, après que Jonas Hofmann fut victime d’un accrochage d’Alessandro Bastoni dans la surface de réparation (45+4e). 

La Mannschaft trouve la manita

La seconde période vire au cauchemar pour l’Italie, qui va voir le score sérieusement s’alourdir. Six minutes après la reprise (51e), Thomas Müller inscrit le troisième but de la partie avec une demi-volée du droit (3-0). Le milieu offensif du Bayern Munich totalise ainsi 44 buts avec la Mannschaft. Timo Werner, en manque de réussite face à Gianluigi Donnarumma (60e), va corriger cela très rapidement entre la 68e et la 70e minute. L’attaquant de Chelsea s’offre un doublé et plonge l’Italie dans le chaos. Serge Gnabry centre en direction de Timo Werner qui conclut du pied droit (68e).

Puis sur son second but, les deux acteurs s’illustrent de nouveau après une mauvaise relance du portier italien qui profite au pressing de Serge Gnabry et à la conclusion de la patte gauche de l’attaquant des Blues. Le score de 5-0 représente ainsi une addition très salée pour les Italiens qui parviennent à limiter la casse avec les réalisations de Wilfried Gnonto (78e) d’une frappe puissante en angle fermé puis de Alessandro Bastoni sur une tête piquée (90+4e). 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une