Nous suivre

Football

Ligue Europa (J3) : Rennes s’impose au finish contre le Dynamo Kiev

Sophie Clapier

Publié le

Ligue Europa (J3) Rennes s’impose au finish contre le Dynamo Kiev
Photo Icon Sport

LIGUE EUROPA 2022/2023 – Belle récompense pour les Rennais. Après l’ouverture du score de Martin Terrier en première période, le Dynamo Kiev est rapidement revenu au score. Sans rien lâcher, les Bretons sont allés chercher la victoire dans la dernière minute du temps réglementaire grâce à une réalisation de Désiré Doué (2-1).

Pour la troisième journée de Ligue Europa, Rennes recevait le Dynamo Kiev. Le Roazhon Park avait retrouvé l’intégralité de ses supporters et les Rennais trônaient alors en tête du groupe, à égalité de points avec le Fenerbahçe. Sur une série de sept rencontres sans défaite, les Rouge et Noir pouvaient creuser un peu plus l’écart sur l’AEK Larcana et le club ukrainien en vue des huitièmes de finale.

Rennes à l’attaque

Les Rennais auraient pu mener facilement 2-0 à la pause. Portés par Benjamin Bourigeaud, ils ont monopolisé le ballon et le camp adverse lors des 25 premières minutes. A la 8ème minute, aidé par le pressing breton, le capitaine récupérait le cuir d’une mauvaise relance de Denys Boyko mais la frappe de Lovro Majer passait à côté. Quelques instants plus tard, Bourigeaud lui-même plaçait un tir puissant, cette fois-ci poussé en corner par le gardien adverse. Au quart d’heure de jeu, c’est Martin Terrier qui tentait sa chance après une superbe talonnade de Flavien Tait mais le cadre fuyait l’attaquant rennais. Ce dernier a finalement trouvé la mire à la 23ème minute suite à une passe dans le dos dans la défense d’Amine Gouiri.

Le Stade Rennais menait alors logiquement 1-0, les visiteurs ayant beaucoup de mal à s’approcher de la surface de réparation rennaise. Il n’a cependant pas fallu beaucoup d’occasions au Dynamo Kiev pour égaliser. Une première fois mis en échec par Steve Mandanda, Viktor Tsygankov suivait sa frappe et trompait l’ancien gardien marseillais (33’). Cette égalisation relançait l’attaque rennaise pour les derniers instants de la première période, en vain. Un partout balle au centre au moment de retourner aux vestiaires, tout était à refaire.

Une victoire méritée

Toujours très haut, Rennes a de nouveau multiplié les occasions dans le deuxième acte. Au four et au moulin, Bourigeaud récupérait une nouvelle fois la gonfle près des cages adverses mais son centre passait devant ses coéquipiers et la défense ukrainienne sans être touché. Amine Gouiri, Flavien Tait ou encore Lorenz Assignon tentaient également leur chance mais la tour de contrôle Boyko tenait bon.

Après 19 tentatives, la 20ème a été la bonne pour les Rouge et Noir. A la 89ème, Doué, entré en jeu vingt minutes plus tôt, récupérait un ballon mal dégagé par la défense et offrait la victoire à Rennes (2-1). Une victoire méritée car si vous n’avez pas entendu parler du Dynamo Kiev, c’est que Steve Mandanda a passé une soirée vraiment très calme mis à part ce but encaissé en première mi-temps.

Pendant ce temps, Fenerbahçe a remporté son match contre l’AEK Lacarna et prend provisoirement la tête du groupe devant Rennes, à égalité de points mais avec un petit but de plus.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une