Nous suivre

Actualités

Luiz Gustavo, le vrai « monstro » oublié

Avatar

Publié

le

[EDITO] Ne pas sélectionner David Luiz pour la Coupe du monde en Russie est une chose, mais se passer de Luiz Gustavo a de quoi surprendre. Comment se fait-il que le meilleur milieu défensif de cette saison de Ligue 1, ne figure pas dans la liste des 23 joueurs brésiliens ? Imaginez deux secondes, un milieu à 3 avec  « Casemiro-Gustavo- Paulinho » soit, l’un des milieux de terrain les plus costauds de cette compétition. Ce ne sera pas pour cet été. Malheureusement, le sélectionneur Tite a préféré se passer des services du Phocéen, depuis sa prise de pouvoir, fin 2016. Certes les résultats sont au rendez-vous (10 victoires et 2 nuls en éliminatoires de Coupe du Monde),  mais cette absence témoigne d’une chose. Seuls les Brésiliens du PSG, peuvent être sélectionnés. Ici Marquinhos, Thiago Silva et Neymar. Ajoutons également, le défenseur Dani Alves qui aurait pris part à la compétition, sans une blessure au genou droit. Que fait-on de Malcom et de Fabinho ? Concernant le milieu bordelais, il s’agit de sa meilleure saison avec 11 buts et 6 passes décisives, tandis que le maître à jouer monégasque, moins en vue, reste à 7 buts et 3 passes décisives. Pourquoi ne pas les avoir testés pleinement quand l’occasion se présentait ? Ne pas prendre Luiz Gustavo confirme ce désintérêt  total pour les joueurs de Ligue 1.

Luiz Gustavo est le nouveau chouchou du public marseillais – Photo des murs du Cours Julien (Marseille)

Tite préfère piocher en Super League Chinoise et dans le championnat Ukrainien, comme le montre la présence de Renato Augusto ou encore Fred, jouant respectivement au Beijing Guoan et au Shakhtar Donetsk. Si le dernier est allé jusqu’aux huitièmes de finale de Ligue de Champions avec le club ukrainien, il n’a pas disputé autant de matchs que son homologue auriverde. A titre de comparaison, le Marseillais est le deuxième joueur le plus utilisé en Europe avec 33 matchs en championnat et 17 en Europa League tandis que Fred ne comptabilise que 17 matchs de championnat et 7 matchs en coupe d’Europe. Côté préparation et régularité, l’ancien joueur du Bayern Munich possède une marge d’avance. Concernant Renato Augusto, l’ancien pensionnaire des Corinthians, joue dans un championnat loin d’être compétitif. Cependant, son profil plus offensif, semble avoir raison de Luiz Gustavo, malgré un panier d’attaquant déjà, bien garni.

Pourtant, il fait preuve d’une grande polyvalence. Souvent aligné en défense centrale pour pallier aux blessures de ses coéquipiers, il n’aurait pas été impossible de le voir associé à Thiago Silva, Miranda ou encore Marquinhos. Le manque de leadership et le sang-froid a crucifié les Brésiliens face aux Allemands, quatre ans auparavant. Des qualités que possède le moustachu aux 41 sélections, faisant le bonheur des supporters de l’Orange Vélodrome. L’équipe de Salzbourg éliminée en demi-finale face à l’Olympique de Marseille, se souviendra d’un joueur avec 100 % de duels gagnés et 85 % de passes réussies. Pas de quoi chambouler le sélectionneur… Si Luiz Gustavo veut espérer revenir en sélection, la seule solution sera de signer au Paris-Saint Germain, seul club français représenté dans la Seleção…

Charlie Creteur


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?