Nous suivre

Football

Mais jusqu’où ira l’inarrêtable Canet-en-Roussillon ?

Publié

le

Photo PQR/La Voix-du-Nord/Pascal Bonnière

Hier lors des 8èmes de finale de la Coupe de France, le club de Canet-en-Roussillon s’est imposé face à Boulogne-sur-Mer (1-0). Après avoir déjà battu l’Olympique de Marseille le mois dernier, le club sudiste poursuit son rêve éveillé.

L’épopée continue pour Canet-en-Roussillon. Tombeur de l’Olympique de Marseille en 16èmes de finale le mois dernier, le CRFC a récidivé hier soir face à Boulogne-sur-Mer (1-0). Les sudistes rejoignent donc un autre club de National 2, Rumilly, qui s’est largement imposé 4-0 face au Puy plut tôt dans la journée. Dans un match où Canet aura beaucoup subi, il aura aussi fait preuve de beaucoup de réalisme et a montré une grande rigueur défensive. Fort d’un collectif soudé pour contenir les offensives adverses, Canet s’en est remis à son ailier Yohan Bai pour marquer.

Le sauveur Yohan Bai

Déjà buteur face à l’Olympique de Marseille le mois dernier, le Franco-Ivoirien a marqué l’unique but de la rencontre hier. C’est à la 42ème minute que l’ancien joueur d’Amiens a repris parfaitement le centre de Quentin Martin pour ouvrir le score. L’ailier, de son pied droit, renvoie donc son équipe au vestiaire avec le but de la qualification. Mais lors de la deuxième période, Boulogne-sur-Mer ne lâchera rien et a essayé de se procurer les occasions pour revenir au score. C’était sans compter sur le travail défensif dur sur l’homme de Canet.

Mais lorsque le club nordiste a réussi à se procurer ces occasions, les joueurs ont alterné tantôt des frappes hors du cadre, tantôt un manque de réussite. En fin de match, Canet aurait même pu alourdir le score si la frappe de Sébastien Atlan n’avait pas trouvé le poteau. Au final, ce sont bel et bien les hommes de Farid Fouzari qui continuent leur petit bonhomme de chemin. Le rêve continue.

Pourquoi pas rêver plus grand ?

Et maintenant ? Il reste encore une rencontre dans ces 8èmes de finale ce soir à 19h00 (Red Star – Olympique Lyonnais). Le tirage au sort pour le prochain tour aura lieu dans la foulée, à 20h45. Canet peut donc tomber sur les mastodontes du championnat de France comme le PSG, Monaco ou Lyon (en cas de qualification). Mais il peut aussi espérer un tirage plus favorable en se retrouvant face à Rumilly Vallières, club de National 2 et autre petit poucet de la compétition.

Enfin, il pourrait faire face à d’autres équipes de Ligue 1 et de Ligue 2 plus abordables comme Montpellier, Angers ou Toulouse. Ces quarts de finale se joueront le mardi 20 et le mercredi 21 avril prochain avant de les voir pourquoi pas, atteindre le dernier carré. Quoi qu’il en soit, le club des Pyrénées-Orientales jouera de manière libérée et pourrait bien nous réserver une belle surprise en quarts de finale. Mais peu importe le résultat, la magie de la Coupe de France aura encore fait des siennes.

Jean Bodéré


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une