Nous suivre

Football

Manchester City – PSG : les notes du match

Mathieu Veillon

Publié

le

Manchester City - PSG - Les notes du match
Photo Icon Sport

LIGUE DES CHAMPIONS – Logiquement battu sur la pelouse de Manchester City (2-0, 4-1 au cumulé), le PSG ne disputera pas une seconde finale de rang. Les notes du match.

Les notes du PSG face à Manchester City

Navas – 5 : Malheureusement, il ne peut strictement rien sur les deux buts, et a tenté de limiter la casse face aux attaquants mancuniens.

Florenzi – 2 : En retard sur l’appel de Zinchenko sur le premier but, perte de balle sur le second but, c’est une soirée cauchemar pour le latéral qui n’aura pas réussi grand-chose et qui aura offert des boulevards sur le côté droit.

Marquinhos – 5 : S’il a d’abord semblé être un des Parisiens les plus motivés sur le terrain, à l’image de sa tête sur la barre à la 16ème, il a ensuite baissé de rythme comme le reste de l’équipe.

Kimpembe – 4 : Plusieurs grosses erreurs de relance, du retard dans ses interventions, un carton jaune grotesque en fin de match. Maestro Kimpembe était loin d’être le chef d’orchestre de la défense parisienne.

Diallo – 3 : Il est certes tombé sur un Mahrez des grands jours, mais il a montré ses limites ce soir dans un grand match européen. Constamment sur le reculoir face à l’Algérien, il a vécu une sale soirée à subir les coups de butoir du Mancunien.

Paredes – 3 : Fantomatique, il a symbolisé le faible niveau de l’entrejeu parisien.

Verratti – 3 : Son highlight du match ? Son carton jaune à la 71ème, plein de stupidité et de déconcentration, ce qui résume son match. Encore un match raté dans les moments importants pour l’Italien, ça fait beaucoup là non ?

Herrera – 4 : Averti dès la 23ème pour un coup de coude, il a semblé très nerveux en première période. S’est beaucoup bougé néanmoins, mais sans apporter de véritable danger offensivement. Remplacé par Draxler à la 62ème que l’on n’a pas vu du tout.

Di Maria – 3 : Il rate de peu le cadre à la 19ème sur un ballon récupéré subtilement, ce qui aurait pu changer le cours du match. Il a ensuite beaucoup manqué de justesse, que ce soit dans les centres ou les transmissions vers ses partenaires. Son rouge stupide à la 69ème a condamné définitivement le PSG.

Neymar – 2 : Le football est un sport collectif, mais Neymar ne semble pas l’avoir compris ce soir. On a eu envie de lui dire de lâcher son ballon à chaque action, tant le Brésilien a voulu faire un one-man-show. On salue sa constance au moins : tête baissée, il l’a été pendant 90 minutes mais aussi en rentrant aux vestiaires à la fin du match…

Icardi – 1 : On aurait préféré voir Wanda sur la pelouse, cela n’aurait de toute façon pas pu être pire. 13 ballons seulement lors de la 1ère mi-temps, 16 au total. Remplacé par Moise Kean à la 62ème, qui n’a pas vu le jour lui non plus.

Pochettino – 3 : Il a souffert de la comparaison avec le plan de jeu de Guardiola. C’est aussi la différence entre un coach de légende et un bon coach. À l’image de son style vestimentaire, Mauricio n’a clairement pas fait les bons choix ce soir. Après, difficile de lui faire porter seul le chapeau au vu de l’état d’esprit décevant des joueurs sur le terrain.

Revenir aux notes de Manchester City

 


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une