Nous suivre

Tennis

Masters 1000 féminin de Toronto : Simona Halep revient au sommet au Canada

Publié le

Masters 1000 féminin de Toronto Simona Halep revient au sommet au Canada
Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DAMES DE TORONTO – Bousculée par une Beatriz Haddad Maia sans complexes, Simona Halep a fini par faire prévaloir son expérience, et s’impose pour la troisième fois au Canada (6-3, 2-6, 6-3). La Roumaine est de retour à son meilleur niveau, et fera son retour dans le top 10 demain.

Entre l’ancienne n°1 mondiale Simona Halep, lauréate de ce tournoi à deux reprises (2016 – 2018), et la révélation Beatriz Haddad Maia, lauréate de ses deux premiers tournois WTA cette saison, le duel promettait beaucoup. Néanmoins, la Roumaine, de retour au top, était la favorite logique de cette finale, par son expérience. Mais la Brésilienne, qui l’avait battu en juin (sur gazon), ne se présentait pas en victime expiatoire, puisqu’elle avait notamment renversé la n°1 mondiale Iga Swiatek en 8èmes de finale.

Mal partie, Halep renverse la situation

C’est Beatriz Haddad Maia, nullement impressionnée par l’enjeu de sa première finale en WTA 1000, qui démarre le plus fort. Elle breake immédiatement sa rivale pour mener rapidement 3-0. Passé le coup de chaud de la Brésilienne, Simona Halep parvient enfin à imposer son jeu. Elle débreake son adversaire après moult efforts, et a fini par recoller à 3-3.

La Roumaine profite alors de son ascendant, et prend de nouveau le service de la Brésilienne. Celle-ci est trop juste sur les points importants, et l’euphorie du début de match est déjà loin. La puissance de l’ex n°1 mondiale fait des ravages, alors que sa rivale multiplie les fautes directes. Alors qu’elle sert pour rester dans le set, Beatriz Haddad Maia craque et offre la manche à Simona Halep, qui aura donc inscrit six jeux d’affilée (6-3).

Haddad Maïa accélère

Vexée, la Brésilienne breake d’entrée de deuxième manche, profitant d’une légère baisse de régime de son adversaire. Elle enfonce le clou en sauvant une balle de débreak pour mener 2-0. Simona Halep connaît un sacré coup de moins bien, et concède le double break sur une grossière double faute. La Brésilienne mène rapidement 4-0.


La Roumaine se reprend, mais le mal est fait. Beatriz Haddad Maia est parfaitement relancée, et aligne les services gagnants. Elle sert pour le set à 5-2, et ne tremble pas un seul instant. Elle soule Simona Halep de coups gagnants, et boucle la manche 6-2 sur sa première occasion. Ainsi, elle entraine sa rivale dans une troisième manche de tous les dangers.

L’expérience paye pour Halep

Toutefois, c’est Simona Halep qui entame ce set au décisif. Le premier jeu s’avère capital pour l’issue de la partie. Et ça, les deux joueuses l’ont bien compris, puisque ce jeu est acharné. Malgré deux vilaines double fautes, la Roumaine sauve deux balles de break et conserve son engagement. Et dans la troisième manche d’une finale de WTA 1000, les occasions ratées comptent double.

Beatriz Haddad Maia l’apprend à ses dépends, puisqu’elle cède dans la foulée son service à la Roumaine. Mais la combativité de la Brésilienne est sans limite, puisqu’elle débreake immédiatement après un jeu interminable. Cependant, elle paye le prix fort physiquement en concédant à nouveau son engagement à une Simona Halep retrouvée, qui finit par mener 4-1.

Rassérénée, la Roumaine reste solide sur son engagement suivant. Sa rivale sert pour rester dans le match à 5-2. Elle tient le choc, et force son adversaire à servir pour le match. Impériale, l’ancienne n°1 mondiale boucle l’affaire après 2 heures 20 d’un rude combat (6-3, 2-6, 6-3). C’est le troisième sacre de Simona Halep dans ce tournoi, et le neuvième en WTA 1000. Cerise sur le gâteau, elle va réintégrer demain le top 10, puisqu’elle sera 6ème mondiale. Beatriz Haddad Maia n’a pas tout perdu, puisqu’elle atteint son meilleur classement en carrière, une 16ème place.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une