Nous suivre

Tennis

Masters 1000 Monte-Carlo : Stefanos Tsitsipas conserve son titre

Sébastien Gente

Publié le

Photo Icon Sport

MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO – Favori désigné de la finale, Stefanos Tsitsipas n’aura pas eu la partie facile contre Alejandro Davidovich Fokina. Mais le Grec, pas toujours souverain, s’est toutefois imposé en deux manches (6-3, 7-6) et conserve son titre acquis l’an dernier. 

Tenant du titre, Stefanos Tsitsipas était le favori légitime de cette finale à Monte-Carlo. 5ème mondial, le Grec avait connu une semaine difficile, passant proche de la sortie en quarts contre Diego Schwartzman. Mais sa demi-finale réussie contre Alexander Zverev avait rassuré sur son niveau de jeu. En face, Alejandro Davidovich Fokina vivait un rêve éveillé. Tombeur de Novak Djokovic en début de semaine, il avait confirmé par la suite, battant Taylor Fritz et Grigor Dimitrov au passage. Il s’agissait de la première finale ATP de l’Espagnol, battu sur abandon par son adversaire du jour l’an dernier lors de ce tournoi.

Tsitsipas mène la danse

Nullement impressionné par l’enjeu, l’Espagnol tient tête d’entrée à son adversaire et le breake dès le troisième jeu. Le Grec éteint immédiatement l’incendie en débreakant aussitôt. Après cet échange de services, le jeu s’équilibre quelque peu. Mais Tsitsipas met un maximum de pression sur son adversaire en montant régulièrement au filet et en agressant au retour. Cette stratégie porte ses fruits au huitième jeu, quand Davidovich Fokina cède son engagement sur deux grosses fautes en revers, offrant à son rival la possibilité de servir pour le set. Stefanos Tsitsipas profite de l’aubaine et boucle la première manche 6-3. Le Grec aura remporté 12 des 14 derniers points du set.

Tsitsipas à l’usure

Touché moralement, l’Espagnol cède d’entrée son engagement dans la seconde manche, une nouvelle fois sur une faute grossière. Mais Tsitsipas, qui dispose alors d’une voie royale vers le titre, recule et son rival s’engouffre dans la brèche en débreakant au quatrième jeu. Le match devient incroyablement tendu, chaque jeu devenant très compliqué à gagner. C’est finalement l’Espagnol qui craque le premier en concédant son engagement après un neuvième jeu interminable.

Stefanos Tsitsipas sert alors pour le match, mais comme en quart de finale, il craque et laisse l’Espagnol revenir à hauteur. Comme depuis le début de la semaine, Davidovich Fokina est accrocheur et entraine son adversaire vers le jeu décisif. Le Grec démarre bien et mène 3 points à 1. L’Espagnol se bat mais semble soudain à court de solutions. A 6-2, Stefanos Tsitsipas obtient 4 balles de match. C’est la deuxième qui sera la bonne pour lui, il s’impose 6-2, 7-6, et garde donc son trophée!

Deuxième titre à Monte-Carlo pour Stefanos Tsitsipas, qui conserve donc son bien. Le Grec aura été le plus solide sur les points importants, et remporte logiquement un 8ème tournoi ATP en carrière. La semaine se conclut amèrement pour Alejandro Davidovich Fokina, mais l’Espagnol pourra tout de même être fier de son tournoi, qui l’aura révélé sur le circuit.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une