Nous suivre

Actualités

Mathieu Debuchy, des raisons d’y croire

Bastien Pitte

Publié

le

Depuis qu’il a rejoint les Verts de l’AS Saint-Étienne en janvier dernier, Mathieu Debuchy enchaine les bonnes performances, au point même de penser à nouveau au Mondial avec les Bleus en Russie, deux ans après sa dernière sélection. Et il aurait tort de ne pas y croire.

Nous sommes le 7 septembre 2015 et Mathieu Debuchy entre en jeu face à la Serbie en match amical avec l’équipe de France et fête alors sa 27ème sélection. Ce sera la dernière en date, lui qui va enchaîner les mois de galère, ne jouant plus à Arsenal.

Arrivé libre dans les dernières heures du mercato hivernal à Saint-Étienne, Mathieu Debuchy revit et retrouve petit à petit le niveau qui a fait de lui un international français. L’AS Saint-Étienne, pourtant quinzième du championnat à ce moment-là, retrouve également des couleurs depuis son arrivée (et ses autres recrues phares de l’hiver), en étant même invaincu avec Mathieu Debuchy en 2018. Ses quatre buts inscrits sous le maillot vert n’y sont pas étrangers…

Fort de sa présence au dernier mondial au Brésil avec les Bleus en 2014, il redevient logiquement un sélectionnable potentiel en vue de la liste des 23 à venir de Didier Deschamps. Les raisons d’y croire sont nombreuses pour lui, puisque le poste de latéral droit reste l’un des postes les plus ouverts de cette future liste.

Mathieu Debuchy, dans le onze titulaire des Bleus en 2014 pour le quart de finale de la Coupe du monde – France 3 Région

Djibril Sidibé, titulaire du poste, est en effet lancé dans une course contre la montre suite à sa récente blessure avec l’AS Monaco. Que ce soit en qualité de titulaire ou de doublure, Mathieu Debuchy a des raisons d’y croire, tout comme ses concurrents Benjamin Pavard, Christophe Jallet ou encore Sébastien Corchia. Son expérience des grands rendez-vous internationaux et sa forme du moment joue en faveur de Mathieu Debuchy. Mais le rappeler en équipe de France, presque trois ans plus tard, serait un sacré pari tenté par le sélectionneur français.

A 32 ans, et après les galères qu’il a rencontré ces dernières années, ce dernier défi sous le maillot bleu serait une formidable récompense pour Mathieu Debuchy et un signe d’espoir pour tous ceux qui connaissent des moments difficiles dans leur carrière.

Réponse le 15 mai prochain !

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une