Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros – Méconnaissable, Sofia Kenin est balayée par Sakkari

Publié

le

Photo Photo Nicolas Gouhier/FFT

ROLAND-GARROS 2021 – Le tableau féminin continue d’être décimé. Après Naomi Osaka, Ashleigh Barty ou encore Serena Williams, c’est Sofia Kenin (tête de série n°4) qui quitte le grand chelem Parisien. L’Américaine a été défaite par María Sákkari en deux sets (6-1 ; 6-3). La Grecque s’invite en quarts de finale pour la première fois de sa carrière.

Une première manche à sens unique

Pour débuter, la Grecque remporte sa mise en jeu et breake même directement son adversaire. Sans complexe face à la tête de série n°4, Sákkari se montre très agressive sur son coup droit et pousse Kenin à la faute. Comme sur sa première mise en jeu, elle assure pour mener 3-0. Peu en réussite sur son premier service, on sent l’Américaine nerveuse sur le court. Au contraire Sákkari est impeccable sur son service et après 16 minutes, le score est sans appel : 4-0 et un double break d’avance pour la 18ème meilleure joueuse au classement WTA.

Sakkari continue la course en tête. Une balle lobée pour mener 5-1, un ace lors du septième jeu et pour finir une amortie parfaite et la voilà qui empoche le premier set, en même pas 30 minutes (6-1).

Kenin complètement dépassée

Bis repetita dans la deuxième manche. Sofia Kenin est breakée d’entrée. Balayée par la puissance des coups envoyés par l’Athénienne, il n’y a pas de combat espéré dans cette partie. Kenin commet trop de fautes et n’engage pas l’échange, et mis à part quelques fulgurances, il n’y a rien d’autre à mettre à son actif. Du pain béni pour Sákkari qui n’en demande pas autant.

Si Kenin gagne sa mise en jeu pour revenir à 2-1, Maria Sákkari ne lâche rien et conforte son break d’avance pour mener 3-1. Une énième faute, avec une balle qui finit dans le couloir gauche et balle trop longue offre un double break d’avance à la Grecque. Sákkari déroule jusqu’à la fin et s’impose sans trop de soucis malgré un petit mieux en fin de match de l’Américaine (6-1 ; 6-3) face à un adversaire, qui inexplicablement avait aujourd’hui la tête sous l’eau.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une