Nous suivre

Actualités

Meeting de Montreuil : un 10e anniversaire fêté en grande pompe

Publié le

La saison des meetings bat son plein. Après Hérouville et Marseille, les athlètes avaient rendez-vous au Stade Jean Delbert pour le célèbre meeting de Montreuil. Du beau monde était présent et les performances ont été au rendez-vous !

Les athlètes n’ont cessé de le répéter : les conditions de ce mardi soir étaient idéales. Idéales pour atteindre le niveau de performance requis pour les Championnats d’Europe et pourquoi pas améliorer son record personnel.

Meilleure performance mondiale pour Shubenkov !

Le Russe Sergey Shubenkov était survolté au 110m haies ! Très bon au départ, il n’a pas ralenti la cadence et s’est offert la meilleure performance mondiale de l’année en 12″99. C’est le premier à passer sous la barre des 13 secondes cette année. Dans son sillage, il a emporté le Français Pascal Martinot-Lagarde qui était à côté de lui. Si le Français a bien suivi au départ, il a un peu lâché sur la fin. Il réalise tout de même 13″28, soit le niveau requis par la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) : 13″40. A l’arrivée, les deux hommes étaient très contents. Le Russe n’arrivait pas à y croire et il a apprécié d’avoir le Français à ses côtés pour l’adversité. De son côté, le Français a salué la performance de Shubenkov qui lui a donné « un tempo de malade ». Il faut m’aintenant qu’il imprime les rythmiques et qu’il retrouve son niveau. « Ca faisait longtemps que je n’avais pas couru aussi vite ; la dernière fois que j’étais ici, j’étais en béquille avec mon plâtre, là je suis sur la piste, c’est parti ! »
Son entraîneur Benjamin Crouzet s’est dit satisfait : « Il fait plutôt des bons départs, c’est assez régulier depuis son entrée en compétition. Sur les intervalles, il a un travail de rythme spécifique à faire et sur l’engagement devant les barrières. Il faut maintenant rattraper le retard des 2 derniers mois sur le travail d’intervalle. »
Pour son premier 110m haies de l’année, et de retour de blessure après plusieurs mois de galère, Dimitri Bascou a terminé dernier en 13″75. Aurel Manga a réalisé 13″54 et termine 5e.

Les Français à la fête…

Ludvy Vaillant est en forme ! Déjà performant à Marseille où il avait réalisé le niveau de performance requis (NPR) en 48″96, il a une nouvelle fois amélioré son record personnel d’un centième et se présente plus que jamais comme un candidat pour représenter la France à Berlin cet été. Il est parti fort et si Mamadou Kasse Hann a tenté un retour au virage, le Martiniquais était lancé et ne s’est pas fait rattraper.

Chez les filles, Carolle Zahi a réalisé le NPR en terminant deuxième au 100m en 11″16. C’est l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou, qui truste les sommets cette année qui s’est imposée en 10″95.

On a assisté à un beau concours de triple saut. Rouguy Diallo qui avait déjà réalisé les 14m20 requis à Shanghai a amélioré sa meilleure marque de la saison avec un premier saut à 14m26. Selon son entraîneur Teddy Tamgho, elle avait 14m40 dans les jambes hier soir mais les gros sauts qui frôlaient les 14m50 n’ont pas été mesurés à cause d’une mauvaise planche. Elle a tout tenté à son dernier essai, prenant des risques mais elle s’est écrasée et a mordu. De son côté, Jeanine Assani Issouf a réalisé le NPR avec un dernier saut énorme à 14m25 avec une bonne marge sur la planche. C’est la deuxième meilleure performance française de l’année. Les deux Françaises ont respectivement pris la 3e et 4e place. La Roumaine Andreea Panturoiu s’est imposée avec un saut à 14m47.

3e à la perche avec 5m71, Stanley Joseph est le deuxième Français après Renaud Lavillenie à dépasser les 5m70 requis.

…ça se rapproche pour les autres

S’ils n’ont pas réalisé les NPR, de nombreux athlètes français ont tout de même affiché un bon niveau à Montreuil. C’est le cas des deux amies Solene Ndama et Laura Valette aux haies. Elles ont fait 2 et 3 et 13″07 et 13″08 au 100m haies derrière la Polonaise Karolina Koleczek (12″97). C’est un record personnel pour la jeune française de 19 ans, Solene Ndama. Elle était très heureuse après sa course qui, bien qu’elle ait été championne d’Europe juniors en 2017 sur 100m haies, privilégie les épreuves combinées. Même si elle a beaucoup de difficultés au javelot, elle persiste dans cette voie et se laisse encore du temps pour faire un choix. Le NPR par la FFA est 12″95. Cindy Billaud, de retour cette année après avoir donné naissance à sa fille l’été dernier est en quête de sensations. Ses chronos ne cessent de descendre, elle a réalisé 13″35. Son entraîneur Benjamin Crouzet s’attendait à un petit peu mieux mais « ce n’est pas mal », selon lui.

Après une année 2017 compliquée en raison de blessures, Renelle Lamote est de retour. C’était sa quatrième sortie sur 800m et ses chronos ne cessent de s’améliorer. A Montreuil, elle a terminé 5e en 2’00″76. Le NPR est fixé à 2’00″60 et le record de la Française est à 1’58″01. Elle a encore quelques courses avant Albi et les Championnats de France pour se régler.

Au triple saut masculin, Jean-Noël Cretinoir (16m86) et Kevin Luron (16m82) se rapprochent des 16m90 requis. Mais avec un vent à 2,1 m/s, le saut de Cretinoir n’est pas homologué. Pour l’instant, seul Jean-Marc Pontvianne a réussi 16m95 à Marseille. D’ailleurs, probablement fatigué par ce meeting qui a eu lieu 3 jours avant, il n’a pas réussi à dépasser 16m55 à Montreuil.

Pas de record du monde pour Genzebe Dibaba

L’Ethiopienne était clairement venue pour tenter de faire tomber le record du monde de 2000 m. Si elle détient le record du monde en indoor (5’23″75), c’est l’Irlandaise Sonia O’Sullivan qui détient toujours le record de la meilleure performance en extérieur avec 5’25″36 établi en 1994. Dibaba n’a pas réussi son pari. Les deux lièvres espagnoles n’ont pas pu l’accompagner jusqu’à 1200 ou 1500 m. Son entraîneur ne la fait d’ailleurs pratiquement courir qu’avec des hommes car les lièvres féminin ne lui conviennent pas. Si elle n’a pas battu le record, elle a tout de même réalise une très grosse performance, la meilleure mondiale de l’année en 5’27″73. C’est presque 10 secondes d’avances sur la performance de la Suédoise Meraf Bahta.

Quelques déceptions

Renaud Lavillenie était l’une des têtes d’affiche de ce meeting. Le directeur du meeting Loïc Giowachini avait accepté de permettre aux perchistes d’avoir les meilleures conditions possibles en déplaçant le sautoir dans l’axe de la ligne droite et en installant une piste légèrement surélevée. D’habitude, les perchistes étaient dans les rafales latérales du vent. Le Suédois Armand Duplantis est le perchiste européen qui monte et il l’a prouvé à Montreuil. Il s’est imposé devant Renaud Lavillenie avec un saut à 5m91. Le Français avait fait l’impasse à cette hauteur mais n’est pas parvenu à franchir 5m96. Après le concours, il s’est dit content d’avoir eu cette installation qui leur a permis de s’exprimer du mieux possible mais il était bien évidemment déçu d’avoir buté à 5m96. Il s’attendait vraiment à passer les 6m à Montreuil où les conditions étaient réunies pour cela mais il estime qu’il lui a peut-être manqué une compétition pour faire des réglages.

Déception également pour Christophe Lemaitre qui était venu à Montreuil avec l’objectif de réaliser les 10″15 requis. Il échoue de deux centièmes. S’il a été au contact du Sud Africain Simbine (10″04), il a réalisé une fin de course moyenne. C’est « énormément frustrant » pour le Français qui voulait « se débarasser » de ces minima ce soir-là, surtout que les conditions étaient bonnes pour le sprint. Ca reste tout de même positif puisque c’est son deuxième 100 m et qu’il avait fait 10″32 à Ostrava. Le Chinois Zhenye Xie a réalisé un gros chrono en 9″97.

Pour 4 centièmes, Orlann Ombissa-Dzangue n’a pas atteint le NPR sur 100 m. Elle et Carolle Zahi entouraient Ta Lou mais si Zahi est bien partie, Ombissa est un peu restée dans les starts. La Française était très déçue après sa course : « Quand je vois la course et les résultats je suis déçue. Je l’avais dans les jambes mais j’ai fait une mauvaise course« . Il reste des détails techniques à revoir.

Pour rappel, l’Association européenne d’athlétisme a fixé des minima de qualification pour les Championnats d’Europe qui auront lieu à Berlin du 7 au 12 août. De son côté, la FFA a fixé des niveaux de performance requis en général plus difficiles que ces minima de qualification. Pour participer aux Championnats d’Europe, les Français doivent réaliser ces NPR mais pas seulement. Les résultats aux Championnats de France qui ont lieu du 6 au 8 juillet à Albi seront primordiaux. Ceux qui s’imposeront à Albi seront prioritaires pour être sélectionnés.

Arlette

Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une