Nous suivre

Athlétisme

Meeting de Paris 2024 : Yaroslava Mahuchikh bat le vieux record du monde du saut en hauteur !

Victor Clot-Amiot

Publié le

Meeting de Paris 2024 Yaroslava Mahuchikh bat le vieux record du monde du saut en hauteur
Photo Icon Sport

DIAMOND LEAGUE 2024 – Dans un Meeting d’une densité phénoménale, Yaroslava Mahuchikh a fait tomber l’un des plus vieux records du monde de l’athlétisme. Elle devient la première femme de l’histoire à franchir 2.10 m.

Il s’agissait de l’un des records du monde les plus anciens de l’athlétisme avec ceux du 800m et du 400m féminin et celui du lancer de marteau masculin ! Yaroslava Mahuchikh a effacé des tablettes la Bulgare Stefka Kostadinova qui avait franchi 2.09 m en 1987 ! Grâce à une première tentative à 2.10 m, l’Ukrainienne a fait vibrer les travées du stade Charléty dans un meeting d’une densité inégalée cette année.

L’impossible semblait être devenu une possibilité lorsque quelques instants auparavant, elle franchissait 2.07 m à son deuxième essai, devenant alors, un temps, la quatrième meilleure performeuse de l’histoire ! Loin d’être rassasiée, la voilà nouvelle recordwoman du monde, et ce, à quelques semaines des Jeux de Paris.



Dans ce concours historique, la Française Nawal Meniker a quant à elle battu son record personnel en franchissant 1.95 m à son premier essai. Solène Gicquel a, elle, égalé le sien en franchissant 1.92 m. Nicola Olyslagers a pris la deuxième place avec un saut à 2.01 m.

Passionné de sport depuis toujours, un jour à l'adolescence mes parents m'ont dit : "quitte à passer ton temps à regarder du sport, au moins va le voir en vrai" ! Depuis, cette remarque ne m'a plus quitté et je passe une grande partie de mon temps libre à assister à des compétitions de tous sports. Je mêle d'ailleurs mes deux passions, le sport et les voyages afin de faire une pierre deux coups ! Outre l'US Open ou l'Euro 2021 par exemple, j'ai assisté cet été aux Mondiaux d'athlétisme à Budapest. Mon plus gros coup dur est et restera les JO 2020-2021 pour lesquels j'avais réservé 17 épreuves. La suite, vous la connaissez...

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *