Nous suivre

Handisport

Mieux comprendre le handisport : le rugby fauteuil

Maxime Boulard

Publié le

Mieux comprendre le handisport le rugby fauteuil

HANDISPORT – À une semaine de l’ouverture des Jeux Paralympiques, continuons nos révisions. Si certaines disciplines sont inconnues, les catégories peuvent être aussi difficiles à assimiler. Voici ce qu’il faut savoir pour mieux comprendre et ainsi profiter des exploits des sportifs. On vous présente aujourd’hui le rugby fauteuil.

Les règles

Apparu pour la première fois aux Jeux Paralympiques en 1996, le rugby fauteuil n’a de rugby que le nom. Sport qui se pratique sur un terrain de basket avec un ballon de volley avec lequel il faut marquer des buts, il n’en reste pas moins un sport spectaculaire. La pratique du rugby fauteuil est, à la base, totalement mixte. Il est possible de créer une équipe composée de femmes et d’hommes, mais ce n’est ni obligatoire, ni mis en pratique au haut niveau. Lors d’un match, ce sont deux équipes de 4 joueurs qui s’affrontent pendant 32 minutes divisées en 4 quarts temps. C’est évidemment l’équipe ayant marqué le plus de buts qui l’emporte. Pour marquer les buts, il faut que le porteur du ballon rentre dans l’en-but adverse avec au moins deux roues de son fauteuil. Le terrain fait 28×15 mètres (terrain de basket), les buts mesurent 8 mètres de large et sont délimités par des cônes.

Dans le jeu, les joueurs ont des règles à respecter. Chaque équipe a 12 secondes pour franchir la ligne médiane avec le ballon et 40 secondes pour marquer. Au-delà de ce temps, la possession est rendue à l’adversaire. Toutes les 10 secondes, le joueur ayant la balle doit dribbler ou faire une passe (les passes vers l’arrière sont autorisées). Devant chaque en-but est tracée une « zone restrictive » de 8 x 1.75 mètres, seuls trois défenseurs peuvent y rentrer en même temps et les attaquants ne peuvent y rester plus de 10 secondes.

Il existe également 2 types de fauteuil. Plus petits à l’avant et arrondis, ils permettent des déplacements plus agiles pour les attaquants, plus longs et sont dotés d’un pare-chocs avant en forme de grille qui facilite l’action défensive pour les défenseurs.

Les types de handicaps

Le rugby fauteuil est ouvert à plusieurs types de handicaps, malgré les chocs et les contacts.

  • Handicap orthopédique
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique d’origine
  • Paraplégie et Tétraplégie
  • Handicap neurologique évolutif

Les catégories

Chaque équipe est composée de joueurs avec des handicaps différents. Pour respecter une certaine équité entre les équipes, chaque joueur possède un nombre de points compris entre 0.5 et 3.5 correspondant aux capacités du joueur. Lorsque les 4 joueurs sont sur le terrain, la somme de l’équipe entière ne peut pas dépasser 8 points.

Et la France dans tout ça ?

Après 2012 et 2016, la France participera aux Jeux Paralympiques pour la 3ème fois en 2021. Huitième sur huit équipes en 2012, 7ème en 2016, les Bleus attendent toujours leur première victoire paralympique. La discipline est ultra-dominée par les pays anglo-saxons : les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Canada se sont partagés toutes les médailles à l’exception de 2016, où le Japon avait remporté le bronze.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une