Nous suivre

Handisport

Mieux comprendre le handisport : le tir à l’arc

Publié

le

Mieux comprendre le handisport - Le tir à l'arc
Photo FF Handisport

HANDISPORT – À deux mois de l’ouverture des Jeux Paralympiques, continuons nos révisions. Si certaines disciplines sont inconnues, les catégories peuvent être aussi difficiles à assimiler. Voici ce qu’il faut savoir pour mieux comprendre et ainsi profiter des exploits des sportifs. On vous présente aujourd’hui le tir à l’arc.

Les règles

Sport qui nécessite concentration et précision, le tir à l’arc est présent aux Jeux Paralympiques sous trois catégories. Seuls les archers avec un handicap physique y participent.

Aux Jeux Paralympiques, la compétition se déroule en deux phases. Tout d’abord une phase de qualification, pendant laquelle les archers tirent 72 flèches en 1h30 maximum. Cette phase permet de faire un classement et de constituer le tableau final. Ensuite vient la phase éliminatoire. En arc classique, ils tirent des volées de trois flèches, une flèche à tour de rôle. Pour remporter le match, il faut marquer 6 points, le vainqueur de chaque volée marque 2 points, en cas d’égalité, 1 point partout. Si l’égalité persiste, chaque archer tire une seule flèche et la plus proche du centre détermine le gagnant. En W1 et arc à poulies, les matchs se font en 5 volées de trois flèches, le gagnant est celui qui a marqué le plus de points sur ces 15 flèches.

Les types de handicap

Dans les compétitions internationales, 7 handicaps sont recensés.

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Handicap neurologique évolutif
  • Handicap visuel
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique d’origine

Les catégories

Open arc classique : les archers tirent debout ou en fauteuil roulant sur une cible de 122 centimètres de diamètre à 70 mètres.

Open arc à poulies :  dans cette catégorie, les archers utilisent un viseur. En fauteuil roulant ou debout, ils tirent sur une cible de 80 centimètres de diamètre à 50 mètres.

W1 : archers ayant un handicap aux membres inférieurs ou au tronc, ils tirent avec un arc à poulies limité à 45 livres sans viseur sur une cible de 80 centimètres de diamètre à 50 mètres également.

Et la France dans tout ça ?

Aux Jeux Paralympiques, le tir à l’arc est la cinquième discipline qui a apporté le plus de médailles à la France. 39 médailles pour 15 titres, cependant, depuis 2008, aucune médaille n’a été remportée.

  • Mireille Maraschin : triple championne paralympique
  • Jean-Marc Chapuis : quadruple champion paralympique

Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une