Nous suivre

Mondiaux de Cyclisme sur route 2022

Mondiaux Cyclisme 2022 : Annemiek van Vleuten sacrée sur la course en ligne !

Flo Ostermann

Publié le

Mondiaux Cyclisme 2022 Annemiek van Vleuten sacrée sur la course en ligne !
Photo UCI

MONDIAUX CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Éternelle Annemiek van Vleuten ! Diminuée par une fracture au coude, la Néerlandaise de 39 ans a remporté ce samedi le titre mondial de la course en ligne, à Wollongong. Elle devance la Belge Lotte Kopecky et l’Italienne Silvia Persico.

INCROYABLE ANNEMIEK VAN VLEUTEN ! La Néerlandaise est devenue ce samedi championne du monde de la course en ligne à Wollongong (Australie). Diminuée par une fracture du coude après sa violente chute sur le relais mixte, la Batave de 39 ans a fait preuve d’opportunisme pour décrocher son deuxième titre mondial de la course en ligne, après celui acquis en 2019. Car ce samedi, van Vleuten n’était certainement pas la plus forte.

La malice de van Vleuten

En effet, dans les deux dernières ascensions du Mount Pleasant, la Néerlandaise n’est jamais parvenue à suivre les meilleures, mais en limitant toujours les dégâts. Devant, Elisa Longo Borghini (Italie), Cecilie Uttrup Ludwig (Danemark), Liane Lippert (Allemagne), Ashleigh Moolman-Pasio (Afrique du Sud) et Katarzyna Niewiadoma (Pologne) étaient les plus fortes et parvenaient à s’extirper du peloton lors des deux derniers passages dans le Mount Pleasant. Mais à chaque fois, le mésentente était de mise. Et dans le dernier tour, Annemiek van Vleuten, mais aussi Lotte Kopecky (Belgique) et la Française Juliette Labous, entre autres, réussissaient à faire la jonction sur le groupe des cinq coureuses.

Finalement, sans avoir donné un seul coup de pédale inutile, Annemiek van Vleuten a fait parler son expérience, et sa malice, pour sortir en factrice à moins d’un kilomètre de l’arrivée. Plus personne ne la reverra. Omloop Het Nieuwsblad, Liège-Bastogne-Liège, Giro, Tour de France, Vuelta et maintenant les Mondiaux, van Vleuten termine donc l’année en beauté.

Lotte Kopecky règle le groupe des poursuivantes et prend l’argent, devant l’Italienne Silvia Persico. Mention bien pour Juliette Labous. La Française très (trop) vite isolée dans les 30 derniers kilomètres, aura terminé avec les meilleures pour une 7ème place finale. Pas si mal, au regard du scénario de la course.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
vincent owona

Bravo, dans votre commentaire, vous avez fait cas de toute les sensibilités, mais les Française, où sont elles?…


Fil Info

Actus à la une