Nous suivre

Mondiaux de Cyclisme sur route 2022

Mondiaux Cyclisme 2022 : Yevgeniy Fedorov titré sur la course en ligne des espoirs

Publié le

Mondiaux Cyclisme 2022 Yevgeniy Fedorov titré sur la course en ligne des espoirs (1)
Photo UCI

MONDIAUX CYCLISME SUR ROUTE 2022 Le Kazakh Yevgeniy Fedorov est devenu champion du monde de la course en ligne espoirs masculine sur le parcours de Wollongong ce vendredi, en battant au sprint le Tchèque Mathias Vacek. Le champion du monde du contre-la-montre Søren Wærenskjold a complété le podium.

D’abord, 10 tours étaient au programme pour la course espoirs masculins sous des fortes averses de pluie. D’entrée de jeu, l’équipe d’Allemagne s’est portée à l’avant du peloton pour contrôler les attaques. Ce gros tempo, dès le premier tour, a provoqué une belle sélection par l’arrière. Leo Hayter (Grande-Bretagne) est tombé, mais le Britannique est vite reparti.

Une course rapide dès les premiers kilomètres

Puis, dans le deuxième tour, cinq coureurs ont formé la première échappée de la journée : Fabio van den Bossche (Belgique), Hannes Wilksch (Allemagne), Petr Kelemen (Tchéquie), Mathis Le Berre (France) et Fabian Weiss (Suisse). Après quelques kilomètres en poursuite, Fran Mihojlevic (Croatie) a réussi à rentrer dans le groupe de tête. L’écart est monté à plus de 2 minutes 30 alors la Grande-Bretagne et l’Italie se sont mises à rouler en tête du peloton.

Voyant l’écart monter à plus de 3 minutes, les Pays-Bas et l’Australie ont collaboré dans la poursuite à partir de la mi-course tandis que Petr Kelemen (République Tchèque) a connu un ennui mécanique. Malheureusement, déjà victime de deux crevaisons, Eddy Le Huitouze (France) a chuté à 65 kilomètres de l’arrivée alors que l’écart des fuyards est passé sous la minute à trois tours de la fin.

Beaucoup de mouvements de course

Par la suite, Fabio van den Bossche (Belgique), Hannes Wilksch (Allemagne) et Mathis Le Berre (France) ont distancé leurs compagnons de fugue à plus de 40 kilomètres du terme alors que Tobias Andresen (Danemark) et Tord Gudmestad (Danemark) sont partis en contre, mais ils ont été repris après la bosse du circuit ainsi que les trois échappés matinaux.

Ensuite, le peloton a explosé dans l’avant-dernier tour afin de reprendre les trois hommes de tête. Néanmoins, Mathis Le Berre (France) était intenable et est sorti avec Alec Segaert (Belgique), Mathias Vacek (Tchéquie) et Yevgeniy Fedorov (Kazakhstan) à l’entame du dernier tour. Romain Grégoire, Bastien Tronchon et Paul Penhöet (France) étaient encore présents dans le peloton principal.

Mathis Le Berre (France) et Alec Segaert (Belgique) ont été définitivement distancés dans la bosse du circuit du groupe de tête. Derrière, Alec Segaert (Belgique), Bastien Tronchon et Romain Grégoire (France) se sont sacrifiés, en vain, pour revenir sur le duo dans les derniers kilomètres. Malgré quelques accélérations dans la montée, le groupe de chasse s’est reconstitué dans la descente avec une vingtaine de secondes de retard sur les deux hommes de tête.

Yevgeniy Fedorov le plus fort

Finalement, Yevgeniy Fedorov (Kazakhstan) s’est facilement débarrassé au sprint de Mathias Vacek (Tchéquie), à bout de forces. Le Norvégien Søren Wærenskjold a pris le meilleur au sprint sur Madis Mihkels (Estonie) et Olav Kooij (Pays-Bas) pour prendre la médaille de bronze, à 3 secondes. Le Français Paul Penhoët a terminé au 8e rang. Yevgeniy Fedorov a apporté le deuxième titre mondial de la course en ligne chez les espoirs au Kazakhstan, après Alexey Lutsenko à Valkenburg en 2012.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une