Nous suivre

Championnats du monde de cyclo-cross 2022

Mondiaux de cyclo-cross 2022 : Tom Pidcock sacré champion du monde

Publié le

Cyclisme - Mondiaux de cyclo-cross 2022 Tom Pidcock sacré champion du monde
Photo UCI

CHAMPIONNATS DU MONDE DE CYCLO-CROSS 2022 En l’absence de Wout Van Aert et Mahieu van der Poel qui ont gagné les 7 derniers titres, Tom Pidcock est devenu champion du monde de cyclo-cross à Fayetteville dimanche. Il a devancé Lars van der Haar et Eli Iserbyt. Auteur d’une belle course, Clément Venturini a terminé 5e.

D’abord, Lars van der Haar a pris le meilleur départ avec l’armada belge au marquage. Tom Pidcock s’est placé autour de la dixième place. Présent sur les trois derniers podiums mondiaux, Toon Aerts a placé une première petite accélération dans la petite montée en début de circuit obligeant Pidcock à réagir. Du côté belge, Vincent Baestens a chuté dans la portion descendante initiale. Joshua Dubau a fait un bon début de course en se plaçant en tête à la fin du premier tour.

Un début de course tactique pour la Belgique

Ensuite, Clément Venturini s’est replacé dans les premières positions en frottant dans les portions techniques en 4e position. Tom Pidcock a porté une première attaque dans les lacets techniques mais Michael Vanthourenhout et Eli Iserbyt ont vite réagi.

Dans le troisième tour, Clément Venturini a imprimé le rythme dans la bosse longue de 250 mètres avec une pente moyenne de 7,4%, dont un passage à 15%, tandis que l’autre tricolore Dubau est tombé. Un groupe de huit coureurs s’est ensuite dégagé en tête de la course avec Lars van der Haar plutôt discret à la fin du circuit.

La chaleur de l’Arkansas use les organismes

Tom Pidcock a finalement porté une violente attaque avant les escaliers lors du quatrième tour. Van der Haar et Venturini sont restés tranquillement au milieu des coureurs belges. Le numéro un mondial Eli Iserbyt et Laurens Sweeck ont mené la chasse derrière le champion olympique de VTT, alors que Toon Aerts a été lâché du groupe de chasse.

Par la suite, dans le sixième tour, Vanthourenhout et Iserbyt se sont relayés avec Venturini et van der Haar dans leurs roues. À la fin du tour, Pidcock comptait 35 secondes d’avance sur les poursuivants. Joshua Dubau est remonté dans la lutte pour figurer dans les dix premiers.

Pidcock premier champion du monde britannique

Dans le septième tour, Lars van der Haar est sorti dans la petite bosse avec Eli Iserbyt dans son sillage. Venturini n’a pas pu suivre l’attaque du champion d’Europe. Le coureur d’AG2R Citroën a été lâché par Vanthourenhout dans le huitième tour. Devant, Pidcock a géré son avance avec 27 secondes d’avance sur van der Haar et Iserbyt. Van der Haar a tenté à plusieurs reprises pour se débarrasser d’Iserbyt.

Finalement, le deuxième de l’édition 2020 Tom Pidcock a remporté avec autorité le titre de champion du monde à 22 ans, après avoir déjà acquis l’or mondial chez les juniors et les espoirs. Lars van der Haar a battu au sprint Eli Iserbyt pour la médaille d’argent. Michael Vanthourenhout a fini au pied du podium à 52 secondes devant le très bon Clément Venturini (5e à 57 secondes). Joshua Dubau a un peu faibli sur la fin pour se classer 15e à 1’49.

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une