Nous suivre

Handisport

Mondiaux de natation handisport : Ugo Didier vice-champion du monde du 100m nage libre

Publié le

Mondiaux de natation handisport Ugo Didier vice-champion du monde du 100m nage libre
Photo via FF Handisport

CHAMPIONNATS DU MONDE DE NATATION HANDISPORT – A chaque journée sa médaille. Après trois finales sans médaille pour la France, Ugo Didier a sauvé l’équipe en décrochant la médaille d’argent du 100 mètres nage libre S9.

Cinquième médaille mondiale pour Ugo Didier

Vingt ans et déjà quintuple médaillé mondial, double médaillé paralympique, Ugo Didier est une référence de sa catégorie. Vice-champion du monde du 200 mètres 4 nages lundi, il visait ce mercredi une autre médaille sur 100 mètres nage libre. Quatrième temps des qualifications, le Francilien était bien en course pour un nouveau podium. Alors que devant, le recordman du monde s’envole, la bataille pour la deuxième place fait rage. Le Français, ligne d’eau n°6 et l’Australien William Martin ligne d’eau n°5, sont encore au coude à coude à cinq mètres de l’arrivée. Avec un temps superbe de 55″35, c’est bien Ugo Didier qui touche en deuxième position, dix centièmes devant l’Australien. Une médaille d’argent qui vaut de l’or tant la domination de l’Italien Simone Barlaam est écrasante. Déjà détenteur de la meilleure marque mondiale, il bat son propre record du monde avec une marque en 52″23. Une sixième médaille française, sa deuxième personnelle, à trois jours de la fin des championnats.

Trois autres nageurs français étaient présents en finale ce soir. Médaillé de bronze hier, Alex Portal échoue cette fois au pied du podium du 100 mètres dos S13. Même place pour Solène Sache qui termine 4ème du 200 mètres 4 nages S5. En catégorie S8, Jade Le Bris prend la 8ème place du 100 mètres nage libre.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une